Patrimoine en Franche-Comté - Un exemple, l'Association "Patrimoine et Environnement" à Bucey-les-Gy

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex
Région Bourgogne Franche-Comté

Un exemple, l'Association "Patrimoine et Environnement" à Bucey-les-Gy

Entretien avec Madame Catherine Chausse, présidente de l’association « Patrimoine et environnement »  à Bucey-lès-Gy

- Région Bourgogne-Franche-Comté (RBFC) : Comment est né le projet de réhabilitation d’une ancienne maison vigneronne ?

- Association "Patrimoine et environnement" (APE) : Le projet est né d’un constat sur notre territoire : la communauté de communes est peu dotée en hébergement collectif, notamment pour les jeunes. Cette maison se prête bien à une réutilisation pour insuffler des projets d’animation tout en valorisant notre patrimoine.

- RBFC : Pourquoi organiser des chantiers de jeunes bénévoles ou d’insertion ?

- APE : L’association a pour finalité la sauvegarde du patrimoine culturel, architectural et naturel afin de le transmettre aux générations futures. Les générations futures, ce sont les jeunes ! Il nous est apparu évident qu’ils devaient être partie intégrante du projet. Les actions de sauvegarde du patrimoine n’ont de sens pour nous que si elles associent des personnes d’origines diverses : des jeunes bénévoles de notre région et venant du monde entier, des jeunes locaux en insertion professionnelle des personnes de la région en travail d’intérêt général (TIG).

- RBFC : Comment s’intègrent ces chantiers dans le projet global?

- APE : Les chantiers patrimoniaux complètent les travaux de rénovation structurels de la maison et l’aménagement de la voirie dans le cadre du « schéma d’aménagement urbain de caractère » réalisé avec la Région Bourgogne-Franche-Comté. Les chantiers concernent notamment la cave, la restitution des murs en pierres sèches sur les terrasses où nous projetons de replanter des cépages « vieilles vignes », la réouverture du « traje » qui jouxte la maison et qui mène à l’ancien chemin de ronde qui domine les monts de Gy.

Il faut préserver le lien intrinsèque entre la maison et son terroir. Les nouvelles générations doivent comprendre quelles étaient les réponses apportées aux conditions de vie locale sinon la maison n’est qu’une image vide.

En conclusion…

Ce projet vise avant tout à susciter une vie culturelle et sociale à Bucey-lès-Gy pour donner du corps au label de petite cité comtoise de caractère. La manifestation « Mémoire de cités » avec des artistes locaux, la réalisation d’un film d’animation par des étudiants de l’école nationale supérieure de paysage s’inscrivent dans cette dynamique.

Révéler le potentiel culturel et naturel d’un lieu, ouvrir des espaces de connaissance et de rencontres… Il en va de l’avenir de nos territoires ruraux afin qu’ils demeurent des lieux de vie.