Patrimoine en Franche-Comté - Usine à gaz, puis centrale électrique, actuellement logement et base nautique

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine à gaz, puis centrale électrique, actuellement logement et base nautique

Illustrations

Historique

L'usine à gaz est établie vers 1846, date à laquelle la ville bénéficie d'un système d'éclairage au gaz. L'adjudicataire des travaux est le lyonnais Nicolas Bardot. L'établissement est implanté à l'ouest de la ville, le long de la Saône. Le gaz est produit par distillation de houille dans des cornues et approvisionne 100 becs de gaz en 1850, contre 155 en 1880. Des habitations particulières sont également desservies par cette installation. En 1856, l'usine renferme aussi un four à plâtre et un four à chaux. Dénommée usine Pierre Bardot et Cie, elle est convertie (ou agrandie ?) en 1903 en usine électrique, alimentée par deux machines à vapeur et une dynamo. Les bâtiments situés à droite de l'entrée sont reconstruits à cette occasion. L'établissement est converti dans les années 1920 en station d'air propane. Les bâtiments de production (gazomètre, halle des fourneaux et hangars à coke) sont alors détruits. Le site abrite aujourd'hui un logement et le local d'un club d'aviron. Par arrêté préfectoral du 28 novembre 1856, Nicolas Bardot est autorisé à utiliser une machine à vapeur verticale de 2 ch et une chaudière pour servir de moteur à un moulin à plâtre. En 1862, Bardot demande l'autorisation de remplacer cette installation par une nouvelle machine à vapeur. L'usine à gaz emploie 9 personnes en 1893.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 19e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle

Description

Le bâtiment abritant le logement patronal et les bureaux est construit en moellon de calcaire, pourvu d'un étage carré et couvert d'un toit à croupes en tuile mécanique. Ses ouvertures en plein-cintre laissent penser qu'il date du milieu du 19e siècle. L'entrepôt industriel et l'atelier attenant, couverts de toits à longs pans, possèdent des ouvertures en arc segmentaire en brique.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Documentation

Documents figurés

  • Plan et coupes de l'usine à gaz et de l'appareil à vapeur que Mr Bardot, propriétaire de l'établissement, se propose d'y établir pour servir de moteur à un moulin à plâtre [vue d'ensemble]. Toile, plume, Gray, le 24 mai 1854, échelle 1:100.
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 303 S 7
  • Plan et coupes de l'usine à gaz et de l'appareil à vapeur que Mr Bardot, propriétaire de l'établissement, se propose d'y établir pour servir de moteur à un moulin à plâtre [détail]. Toile, plume, Gray, le 24 mai 1854, échelle 1:100.
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 303 S 7
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique, propriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)usine à gaz, centrale électrique
  • Parties constituantes non étudiéeslogement patronal, bureau, entrepôt industriel
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) base nautique, logement

Localisation

  • CommuneGray
  • Adresse 29 quai Mavia
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Gray
  • Hydrographiela Saône

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane, Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2008

Localisation