Patrimoine en Franche-Comté - Ferme et atelier d'outillage de Victorin Tarby puis de tournerie de Delphin puis Abel Moyse

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Ferme et atelier d'outillage de Victorin Tarby puis de tournerie de Delphin puis Abel Moyse

Illustrations

Historique

Peut-être bâtie au 18e siècle ou au début du 19e, la maison dessinée sur le plan cadastral de 1816 est divisée en deux : une moitié au nord (C 350) appartenant à Jeanne Françoise Valangin épouse de Claude François Pochard et l'autre moitié au sud (C 351) à la veuve et aux héritiers de Jean Claude Moyse. Les deux parties sont réunies vers 1848 par Florentine Moyse (1810-1891), mariée à Alexandre Vermot-Desroches (1801-1867), qui est dit journalier, cordonnier (au Saport), cabaretier et cultivateur. Le bâtiment passe à leur descendance, notamment de 1863 à 1869 environ à un gendre Victorin Tarby (1832-?), dit horloger et tourneur sur métaux, et vers 1869 à un autre gendre Delphin Moyse (1825-1898). Se déclarant cultivateur aux Parguemonots puis tourneur sur bois, ce dernier est le beau-frère d'Adolphe Léopold et de Louis Thymis Garnache-Barthod, tous deux tourneurs sur métaux (ce dernier aux Parguemonots). Delphin agrandit vers 1902 la moitié sud, l'autre partie ayant été déclassée en bâtiment rural (non habitable) vers 1863. Il transmet ensuite sa propriété à ses deux fils, Edmond (1862-1936) et Abel (1868-1949), fabricants de manches d'outils, beaux-frères d'Ulysse Balanche et d'Abel Nicod. Abel Moyse, qui en reste seul propriétaire à partir de 1908 environ, est cultivateur et produit, sans ouvrier, des manches en corne. L'atelier disparaît à son décès. En 2016, le bâtiment est en cours de rénovation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale18e siècle, 1er quart 19e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle

Description

La ferme a des murs de moellons calcaires enduits, avec essentage de planches à l'étage en surcroît (formant lambrichure sur les murs pignons), et un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. Elle comporte un étage en surcroît et un étage de comble, desservis par un escalier dans-oeuvre et par un rampe d'accès (pont) au nord (donnant accès à la grange). Des fenêtres horlogères sont visibles au rez-de-chaussée (sauf sur le mur occidental) ; quelques baies ont un encadrement en briques grises et sont coiffées d'un arc segmentaire. Le bâtiment semble avoir conservé son tué (grande cheminée). La remise au sud associe moellons calcaires enduits et pan de bois avec essentage de planches ou de tôles ; elle a le même type de toiture que le bâtiment principal.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage en surcroît / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Autres organes de circulationsrampe d'accès

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/
  • Monneret, Christian. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Bibliographie

  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras

Témoignages oraux

  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)ferme, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, étable à vaches, grange, remise, rampe d'accès

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Cerneux les
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016