Patrimoine en Franche-Comté - Distillerie Emile Coulin

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Distillerie Emile Coulin

18 rue de Plombières
70 - Fougerolles
Dossier IA70000228 réalisé en 2006

Illustrations

Historique

La distillerie d'eau-de-vie de fruits est fondée en 1890-1891 par Emile Coulin. La matrice cadastrale mentionne la construction d'un nouveau bâtiment en 1898 (?). En 1913, Emile épouse Henriette Hoyon, fille de François-Xavier Hoyon, propriétaire d'une distillerie située 12 rue de la Gare, au centre de Fougerolles (étudiée IA70000236). Les deux entreprises fusionnent à cette occasion, mais conservent le seul nom de distillerie Emile Coulin. En 1935, elle reprend la clientèle de l'entreprise Arthur Barret Fils Aîné (fondée en 1821). Henri succède à son père Emile en 1946 et crée la société des Etablissements Coulin. Ceux-ci reprennent en 1954 la société René Sirace (étudiée IA70000233) , puis le fond de commerce de la distillerie fougerollaise Joseph Larrière, ainsi que la marque Charles Gross, acquise à la société Ménigoz de Raddon-et-Chapendu (étudiée IA70000110). Deux bâtiments mitoyens, au sud, sont venus agrandir la distillerie : l'un, construit ou acheté (?) dans le second quart du 20e siècle et équipé de cuves Pislor (Nancy, 54) , est utilisé pour la fermentation des fruits ; l'autre, acquis vers 1970, sert de chai. Toujours en activité, la société Emile Coulin a conservé son atelier de distillation dans cet établissement. Le siège social, ainsi que l'atelier de préparation, de conditionnement et d'expédition des alcools, et des chais sont situés dans l'ancienne distillerie Hoyon (12 rue de la Gare). Outre des eaux-de-vie, l'entreprise fabrique et commercialise des liqueurs et des fruits à l'eau-de-vie. Elle utilise trois alambics chauffés au fuel, dont deux, achetés vers 1990 à la distillerie Hacquard de Fougerolles (détruite) , proviendraient d'une société de Dinozé (88).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle

Description

Tous les bâtiments sont en moellon de grès enduit, couverts de toits à longs pans en tuile mécanique ou en dalles de grès. Le logement possède un étage carré.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / brique / enduit / moellon
  • Toittuile mécanique / grès en couverture
  • Étages1 étage carré
  • Couverturestoit à longs pans
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • Carte publicitaire de la distillerie Emile Coulin. Carte postale, impr. A. Buriot (Fougerolles), s.d. [milieu 20e siècle]
     - Cote du document : Collection particulière
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)distillerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, chai, entrepôt industriel, cheminée d'usine, logement

Localisation

  • CommuneFougerolles
  • Adresse 18 rue de Plombières
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Saint-Loup-sur-Semouse

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2006

Localisation