Patrimoine en Franche-Comté - Montre-bracelet automatique Edma Digital

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Montre-bracelet automatique Edma Digital

Illustrations

Historique

Cette montre a été fabriquée dans les années 1970-1975 sous la marque Edma, marque déposée le 11 janvier 1944 à Saint-Imier (Suisse) par la SA Fritz Moeri, issue de la fabrique d'horlogerie Moeri et Jeanneret fondée à Saint-Imier en 1892 et devenue en 1918 Fabrique des Montres Mœris, F. Moeri SA. La montre est issue des ateliers de la SA Relliac qui, fondée par Charles Cailler en 1947, a connu plusieurs implantations à Maîche (ancien atelier Spinelli au 2 rue Sainte-Anne puis maison Cailler au 12 de la même rue en 1949 et usine Rotschi à partir de 1964-1965) avant de fermer en 1976 (la marque Relliac et une partie du matériel et des fournitures ont été achetées en 1977 par la Société coopérative horlogère maîchoise - Schom -, qui disparaîtra elle-même en 1985). Elle utilise un mouvement mécanique PUW 1561D, de la société Pforzheimer Uhrenrohwerke, entreprise créée en 1932 à Pforzheim (Bade-Wurtemberg, Allemagne) par Rudolf Wehner (qui fonde aussi en 1946 la Porta Uhrenfabrik Wehner KG, vouée à la fabrication des montres complètes). Ce mouvement, produit dans les années 1970, correspond à la version automatique du calibre de base PUW 560, muni d'un quantième et avec affichage numérique (affichage dit "digital" : heures et minutes ne sont pas données par des aiguille mais par des nombres inscrits sur des disques) ; la famille se décline en version manuelle 56X et version automatique 156X, au calibre 11 1/2 lignes : 560, 560 D à affichage numérique, 561 avec quantième, 561 D à affichage numérique avec quantième, 562 au calibre 12 3/4 lignes avec quantième, 563 avec quantième et jour, 564 au calibre 12 3/4 lignes avec quantième et jour.

Afficher les données détaillées

Stade de création

  • oeuvre de série

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle

Auteurs

  • Auteur Relliac SA, horloger  / attribution par tradition orale

Origine

  • lieu d'exécutionusine d'horlogerie (usine de fournitures pour l'horlogerie) Rotschi ou de la Société d'Horlogerie de Maîche, puis usine de montres de la SA Relliac, Maîche

Description

Cette montre pour homme est composée d'un boîtier en laiton, muni d'un fond en acier, d'une glace en plastique et d'un bracelet (à ardillon) en cuir. Elle utilise un mouvement mécanique automatique PUW 1561D : calibre 11 1/2 lignes (26 mm), battant avec une fréquence de 21 600 alternances/heure (3 Hz), réserve de marche de 40 h, échappement à ancre, amortisseurs de chocs Incabloc, 17 à 25 rubis, heure sautante, affichage numérique des heures, minutes et secondes. Le cadran, à fond beige, est muni à 9 h d'un guichet dans lequel trois disques donnent, de gauche à droite, heure, minute et seconde.

Afficher les données détaillées

  • Dimensions
  • Précision dimensions

    Dimensions hors tout (en mm) avec le bracelet : L = 235. Dimensions hors tout de la boîte (avec couronne et glace) : L = 39,8, la = 35,8, h = 12,3.

  • Catégorieshorlogerie
  • Matériauxlaiton / acier / alliage spécial / matériau de synthèse / plastique / cuir
  • Inscriptionsmarque déposée / sur l'oeuvre / peint / graduations / sur l'oeuvre / peint / inscription technique / sur l'oeuvre / peint / gravé / en creux
  • Précisions sur les inscriptions

    Le cadran porte la marque Edma à 6 h et à 3 h les indications : DIGITAL / Automatic. Le 1er disque donne l'heure par un nombre accosté d'un trait, le 2e les minutes avec nombres de 5 en 5 et points d'unité, le 3e les secondes avec nombres de 5 en 5 et traits d'unité. Le fond est gravé de l'inscription : STAINLESS STEEL BACK ANTIMAGNETIC. Le bracelet porte au revers inscrit en creux : CUIR VERITABLE.

Documentation

Documents multimédias

  • Lorentz, Christoph. [Notice technique sur le calibre] PUW 1561D. - S.d. [limite 20e siècle 21e siècle]. Document accessible sur internet sur le site de Christoph Lorenz (The Metatechnical Cabinet), à l'adresse : http://www.christophlorenz.de/watch/movements/p/puw/puw_1561d.php?l=en
  • Ranfft, Roland. [Notice technique sur le calibre] PUW 1561D. - S.d. [1er quart 21e siècle]. Document accessible sur internet sur le site de Roland Ranfft (Ranfft Watches), à l'adresse http://www.ranfft.de/cgi-bin/bidfun-db.cgi?10&ranfft&&2uswk&PUW_1561D
  • Schröter, Andreas. [Mikrolisk, base de données des marques déposées horlogères]. - 1er quart 21e siècle. Accessible en ligne sur le site Mikrolisk (The horological trade mark index) à l'adresse : http://www.mikrolisk.de/

Bibliographie

  • Schröter, Andreas. Pforzheimer Uhrenrohwerke (PUW). - 10 novembre 2009. Document accessible en ligne sur le site Mikrolisk (The horological trade mark index) à l'adresse : http://www.mikrolisk.de/show.php/240/company_puw (consultation : 4 décembre 2015)

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Simonin Michel, ancien horloger, auteur de livres sur Maîche et l'horlogerie du Haut-Doubs. Maîche
  • Vuez Jean-Claude, descendant d'une famille d'horlogers, historien de la société Parrenin, Villers-le-Lac
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)montre

Localisation

  • CommuneMaîche
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015