Patrimoine en Franche-Comté - Maison et usine d'horlogerie (usine de montres) Maurice Bussard puis Cupillard-Rième

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et usine d'horlogerie (usine de montres) Maurice Bussard puis Cupillard-Rième

Illustrations

Historique

La maison, avec atelier au rez-de-chaussée, est bâtie en 1936 au 25 rue Neuve (actuel n° 41) pour Maurice Bussard (1899-1944), qui avait fondé en 1928 sa "Manufacture de Montres Bon Marché", fabrique de montres à échappement Roskopf (ancre à chevilles). Sa veuve, née Alice Rufener (1899-1982), maintient l'entreprise après son décès et dépose les marques Lijac (le 13 décembre 1948) et Labor (le 14 avril 1949). En 1950, la production est élargie aux montres de qualité à échappement à ancre. Marcel Rième (né le 30 mars 1930), gendre de Mme Bussard, prend la direction de l'affaire après son mariage et fait construire au sud-ouest un bâtiment à usage d'entrepôt (fournitures) et logement (à l'étage) ; cette construction s'effectue peut-être en deux fois : entre 1951 et 1958 (corps occupant la moitié de la façade latérale droite) puis entre 1959 et 1965 (extension de ce corps vers le sud-est). En 1952, avec un effectif jeune (80 % de son personnel a moins de 35 ans), la fabrique est spécialisée dans les montres à trotteuse centrale et antichoc Incabloc. En 1958, la Société d'Exploitation des Ets M. Bussard est une Sarl (au capital de 4 millions F) utilisant les marques Lijac (pour les montres à ancre) et Espéranto (pour les montres Roskopf). C'est une affaire importante qui achète cette même année 108 250 ébauches françaises (99 650 à échappement à ancre à chevilles à l'Horlogerie de Savoie ou HS et le reste avec échappement à ancre : 3 300 HS, 1 100 Femga - Fabrique d'Ebauches de Montres du Genevois - et 700 Sefea - Société d'Exploitation de la Fabrique d'Ebauches d'Annemasse ou Société européenne de Fabrication d'Ebauches d'Annemasse -, ces trois fournisseurs à Annemasse, et 3 500 aux Ets Cupillard, de Villers-le-Lac).

En 1959, la société fusionne avec Cupillard-Vuez, sa voisine (au 37 rue Neuve), pour donner naissance aux Ets Cupillard-Vuez-Rième-Bussard et Cie (vite abrégé en Cupillard-Vuez-Rième), classés en 1965 dans la catégorie de 50 à 99 salariés. Cette Sarl (au capital de 10 millions F) fait construire en 1962-1963 une nouvelle usine au nord de l'avenue du Maréchal Leclerc (actuellement rue Bois-Soleil), dans laquelle elle transfère ses deux ateliers. Une petite unité de service après-vente, un temps maintenue sur place, gagne assez rapidement les nouveaux locaux et la maison n'abrite dès lors plus d'activité productive.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1936daté par tradition orale

Description

La maison a vraisemblablement des murs en moellons calcaires enduits. Elle comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, deux étages carrés et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre tournant. Eclairé par des baies d'atelier, l'atelier occupait le rez-de-chaussée surélevé tandis que les étages étaient à usage d'habitation. Le toit est à longs pans, égouts retroussés, croupes et tuiles mécaniques. L'extension au sud-ouest est un bâtiment en béton enduit, à étage carré et toit terrasse en béton.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie d'atelier
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée surélevé / 2 étages carrés / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe / terrasse
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 412 Cadastre de la commune de Morteau, 1816-1978- 3 P 412 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Girardier et Mestre, 1816-1817- 3 P 412/1 : Registre des états de sections, 1818- 3 P 412/4-5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1823-1875. Le 1er volume manque.- 3 P 412/2-3 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 412/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 412/7-9 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1911-1965- 3 P 412/10-13 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1978
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 412
  • 50 J 24 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1974
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 24
  • Papier à en-tête de la "Manufacture de Montres Bon Marché" de Mme Maurice Bussard, 1er février 1952
    Lieu de conservation : Collection particulière : Société Sauge, Montlebon
  • Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd. - Paris : Centre d'Information de la Montre française, 1973. 2 classeurs, non paginés : ill. ; 32 cm.1ère éd. en 1968, mises à jour en octobre 1970, mai 1971, juin 1972 et juillet 1973. Fiches techniques donnant pour chaque calibre (mouvement), et ses variantes, ses caractéristiques techniques et la liste des fournitures le composant.

Documents figurés

  • 58 Morteau - Vue générale [sur le quartier de la rue Neuve], carte postale, s.n., s.d. [1950-1951], Compagnie des Arts Photomécaniques (CAP) éd. à Paris et StrasbourgDatation : la maison d'Albert Cupillard est en construction.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Claude Vuez, Villers-le-Lac
  • Prises de vues aériennes de l'IGN (20e siècle). Consultables en ligne via le site du Géoportail (www.geoportail.gouv.fr)

Bibliographie

  • Les établissements horlogers en France. - S.l. : s.n., mars 1965. 17 p. ronéotypées ; 20 cm.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche
  • Etablissements Maurice Buffard 25, Rue Neuve, Morteau (Doubs). Dans : La vie économique de Franche-Comté et du Territoire de Belfort. - Besançon : Impr. de l'Est, Zurich : F. Brun, 1958, vol. 2, p. 104: ill.
  • Leiser, Henri ; Jacquot, Didier. Morteau et environs d'hier à aujourd'hui. - Pontarlier : Presses du Belvédère, 2010. 188 p. : ill. ; 24 cm.

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Rième Marcel, ancien dirigeant des sociétés Bussard et Cupillard-Vuez-Rième. Morteau
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, usine d'horlogerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, atelier de conditionnement, bureau, logement, garage

Localisation

  • CommuneMorteau
  • Adresse 41 rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013