Patrimoine en Franche-Comté - Tableau : portrait de l'horloger Constant Girard

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tableau : portrait de l'horloger Constant Girard

25 - Grand'Combe-Châteleu
Dossier IM25005399 réalisé en 2017

Illustrations

Historique

Ce tableau de facture naïve, non daté ni signé, a vraisemblablement été réalisé à la fin du 19e siècle ou au début du 20e. Conservé par sa descendance, il représente l'horloger Constant Girard (8 décembre 1829-24 décembre 1909) travaillant "sur la fenêtre" dans son atelier. Signalé horloger à Morteau en 1857, à Cornabey (lieu-dit à cheval sur les communes de Grand'Combe-Châteleu et de Montlebon) en 1861 et 1866, Girard s'installe vers 1870 dans une ferme du hameau de Morestan. Il est spécialisé dans le pivotage, c'est-à-dire la réalisation (par tournage, arrondissage et polissage, à l'aide d'un burin ou d'une lime) des pivots des pièces de montre mobiles tels les roues, les pignons, le balancier, etc. Frère de l'horloger François Louis Girard (1832-?), Constant s'est marié en 1853 avec une horlogère suisse, Caroline Emma Mattile - ou Mathile - (1836-1916), qui lui a donné 17 ou 18 enfants dont une majorité de filles. Certaines sont elles-mêmes mariées à des horlogers, comme Maria Herminie (1855-?), horlogère mariée avec Louis Joseph Boichard, et Jeanne Thérésia (1877-?), épouse de Jules Joseph Querry, des Bassots (Villers-le-Lac) ; pour sa part, Marie Isabelle (1868-1957) est la grand-mère de Pierre Remonay, fabricant de montres qui a créé vers 1948 ou 1949 une entreprise de réglage de balancier-spiral au Pont de la Roche.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalelimite 19e siècle 20e siècle

Description

Peinture à l'huile sur une planche de résineux (sapin ou épicéa), renforcée par deux baguettes de bois clouées sur sa tranche en haut et en bas.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions totales (en cm) : H = 35, la = 34.

  • Catégoriespeinture
  • Structuresnon encadré / carré / support et surface de même forme
  • Matériauxbois résineux / en plusieurs éléments / support / peinture à l'huile
  • Représentationshomme / portrait / de profil / assis / blouse / tabouret / établi / montre
  • Précisions sur la représentation

    Assis sur un tabouret d'horloger et portant la blouse noire, Constant Girard rectifie une pièce tenue par un petit étau d'établi. A l'extrémité de l'établi sont suspendues au mur deux montres de gousset dont la marche est en cours d'observation.

  • Inscriptionsinscription concernant l'auteur / sur partie rapportée / récent / manuscrit
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription rédigée par un descendant de Constant Girard sur une feuille scotchée au dos du tableau : Constant Girard / Né en 1828 à Cornabey / Mort en 1909 à 81 ans à Morestant / Horloger-remonteur spécialisé dans / le pivotage de 1848 à 1909 / Révolutionnaire de 1848 / Réfugié en Suisse s'est marié à / Neuchâtel à Mlle Ema Matile de Neuchâtel / fille d'un fabricant d'horlogerie / A eu 18 enfants [:] 3 garçons / Emile / Jules / 15 filles.

Documentation

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Fraichot Bernard, gendre de Pierre Remonay, dirigeant de la Somias, à Grand'Combe-Châteleu. A commencé sa carrière chez Marcel Jacquet.
  • Girard Louis, propriétaire de l'ancienne forge des Cordiers, à Grand'Combe-Châteleu.
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)tableau

Localisation

  • CommuneGrand'Combe-Châteleu
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2017