Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier de construction navale et de menuiserie Guillaume, et atelier d'horlogerie de la société Duke

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier de construction navale et de menuiserie Guillaume, et atelier d'horlogerie de la société Duke

16 rue de l' Ile
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001551 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

En 1930, Henri Guillaume (?-1957) fait construire une maison rue de l'Ile, en face de son habitation (actuellement cadastrée AI 223) qu'il revendra à l'entrepreneur Théodore Sisini. Guillaume fabrique en hiver des barques à fond plat, en épicéa, et tient en été une boutique de souvenirs au Saut du Doubs. Vers 1946, Henri ou son fils Marcel (?-1975), qui reprend l'affaire, bâtit au sud un atelier de menuiserie. Marcel réalise lui-aussi l'hiver des barques destinées au transport de personnes dans la traversée du Doubs et du lac de Chaillexon, dont chacune lui demande environ un mois de travail. Travaillant seul, il dispose d'une scie à ruban, un combiné mortaiseuse, une raboteuse, etc.

A l'issue de la deuxième guerre mondiale, le rez-de-chaussée de la maison est loué à la Sarl Duke (au capital de 600 000 F) dirigée par Jean Paumier (1922-1971), fils de Maurice Paumier qui a son atelier d'horlogerie à proximité, au restaurant des Chasseurs (19 rue du Col de France). Dans cette affaire, dont la raison sociale complète est en 1954 "Société d'Exploitation des Etablissements Jean Paumier Montres Duke Sarl, Villers-le-Lac", Jean est associé avec son beau-frère Maxime Kuhni et avec Rémy Zimmermann (1922-1992), jusque-là installé dans la ferme paternelle au 4 rue des Murgers. Leur fabrique de montres compte une dizaine d'ouvriers et exploite les marques Duke, distribuée dans le réseau classique des horlogers bijoutiers, et Midi (en association avec Michel Didace - dont la marque constitue un acronyme -, propriétaire de la fabrique de cadrans bisontine Métal Décor, installée au 10 avenue Clemenceau en 1960), à destination de l'Afrique et assurant le service après-vente pour les comités d'établissement. En 1951, la Duke déclare acheter chaque mois au moins 2 000 ébauches à la Sefea (Société européenne de Fabrication d'Ebauches d'Annemasse - ou Société d'Exploitation de la Fabrique d'Ebauches d'Annemasse - installée au 24 route de Genève à Annemasse), notamment des 10 1/2 lignes TC 124. Elle se transporte vers 1964-1965 dans l'ancienne usine Moutarlier Fils (18 rue du Quartier neuf). Après son départ, il n'y a plus d'activité horlogère sur le site, dédié au travail du bois jusqu'en 1974, année où Marcel Guillaume cesse la fabrication des barques. Le bâtiment est redevenu une simple habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1930daté par tradition orale

Description

La maison a des murs en parpaings de béton apparents et un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. Elle comporte un étage carré et un comble à surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre droit en charpente, l'étage étant également accessible par un escalier extérieur droit en béton. Au sud, l'atelier de menuiserie (en rez-de-chaussée et avec étage de comble) se poursuit par deux garages ; tous trois ont des murs en pan de bois essenté de planches. L'atelier a lui aussi un toit à longs pans et pignons couverts, les garages un toit à un pan ; la couverture est en tôle ondulée.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / parpaing de béton / bois / pan de bois / essentage de planches
  • Toittuile mécanique / tôle ondulée
  • Étages1 étage carré / comble à surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / toit à un pan
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier droit / en charpente / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 628 Cadastre de la commune de Villers-le-Lac, 1817-1973- 3 P 628 : Atlas parcellaire (18 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vial et Girardier, 1817- 3 P 628/1-2 : Registre des états de sections (1817 ?) - 3 P 628/3-4 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties, 1822-1910- 3 P 628/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 628/10-12 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1973
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 628
  • 50 J 37 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1970
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 37

Documents figurés

  • Lac ou Villers (Doubs). Les méandres du Doubs et le hameau des Bassots, carte postale, s.n., s.d. [2e quart 20e siècle], Les Editions d'Art Yvon éd. à Paris (15 rue Martel)
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Paul Guillaume, Villers-le-Lac

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Guillaume Jean-Paul, fils de Marcel Guillaume et petit-fils d'Henri Guillaume, propriétaire de la maison au 16 rue de l'Ile. Villers-le-Lac
  • Renaud-Bezot Jacques, ancien dirigeant de la société horlogère du même nom. Villers-le-Lac
  • Zimmermann Gabriel, fils du fabricant d'horlogerie Rémy Zimmermann. Besançon
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, jardin potager

Localisation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Adresse 16 rue de l' Ile
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Bassots les
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015