Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie de Joseph Jeannin puis Henri Jeannin Fils

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie de Joseph Jeannin puis Henri Jeannin Fils

21 rue du Quartier neuf
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001526 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

La maison est bâtie en 1874 pour Augustin (ou Auguste) Guyon (1813-1891), grand-père de Michel Caille (qui sera fabricant de glaces et de machines d'horlogerie au 1 rue du Doubs). Elle passe ensuite entre les mains de familles d'horlogers : vers 1893 Casimir Cannelle (1849-1903), dont la fille Lucie (1878-1965) épouse en 1902 Joseph Jeannin (1877-1955). Peut-être un temps installé dans le bâtiment voisin (au 23 rue du Quartier neuf) qui abrite les Ets Mesnier, ce dernier est associé en 1913 avec Charles Moyse (beau-père de Virgile Besançon) pour fabriquer des montres à échappement à ancre de 11 à 24 lignes (24,8 à 54,1 mm), association renouvelée en 1920 au sein de la société en nom collectif J. Jeannin et C. Moyse. Au début des années 1940, Joseph est seul à la tête de son affaire. Son fils Henri (1904-1986) prend en 1946 sa succession, sous la dénomination Henri Jeannin Fils. Il agrandit le bâtiment en 1949 (atelier sud, avec modification de son extrémité ouest ?) puis vers 1952 et 1955 (aile nord). Il achète 7 698 ébauches françaises (2 664 Cupillard et 5 034 Parrenin) du 1er septembre 1947 au 31 décembre 1948, 2 950 pour 1949 (1 600 Cupillard et 1 350 Parrenin), 3 200 en 1950 (1 100 Cupillard et 2 100 Parrenin), 5 910 en 1951 (1 500 Cupillard et 4 400 Parrenin à Villers-le-Lac, 10 Jeambrun à Maîche), 5 860 en 1952, date à laquelle il exploite la marque Oros. L'entreprise, classée en 1965 dans la catégorie de 0 à 10 salariés (elle en emploie au maximum une dizaine à une douzaine), est connue en 1972 sous la dénomination de société Henri Jeannin et Fils. Elle a été reprise vers 1965-1970 par André Surdol (1922-2007), le gendre d'Henri, qui travaillait avec son beau-père depuis les années 1950 et fait alors partie de la SA Gador, groupement d'achat constitué avec les maisons Fornage, Bervil et Victor Anguenot de Villers-le-Lac, Jean Morel, Roger Monnin et Gaston Monnin (Monnin-Ponçot) de Charquemont. Elle disparaît en 1984 ou 1985 et le bâtiment n'abrite plus d'activité productive.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 19e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Dates

  • 1874daté par source

Description

La maison, aux murs de moellons calcaires enduits, comporte deux étages de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage en surcroît. Ces niveaux sont desservis par un escalier dans-oeuvre et par un escalier extérieur droit en maçonnerie, donnant accès au sud au premier étage de soubassement. Elle est coiffée d'un toit à longs pans, croupe à l'ouest et demi-croupe à l'est. L'atelier accolé au sud a des murs en moellons calcaires (apparents en façade au rez-de-chaussée) ou en béton ; il compte un étage carré, largement percé de fenêtres d'atelier, et est sommé par un toit à croupe. Au nord, les garages semblent en béton ; les deux premiers, jouxtant la maison, ont un étage carré avec toit à croupe, le troisième est coiffé par une terrasse en béton.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie d'atelier
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / enduit
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étages2 étages de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe / demi-croupe / terrasse / noue
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 628 Cadastre de la commune de Villers-le-Lac, 1817-1973- 3 P 628 : Atlas parcellaire (18 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vial et Girardier, 1817- 3 P 628/1-2 : Registre des états de sections (1817 ?) - 3 P 628/3-4 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties, 1822-1910- 3 P 628/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 628/10-12 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1973
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 628
  • 50 J 30 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1982
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 30
  • 4 U 17/258 Justice de paix de Morteau. Sociétés constituées, modifiées ou dissoutes de 1920 à 1955
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 4 U 17/258

Documents figurés

  • Frontière franco-suisse. 105 - Vue générale de Villers-le-Lac [depuis le sud], carte postale, par Janin, s.d. [entre 1948 et 1952], Editions Photo Janin à Maîche
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Villers-le-Lac (Doubs) - Vue aérienne. 22173 - Le Centre du Pays, carte postale (carte photo), par Rancurel, s.d. [1952], Combier (CIM) éd. et impr. à Macon

Bibliographie

  • Centre d'Etudes économiques régionales de Franche-Comté. Répertoire des établissements industriels de Franche-Comté classés dans la section "précision, horlogerie, optique" de la nomenclature des activités économiques de l'I.N.S.E.E. - S.l. [Besançon] : s.n. [Centre d'Etudes économiques régionales de Franche-Comté], juin 1969. III-65 p. ; 21 x 30 cm.
  • Chambre française de l'Horlogerie. Annuaire 1972/1973. - Paris : CFH, 1972. III-177 p. ; 30 cm.
  • Les établissements horlogers en France. - S.l. : s.n., mars 1965. 17 p. ronéotypées ; 20 cm.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/
  • Monneret, Christian. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Renaud-Bezot Jacques, ancien dirigeant de la société horlogère du même nom. Villers-le-Lac
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, jardin, jardin potager

Localisation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Adresse 21 rue du Quartier neuf
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015