Patrimoine en Franche-Comté - Maison des missionnaires de Beaupré

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison des missionnaires de Beaupré

64 rue des Granges
25 - Besançon
Dossier IA25000391 réalisé en 2005

Illustrations

Historique

En 1787, un jugement de police enjoignait les missionnaires de Beaupré de démolir leur maison jugée trop vétuste et dangereuse pour les locataires et les passants. La même année, sa reconstruction était entreprise par l'architecte Claude-Joseph-Alexandre Bertrand (daté par source). La façade, contrairement à l'habitude, ne fut pas bâtie en pierre de couleur bleue et blanche de la carrière de Chailluz mais, selon le voeu de l'architecte, avec la pierre totalement blanche de celle de la Combe-aux-Chiens, peut-être pour en garder l'aspect dépouillé et accentuer les lignes horizontales des bossages, mis en oeuvre sur toute sa hauteur. Ce parti pris fut très critiqué par l'architecte-voyer Charles-François Longin qui indiquait que cette façade, qui s'écartait "du grand goût", conviendrait mieux pour "les écuries et remises d'une basse-cour". Néanmoins C.I.A. Bertrand n'y apporta aucune modification. L'escalier à cage ouverte sur cour de cette maison fut refait au 19e siècle et le logis secondaire surélevé d'un étage probablement à la même époque.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 18e siècle
  • Principale19e siècle

Auteurs

Description

L'édifice, bâti sur des sous-sols voûtés d'arêtes, est constitué d'un logis sur rue de plan en L, et d'un logis secondaire en parallèle, situé entre deux cours, celle en fond de parcelle n'étant constituée que d'une mince bande de terrain. L'accès s'effectue par un couloir en position centrale encadré de deux boutiques sur rue ; un second couloir, à l'extrémité droite du logis secondaire, permettant de rejoindre la deuxième cour. L'escalier à cage ouverte, en charpente et rampe en fonte, de forme ramassée, occupe le petit espace laissé entre l'extrémité de l'aile du logis principal et le corps de logis secondaire.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / bossage / pierre de taille
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 4 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte d'arêtes
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier tournant à retours avec jour / cage ouverte / en charpente

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AC.
  •  

Intérêt, protection et statut

L'intérêt de la maison, présentant par ailleurs la disposition classique à logis parallèles et escalier à cage ouverte, réside dans sa façade en pierre blanche à bossages.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables élévation
  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, boutique, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 64 rue des Granges
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Forum îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation