Patrimoine en Franche-Comté - Tissage de coton Desgranges, actuellement entrepôt commercial

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tissage de coton Desgranges, actuellement entrepôt commercial

rue des Planchottes
70 - Raddon-et-Chapendu
Dossier IA70000109 réalisé en 2005

Illustrations

Historique

Par arrêté préfectoral du 30 juin 1826, les frères Charles et Léopold Desgranges obtiennent l'autorisation de transformer le moulin à blé et la scierie, dont ils sont propriétaires, en une papeterie mue par une roue hydraulique. En 1861, la papeterie est convertie en tissage mécanique, mis en mouvement par la force hydraulique et une machine à vapeur de 40 ch, et appelé tissage du moulin du Breuil. Il est approvisionné en filés par la filature de Saint-Bresson (IA70000105) , établie à cette époque par les frères Desgranges et située 2 km en amont. La production était absorbée par la société de teinturerie Vaucher (Mulhouse, 68). L'atelier principal à deux étages est détruit par un incendie en 1902 ; il est reconstruit peu après en rez-de-chaussée couvert de sheds. La société, devenue Adrien Desgranges et Cie en 1898, est transformée en société anonyme en 1921 sous le nom de Société des Ets Desgranges et Cie. Le tissage connaît une période de crise dans la décennie 1920, mais se modernise après la Seconde Guerre mondiale. Il ferme ses portes en 1961. Les bâtiments sont utilisés pendant quelques années par la société allemande Battenfeld, spécialisée dans la fabrication de machines à injecter le plastique. L'usine a été en grande partie rasée en 1997 pour laisser la place à un lotissement. Seuls subsistent quelques travées d'atelier couvertes en sheds, qui servent d'entrepôt commercial, ainsi qu'une maison d'employés. En 1826, le moulin à blé et la scierie comptent deux tournants mus par trois roues hydrauliques. Une machine à vapeur de 40 ch est attestée en 1861 et une usine à gaz, pour l'éclairage, en 1869. Vers 1930, le tissage actionne 300 métiers. Il emploie 22 enfants en 1867, 72 hommes, 101 femmes et 29 enfants en 1875, 80 hommes, 98 femmes et 27 enfants en 1893, et 149 ouvriers en 1931.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Description

Les bâtiments industriels subsistants sont en moellon de grès enduit, couverts de sheds en tuile mécanique. Le logement double comprend un étage carré et un étage de comble. Il est couvert d'un toit à croupes en tuile plate.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / enduit / moellon
  • Toittuile mécanique / tuile plate / verre en couverture
  • Étages1 étage carré / étage de comble
  • Couverturesshed / toit à longs pans / demi-croupe
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / énergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté / vestiges

Documentation

Documents figurés

  • Élévation, côté du sud de la façade principale du corps de bâtiment. Dessin, papier, crayon, 1826.
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 277 S 47
  • Raddon - Château Desgranges. - Vue prise du Grand-Murger. Carte postale, Besançon, s.d. [fin 19e ou début 20e siècle], par Henry (photographe)
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 11 Fi 435/4
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)tissage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) entrepôt commercial

Localisation

  • CommuneRaddon-et-Chapendu
  • Adresse rue des Planchottes
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Faucogney-et-la-Mer
  • Hydrographiedérivation du Raddon

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2005

Localisation