Patrimoine en Franche-Comté - Immeuble et atelier d'horlogerie Vuillemin-Régnier puis de bracelets de montre de la Famap

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Immeuble et atelier d'horlogerie Vuillemin-Régnier puis de bracelets de montre de la Famap

2 Rue Neuve
25 - Charquemont
Dossier IA25001227 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

Le bâtiment est construit vers 1885 pour Louis Laurent, déclaré cordonnier, cultivateur puis rentier sur la matrice cadastrale. Apparemment agrandi vers 1891 puis entre 1901 et 1904, il abrite des logements et la fabrique de montres Vuillemin-Régnier, fondée en 1920 par Henri Vuillemin (né en 1875), marié à Adèle Régnier, de Maîche. La Sarl Henri Vuillemin-Régnier et ses Fils y est créée le 1er juillet 1930. Transférée à la fin de la décennie dans la maison qu'Henri Vuillemin se fait construire vers 1939 aux 17 et 19 rue Victor Hugo, elle est remplacée par la Famap, fondée vers 1945-1946, qui s'installe dans l'étage en surcroît (ouvrant une lucarne dans le toit côté sud). Cette société y emploie quatre ou cinq personnes à la fabrication de bracelets de montres, sous la direction du chef d'atelier Somen, et dispose d'un représentant nommé Jeanningros. Après son départ pour l'ancienne usine Guillaume aux 13 et 15 Grande Rue (au rez-de-chaussée de l'aile parallèle à la rue Cuvier), le bâtiment accueille un temps (au premier étage) l'activité de remonteur à domicile de Francis Vuillet, dont l'épouse est régleuse. Retourné à sa seule fonction d'habitation, il est doté après 2001 de garages installés dans la cour.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Description

Sans compter les garages récents (préfabriqués en béton), le site est composé de deux bâtiments aux murs de moellons calcaires enduits, coiffés d'un toit à longs pans, pignons couverts et à couverture de tuiles mécaniques. Celui parallèle à la Rue Neuve comporte étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage carré et étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre droit en bois. L'autre, en retour d'équerre au nord, a un sous-sol et deux niveaux ; au nord-est, il est accessible par un escalier extérieur droit en maçonnerie ; ses murs nord et est sont partiellement en pan de bois avec essentage de planches. L'éclairage est en partie assuré par des fenêtres horlogères, percées dans les murs ouest et est des deux corps.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit / bois / pan de bois / essentage de planches
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier droit / en charpente
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128
  • Papier à en-tête de la fabrique de montres H. Vuillemin-Régnier & ses Fils, 7 août 1931
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche

Documents figurés

  • Acquisitions, aliénations, échange d'immeubles communaux [terrain au 8 Rue Neuve à aliéner à Ernest Curtit], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 27 mai 1901, 36,5 x 45 cm, échelle 1/1000
    Lieu de conservation : Mairie, Charquemont
  • Projet d'aliénation d'immeubles communaux [terrain aux 4 et 6 Rue Neuve à aliéner à Elisa Fallot], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 21 janvier 1904, 38 x 49 cm, échelle 1/500
    Lieu de conservation : Mairie, Charquemont
  • Charquemont (Doubs) - Rue de Maîche [près du carrefour de la Rue Neuve], carte postale coloriée, par Combier, s.d. [2e quart 20e siècle], Combier phot. à Mâcon, coll. Ponçot
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Charquemont (Doubs) - Intérieur du village [la Grande Rue au carrefour de la Rue Neuve], carte postale, s.n., s.d. [2e quart 20e siècle]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 25140 Charquemont [vue aérienne du village depuis l'ouest], carte postale en couleur, par Claude Dubail, s.d. [décennie 1980], Impr. Pierron à Sarreguemines

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)immeuble, atelier
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, atelier de fabrication, garage, cour, jardin

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 2 Rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013