Patrimoine en Franche-Comté - Moulin à farine dit moulin d'Esfoz, puis minoterie

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Moulin à farine dit moulin d'Esfoz, puis minoterie

Illustrations

Historique

Le moulin à farine figure sur la carte de Cassini (1760). Il appartient en 1826 à Marc-Xavier Petitjean. Une huilerie y est mentionnée au 19e siècle. Vers 1935, le moulin est converti en minoterie, équipée de deux appareils à cylindres actionnés par une turbine. Une seconde turbine est mise en place en 1941 pour fournir l'électricité (110 V). L'atelier de fabrication est rehaussé d'un étage en 1942 pour accueillir un plansichter. Jusqu'à sa fermeture en 1968, l'établissement est exploité par 4 générations de la famille Daval : Ferréol, Jules, Georges et Gérard. Outre les machines de la minoterie, une des turbines actionnait un petit atelier de menuiserie, situé à l'étage de soubassement et à usage personnel du minotier, composé d'une dégauchisseuse, d'une raboteuse, d'une scie à ruban et d'un tour. En 2002, la minoterie abritait une paire de meules, un appareil à cylindres (broyage) E. A. Renaut (Laferté-sur-Aube, 52) et un appareil à cylindres (finissage) Bosshardt-Uhler, (Dijon, 21) , un plansichter, un démoucheteur, un nettoyeur, une mélangeuse, une turbine Jean Duchêne (Fresse-sur-Moselle, 88) , une dynamo des Constructions Electriques de Nancy et un moteur électrique J. Rochard (Belfort, 90).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale19e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1942daté par travaux historiques, daté par tradition orale

Description

Bâtie en pierre de taille de grès pour l'étage de soubassement et en moellon de grès enduit pour le reste de l'élévation, la minoterie comprend également une travée de logement au nord-ouest. L'étage de soubassement abrite l'atelier de menuiserie, le rez-de-chaussée les appareils de mouture et l'étage carré le plansichter, le démoucheteur, le nettoyeur et la mélangeuse. Adossés à la façade nord, les deux bâtiments d'eau, petits édicules essentés de planches, reçoivent chacun une conduite forcée. Seule la turbine du bâtiment d'eau amont est en place ; elle possède encore partiellement son canal d'amenée, avec son vannage de prise d'eau, ainsi que sa chambre d'eau. Le bâtiment situé au sud accueille des parties agricoles (étable, fenil, poulailler et un logement) , il est construit en moellon de grès enduit, avec un étage carré et un toit à longs pans couvert en tuile mécanique. Deux autres bâtiments à vocation agricole sont bâtis avec une charpente en bois et un essentage de planches.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / bois / enduit / essentage de planches / moellon / pierre de taille
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / 1 étage carré
  • Couvrementscharpente en bois apparente
  • Couverturestoit à longs pans / appentis
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / turbine hydraulique
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)moulin à farine, minoterie
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, atelier de fabrication, garage, conduite forcée, bâtiment d'eau, bief de dérivation, partie d'édifice agricole

Localisation

  • CommuneCorravillers
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Esfoz
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Faucogney-et-la-Mer
  • Hydrographiedérivation du Breuchin

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2005

Localisation