Patrimoine en Franche-Comté - Fromagerie du Gardot

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Fromagerie du Gardot

Illustrations

Historique

La fromagerie du Gardot est bâtie vers 1892 et dotée d'une porcherie vers 1923. Elle s'inscrit dans une longue tradition d'établissements fromagers puisqu'en 1841, la commune comptait dix fromageries à gruyère et huit à Septmoncel (fromage bleu), traitant ensemble 550 000 litres de lait, et qu'en 1891, elle totalisait encore six sociétés et deux chalets particuliers. La fromagerie fait partie des quatre signalées en 1929 (avec celles du village, du Carlot et des Vuillaumiers), produisant gruyère et emmental, et des deux de 1984 (avec celle du village, celle du Carlot ayant disparu en 1968 et celle des Vuillaumiers en 1984). A cette date, elle n'est plus qu'une société de vente de lait, dont les cinq sociétaires cèdent leur production à un fromager qui fabrique du comté et du mont d'or. Elle ferme à la fin de 1988 puis est transformée en habitation. Elle avait été agrandie au nord, certainement dans le troisième quart du 20e siècle, tandis que la porcherie l'a été vers l'est.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle

Description

La fromagerie a des murs en moellons calcaires enduits, avec essentage de planches sur le pignon ouest. En rez-de-chaussée surélevé, elle comporte un sous-sol et un étage en surcroît, accessibles par un escalier dans-oeuvre ; elle est desservie sur la façade antérieure par un escalier symétrique. Quelques fenêtres fromagères horizontales sont visibles à l'ouest et au nord. L'extension au nord, couverte d'une terrasse en béton, est en parpaings de béton enduits. La porcherie est en moellons calcaires enduits, avec pan de bois et essentage de planches à l'étage en surcroît à l'ouest. Son extension à l'est est en parpaings de béton enduits, avec toit en appentis en acier. Le garage est lui aussi en pan de bois essenté de planches. Les toits sont majoritairement à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie fromagère horizontale
  • Murscalcaire / moellon / enduit / bois / pan de bois / essentage de planches / béton / parpaing de béton / enduit
  • Toittuile mécanique / béton en couverture / acier en couverture
  • Étagessous-sol / en rez-de-chaussée surélevé / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / terrasse / appentis
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier symétrique / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 404 Cadastre de la commune de Montlebon, 1814-1965- 3 P 404 : Atlas parcellaire (24 feuilles), dessin (plume, lavis), par le géomètre du cadastre Vial, 1814 (sections A-E) et 1818 (sections F-G)- 3 P 404/1-2 : Registre des états de sections, s.d. [1822 ?]- 3 P 404/3, 6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1874- 3 P 404/4-5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1875-1914- 3 P 404/7 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 404/8 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1965- 3 P 404/9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1965
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 404

Documents figurés

  • 66. - Les environs de Morteau. - Dans la montagne. - Un intérieur de fromagerie (à Gardot), carte postale, s.n., s.d. [fin 19e siècle ou début 20e siècle]. Publiée dans : Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900. - 1978, p. 216.

Bibliographie

  • Courtieu, Jean (dir.). Dictionnaire des communes du département du Doubs. - Besançon : Cêtre, 1982-1987. 6 t., 3566 p. : ill. ; 24 cm.
  • Narbey, Bernard. Les fromageries de Montlebon. - S.d. [décennie 1990 ou 2000]. 2 p. dactyl. ; 30 cm. Document connu par une photocopie (partielle ?).
  • Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1978. 294 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Monney Eric, président de la coopérative de fromagerie. Montlebon
  • Sauge Gabriel, fils d'Emile Sauge et ancien responsable de la société Sauge. Montlebon
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)fromagerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, porcherie, fenil, garage, citerne

Localisation

  • CommuneMontlebon
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Gardot le
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016