Patrimoine en Franche-Comté - Usine de boissellerie (usine de fabrication de navettes pour l'industrie textile) Ferrand, actuellement usine de menuiserie et serrurerie

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine de boissellerie (usine de fabrication de navettes pour l'industrie textile) Ferrand, actuellement usine de menuiserie et serrurerie

10, 12 rue du Stade
25 - Grand-Charmont
Dossier IA25001025 réalisé en 2012

Illustrations

Historique

En 1857, Jean-Pierre Ferrand fait construire un atelier (construction de machines agricoles ?) à proximité de sa ferme (B 988). Il est agrandi en 1864 sur la même parcelle, puis de nouveau en 1874, sur une parcelle voisine (B 990), par le fils de Jean-Pierre, Charles Ferrand. Outre la fabrication d'outils (clés anglaises et étaux à mains), ce dernier se lance dans la production de broches (ou "plumes") pour un fabricant de navettes de métiers à tisser, établi dans la commune voisine de Bussurel (70). Une salle pour la machine à vapeur est construite en 1882, suivie en 1884 d'un agrandissement de l'habitation. En 1891, Charles commence à fabriquer des navettes sous la direction du chef d'atelier Charles Chopard, puis des pièces pour navettes (escargots et pinces), et divers accessoires pour métiers à tisser (sabres, fouets de chasse, chasse-navette). Un nouvel atelier, consacré au travail du métal, est construit à l'ouest en 1895. L'affaire est reprise vers 1892 par les trois fils de Charles : Emile, Henri et Charles. En 1903, la "manufacture d'accessoires pour l'industrie textile" produit également de l'outillage pour la société Peugeot Frères. En 1913, Emile part fonder à Montbéliard une fabrique de navettes concurrente, dite Ferrand Aîné (aujourd'hui détruite). Henri reprend la direction et modernise progressivement le matériel. A partir de 1920, il abandonne la fabrication d'outillage pour se consacrer exclusivement à celle des navettes. L'atelier primitif, consacré au travail du bois, est agrandi en 1924. A cette date, les fils d'Henri (Henri et Jame) prennent la direction de l'entreprise. Après la Seconde Guerre mondiale, l'usine est connue sous l'appellation Les fils de H. Ferrand et fabrique des navettes de bois comprimé en persimon, cornouiller d'Amérique et buis d'Afrique. Michel Ferrand, fils de Marcel, poursuit cette fabrication jusque vers 1970 sous la raison sociale Ets Michel Ferrand. Il réoriente ensuite l'activité vers la commercialisation puis la fabrication de meubles en bois lamellé-collé (brevet suisse) jusqu'à la fin de la décennie 1970. L'atelier de travail du bois a subi un incendie en 1960, ce qui entraîne la disparition du brisis du toit à longs pans. Il est aujourd'hui occupé par une entreprise de menuiserie métallique et serrurerie (clôtures, barrières, portails, etc.). L'atelier de travail du métal est désaffecté.

Données sociales

L'usine emploie 27 personnes en 1876, 19 en 1926, 30 en 1935 et 27 en 1951.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 19e siècle
  • Principale4e quart 19e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle

Dates

  • 1857daté par source
  • 1864daté par source
  • 1874daté par source
  • 1882daté par source
  • 1884daté par source
  • 1895daté par source
  • 1924daté par source

Description

Visiblement antérieur, malgré une modification due à un incendie, l'atelier de travail du bois est construit en maçonnerie enduite et couvert d'un toit à longs pans en ciment amiante. L'atelier de travail du fer est pourvu d'ouvertures couvertes d'arc segmentaire en brique. Le logement (ancienne ferme) est construit en moellon de calcaire enduit, à un étage carré, et couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / enduit / moellon
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré
  • Couverturestoit à longs pans
  • Énergiesénergie thermique / énergie électrique / produite sur place / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • Archives départementales du Doubs, Besançon, M 1657 Etablissements classés (1927-1928)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : M 1657
  • M 3044 Travail et main d'œuvre, 1926-1930
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : M 3044
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 3 P 286/2 Matrices cadastrales XIXe siècle
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 286/2
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 3 P 286/3 Matrices des propriétés bâties (1882)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 286/3
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 3 P 286/5 Matrices des propriétés bâties (1911)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 286/5

Documents figurés

  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 3 P 724 Plan cadastral napoléonien (1835)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 724
  • Carte postale, cliché Dumont, Bauer Marchet et Cie éd. (Dijon), s.d. [début du 20e siècle].
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand
  • Photogr., s.n., s.d. [début du 20e siècle], auteur inconnu
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand
  • Photogr., s.n., s.d. [début du 20e siècle], auteur inconnu
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand
  • Dessin., s.n., s.d. [début du 20e siècle], auteur inconnu
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand
  • Dessin., s.n., s.d. [début du 20e siècle], auteur inconnu
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand
  • Dessin., s.n., s.d. [début du 20e siècle], auteur inconnu
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand
  • Dessin., s.n., s.d. [début du 20e siècle], auteur inconnu
    Lieu de conservation : Collection particulière : C. Ferrand

Bibliographie

  • Annuaire 1963. Association industrielle : Belfort, Montbéliard, Haute-Saône. – Belfort : Association industrielle du Territoire de Belfort et des régions limitrophes, s.d. [1964], 139 p.
  • Grand-Charmont... : regards. - Association de gestion du centre socio-culturel, 1993.
  • L'Est républicain, 27 décembre 1951.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée
  • Précision statut[]

Désignation

  • Dénomination(s)ferme, usine de boissellerie
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) usine de menuiserie

Localisation

  • CommuneGrand-Charmont
  • Adresse 10, 12 rue du Stade
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays de Montbéliard (le) - Sochaux-Grand-Charmont

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2011

Localisation