Patrimoine en Franche-Comté - Horloge (régulateur astronomique Fénon n° 114)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Horloge (régulateur astronomique Fénon n° 114)

34 avenue de l' Observatoire
25 - Besançon
Dossier IM25001964 réalisé en 2008
Edifice : Abri d'instrument équatorial dit pavillon de l'équatorial coudé  (Référence : IA25000381)

Illustrations

Historique

Dès sa mise en service en 1890, l'horloge Fénon n° 114 est installée dans le pavillon de la lunette équatoriale coudée. Elle est synchronisée par l'horloge directrice Fénon n° 45 (temps sidéral), dite "la Princesse", depuis la bibliothèque puis depuis la salle chronométrique du pavillon méridien à partir de 1903. Placée en dépôt au Musée du Temps en 1998, elle y est exposée avec l'horloge Fénon n° 113 et toutes deux ont été restaurées par Paul Réal en 2000. Auguste Fénon (1843-1913) est tout d'abord apprenti chez son père horloger, dès l'âge de 11 ans, puis devient l'élève de Winnerl, horloger attitré de l'observatoire de Paris, chez lequel il dirige la fabrication des chronomètres de marine. Distingué par sa pendule de précision en 1878, il construit ensuite des horloges astronomiques pour les observatoires de Bordeaux, Toulouse, Nice, Besançon, Marseille, La Plata, etc. De 1892 à son départ en retraite au début de 1912, il est directeur de l'école d'horlogerie de Besançon, nationalisée en 1891.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionIle-de-France, 75, Paris,

Description

L'horloge possède un cadran circulaire sur lequel les heures sont graduées en chiffres romains. Les secondes du petit cadran à midi sont indiquées en chiffres arabes. La masse du balancier, en laiton noirci, est en forme de double cylindre tandis que le poids du mouvement, en laiton, a une forme cylindrique simple. A l'extrémité du balancier, une pointe en curseur permet de lire l'amplitude de l'oscillation (sur une échelle aujourd'hui disparue ?). Le coffre en acajou est vitré sur l'avant et s'ouvre sur toute la hauteur.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Coffre : la = 24, h = 138, pr = 20. Cadran : d = 20.

  • Catégoriesastronomie
  • Structuresinstrument spécialisé
  • Matériauxlaiton / verre / acajou
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / gravé / sur l'oeuvre / numéro de série / gravé / sur l'oeuvre / graduations / gravé / sur l'oeuvre
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription concernant le fabricant (gravée sur le cadran) : AUGUSTE FENON. Numéro de série (gravé dans le cadran des secondes) : N° 114.

Documentation

Bibliographie

  • Mention de l'horloge dans les chapitres liés à la transmission de l'heure du Bulletin chronométrique, notamment :- XXe Bulletin chronométrique. Année 1907-1908, novembre 1908, p. 57-63.- XXIIe Bulletin chronométrique. Année 1909-1910, décembre 1910, p. 103-108.- XXVIe, XXVIIe, XXVIIIe, XXIXe Bulletins chronométriques. Années 1913-1924, 1925, p. 64-69.
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)horloge

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 34 avenue de l' Observatoire
  • Lieu-dit Bouloie la
  • Aire d'étude et cantonBesançon - Besançon nord-ouest

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Le Guet Tully Françoise, Turner Anthony, Issenmann Delphine, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2001