Patrimoine en Franche-Comté - Tissage de soie Jacotey et Kempf, dit Société Anonyme du Tissage de Fougerolles, puis usine de construction mécanique Comélor, actuellement Lufkin-Comélor 2

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tissage de soie Jacotey et Kempf, dit Société Anonyme du Tissage de Fougerolles, puis usine de construction mécanique Comélor, actuellement Lufkin-Comélor 2

rue de Luxeuil
70 - Fougerolles
Dossier IA70000244 réalisé en 2006

Illustrations

Historique

Les industriels textiles vosgiens, Henri Jacotey et M. Kempf fondent en 1924 la Société Anonyme du Tissage de Fougerolles. Une usine, spécialisée dans le tissage de la soie naturelle et artificielle, est construite sur un terrain nouvellement acquis. La crise de 1929 entraîne la cessation d'activités et la vente de l'usine en 1932 à la société Pernot-Bolot, qui y exploite une distillerie de 1933 à 1938. Entre 1940 et 1958, la société installe un entrepôt de denrées d'épicerie en gros, et fait construire un bâtiment de stockage. L'usine est achetée en 1959 par la société de construction mécanique Comélor, implantée rue des Calouettes (étudiée IA70000243) , et abrite un atelier de montage des machines textiles. Elle prend en conséquence le nom de Comélor 2. Les bâtiments sont progressivement agrandis, mais la crise du textile dans les années 1970 nécessite une réorientation vers la fabrication des engrenages. Une cité ouvrière, composée de logements collectifs, a été édifiée rue de Fontaine dans les années 1960. La société Comélor a été rachetée en 1998 par le groupe américain Lufkin. Le site de Lufkin-Comélor 2 est aujourd'hui entièrement consacré à l'usinage, au montage et aux essais des engrenages, appareils à grande vitesse destinés à la grosse construction mécanique, et notamment les forages pétroliers. Un générateur de vapeur Germet Fils (Warcq, 55) est autorisé en 1925. Le tissage emploie 60 personnes en 1928, et l'entrepôt de denrées alimentaires une vingtaine dans les années 1950. Les effectifs de la société Comélor, en regroupant les 2 sites, sont de 400 personnes en 1959 et 300 en 1987. Le site de Lufkin-Comélor 2 emploie 100 personnes en 2006.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale2e moitié 20e siècle

Description

Les ateliers de fabrication du tissage sont construits en rez-de-chaussée, couverts de sheds en tuile mécanique. Les extensions des années 1960 sont en parpaing de béton et béton armé, couvertes de sheds et de toits à longs pans.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / enduit / béton armé / parpaing de béton
  • Toittuile mécanique / verre en couverture
  • Étages1 étage carré
  • Couverturesshed / toit à longs pans
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Désignation

  • Dénomination(s)tissage, entrepôt commercial, usine de construction mécanique
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, entrepôt industriel, conciergerie, bureau, logement, cité ouvrière, garage
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) distillerie, entrepôt commercial

Localisation

  • CommuneFougerolles
  • Adresse rue de Luxeuil
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Saint-Loup-sur-Semouse

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2006

Localisation