Patrimoine en Franche-Comté - Maison et usine d'horlogerie (usine de montres) Wasner-Ruffier puis usine de taille de pierre pour la joaillerie et l'industrie (usine de pierres pour l'horlogerie) Rubis-Précis

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et usine d'horlogerie (usine de montres) Wasner-Ruffier puis usine de taille de pierre pour la joaillerie et l'industrie (usine de pierres pour l'horlogerie) Rubis-Précis

7 Rue Neuve
25 - Charquemont
Dossier IA25001189 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

En 1903-1904, Henri Wasner (1872-1923) fait bâtir par l'architecte Emile Girard, de Charquemont, une maison dotée d'un atelier de fabrication de montres. Représentant d'une illustre famille d'horlogers, toutefois issue d'un ouvrier verrier issu d'Autriche ou de Forêt Noire, il a pour frères Paul (né en 1880), Gaston (né en 1883) et Alfred (né en 1886), et pour soeurs Berthe (née en 1870), mariée à Justin Froidevaux (dont les fils fonderont la maison Froidevaux Frères, au 5 Rue Neuve) et Jeanne (née en 1876), élève de Droz à Besançon et signalée comme une régleuse émérite ("la seule à savoir « lever » une courbe « Breguet »"), mariée à Janin. Epoux de Lucie Ruffier (1868-1950), Henri serait associé à un M Ruffier au sein de la société Wasner-Ruffier. Il est assisté par son frère Alfred et emploie une demi-douzaine d'ouvriers dans l'atelier et davantage à domicile, tels les Tirolle (Léon dit le Commandant, les frères Amédée et Adrien).

Le bâtiment passe vers 1924 à Pierre Mougin, propriétaire de la scierie voisine, et vers 1929 à Louis Prétot (1898-1974), maire en 1947. Ce dernier avait travaillé chez l'industriel horloger Joseph Guillaume, dont l'usine est située aux 13 et 15 Grande Rue, avant de s'établir à son compte comme pivoteur en chambre, dans la maison dite du Moine (23 Grande Rue). Rue Neuve, il crée une fabrique d'assortiments (échappements), qui occupera une dizaine d'ouvriers (René Fury, Lucien Baumann, etc.) sans compter les travailleurs à domicile (à peu près autant). En 1941, il élargit ses activités au travail du rubis, sollicité par les établissements Brunner (du Locle), qui souhaitent qu'il réalise le sertissage de ces pierres, et par le Comontre (Comité de la Montre), futur Cetehor (simultanément, à la demande du même Comontre, les frères Cheval des Fontenelles ouvrent une usine de rubis pour l'horlogerie à Maîche, au 4 rue de la Gare, dans l'ancienne fabrique Paul Mauvais et Joseph Rondot). Prétot agrandit alors peut-être le bâtiment et installe dans les locaux de l'ancienne fromagerie Thurler (15 rue de la Gare) un atelier de mécanique confié à Pierre Jeanneret, auparavant employé dans les établissements Maire et Perrier de Maîche. La production des pierres pour l'horlogerie prend de l'importance au fur et à mesure que décline celle des assortiments à cylindre (qu'il arrêtera à la fin des années 1950). Assisté par Constant Raval, il la transporte dans l'usine Frésard Frères et Bessot de la rue des Lilas, qu'il achète en 1940, avant de faire construire une usine dédiée au 18 rue de Besançon (Rubis-Précis).

Le bâtiment de la Rue Neuve est redevenu une habitation, rénovée en 2013-2014.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Dates

  • 1904daté par tradition orale, daté par travaux historiques

Auteurs

  • AuteurEmile Girard, architecte  / attribution par travaux historiques

Description

Les deux corps de bâtiment ont des murs en moellons calcaires enduits. La maison comporte un sous-sol à demi enterré, un rez-de-chaussée surélevé accessible par un escalier extérieur en pierre, un étage carré et un étage en surcroît desservis par un escalier dans-oeuvre. Elle est coiffée d'un toit en pavillon à brisis recouverts de tuiles plates mécaniques et terrassons protégés par du métal. L'atelier, à l'est, a un étage carré et un toit à longs pans, pignons couverts et couverture métallique. Il est éclairé en façade par des fenêtres multiples, ouvrant aussi le mur oriental de l'habitation dont la façade antérieure est percée de fenêtres jumelées décoratives (elles sont moins larges qu'habituellement).

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toitmétal en couverture / tuile plate mécanique
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Couverturestoit en pavillon
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier symétrique / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre
  • Énergiesénergie électrique / achetée
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128

Documents figurés

  • Projet d'aliénation d'immeubles communaux [terrain aux 4 et 6 Rue Neuve à aliéner à Elisa Fallot], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 21 janvier 1904, 38 x 49 cm, échelle 1/500
    Lieu de conservation : Mairie, Charquemont
  • 42. - Charquemont. - Rue Neuve [depuis le carrefour avec la rue Pasteur], carte postale, par la Veuve Sandoz, [décennie 1900, avant 1908], Veuve Sandoz éd. à Charquemont. Porte la date 29 septembre 1908 (tampon) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • [La famille Wasner-Ruffier sur le perron de la maison], carte photo, s.n., s.d. [vers 1905]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • 1084. Charquemont - Quartier Neuf, carte postale, par Ch. Simon, s.d. [1er quart 20e siècle], Simon éd. à Maîche et Ornans. Aussi publiée dans : Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991, p. 140.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Charquemont (Doubs). Quartier de la Gare et les Cités [vus depuis l'arrière de l'usine Wasner], carte postale, s.n., [2e quart 20e siècle, avant 1946], Combier éd. à Macon. Porte la date 5 septembre 1946 (tampon) au verso (coll. Ethalon, Les Ecorces). Publiée dans : Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard. - 1991, p. 145.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • 25140 Charquemont [vue aérienne du village depuis l'ouest], carte postale en couleur, par Claude Dubail, s.d. [décennie 1980], Impr. Pierron à Sarreguemines

Bibliographie

  • Belmont, Henry-Louis. L'échappement à cylindre (1720-1950) : le Haut-Doubs, centre mondial au XIXe siècle. - Besançon : Technicmédia, 1984. 328 p. : ill. ; 28 cm.
  • Donzé, Jacques. Charquemont. Comment ? Pourquoi ? 1339-2010.- S.l. [Charquemont] : s.n. [l'auteur], 2010. 209 p. : ill. ; 30 cm.
  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991. 243 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, usine d'horlogerie, usine de taille de pierre pour la joaillerie et l'industrie
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, atelier de fabrication, jardin

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 7 Rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013