Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie d'Henri Guillemin

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie d'Henri Guillemin

10 rue de Besançon
25 - Charquemont
Dossier IA25001284 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

Henri Guillemin, marié en 1922 avec Germaine Vigezzi (fille de Francis Vigezzi, repreneur du comptoir Demangelle), fait construire sa maison vers 1929 par le cabinet d'architecture Oesch et Rossier, du Locle (Suisse). Elle est dotée d'un atelier où il pratique, avec un ou deux ouvriers, le réglage des balanciers de montre pour Fernand Pierre à Morteau. Il y fabrique aussi ses propres montres sous la marque Gélheur, à laquelle il ajoute en 1948 ou 1949 la marque Heurexa. Après la deuxième guerre mondiale, l'affaire est exploitée par la Sarl Henri Guillemin et Fils (au capital de 10 000 F), fondée le 25 janvier 1950 et dissoute le 31 mai 1966, qui réunit Henri et sa femme, leur fils Gilbert (gendre de Léon Chatelain) et leur fille Geneviève (mariée à un M Renaud, cultivateur). Cette société achète 3 200 ébauches françaises en 1950, 2 450 en 1952. Une extension envisagée en 1951 ("un petit immeuble avec garage au rez-de-chaussée et bureau au 1er étage") ne se réalise pas. L'activité cesse à la mort d'Henri, vers 1980 : Gilbert trouve un emploi chez Herbelin et l'un des ouvriers Pierre Vigezzi (neveu) chez Léon-Georges Petit. Agrandi d'un garage durant la décennie 1990, le bâtiment est redevenu une simple habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Auteurs

Description

La maison a des murs en moellons calcaires enduits, un toit à longs pans et pignons couverts, une couverture de tuiles mécaniques. Elle comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé (avec escalier extérieur droit en façade), un étage carré (accessible sur la façade orientale par un escalier extérieur récent en béton) et un étage de comble. Le rez-de-chaussée est ouvert de fenêtres horlogères sur les façades antérieure et orientale ; trois fenêtres d'atelier partiellement murées sont visibles à l'étage sur le mur nord. Le garage en rez-de-chaussée a des murs enduits et le même type de toit que la maison.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie d'atelier
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128
  • 50 J 28 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1947-1961
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 28

Documents figurés

  • Charquemont (Doubs). 11058 - Vue générale aérienne, carte postale, s.n., s.d. [entre 1951 et 1958], Editions aériennes Cim Combier Imp. Macon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont

Bibliographie

  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.
  • Sornay, Lionel. Prosopographie des entreprises horlogères et de leurs financeurs sur le plateau de Maîche 1925-1973. - Besançon : Université de Franche-Comté, 2003. 56 p. : ill. ; 30 cm. Mém DEA : histoire industrielle : Besançon : 2003 ; 51.

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, cour, jardin

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 10 rue de Besançon
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014