Patrimoine en Franche-Comté - L'éclosion

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

L'éclosion

70 - Vesoul
Dossier IM70001066 réalisé en 2013
Edifice : Lycée Edouard Belin  (Référence : IA70000499)

Illustrations

Historique

Le projet initial de Georges Oudot, sculpteur et Dominique Bergeret, mosaïste, pour l'aménagement du patio, (soit14m par 5m ) n'est pas retenu lors de sa première présentation en commission nationale des travaux de décoration des édifices publics le 4 février 1976. Elle est réexaminée en présence de l'un des architectes : l'architecte voyer Félix Joly, lors de la séance du 30 novembre 1997 et obtient un avis favorable, qui fait l'objet d'un arrêté le 20 janvier 1978. Son thème général est l'éclosion. Le montant total du crédit est de 91 042 francs répartis comme suit : réalisation des massifs de béton et de la mosaïque par Dominique Bergeret : 29 042 francs. Réalisation de la sculpture par Georges Oudot : 62 000 francs.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1978

Auteurs

Description

L'œuvre prend place entre les trois internats, dans un lieu bordé de galeries ouvertes de circulation pour les élèves. Elle repose sur une grande dalle de béton qui la surélève de quelques centimètres. Elle est constituée de deux massifs de béton disjoints, parallèles, en tête-bêche, séparés de 80 centimètres, enduits de ciment fin, dont les formes parallélépipédiques sont atténuées souplement à l'une de leurs extrémités, ainsi adoucie par des tracés curvilignes, tandis que l'autre offre son abord vertical. Les surfaces latérales des massifs de béton sont partiellement couvertes de compositions abstraites en mosaïque, où alternent des pierres vertes, des rouges, des galets et graviers blancs, de l'ardoise. La sculpture de Georges Oudot, en pierre d'Euville, partiellement évidée en son centre contraste par ses formes arrondies avec ses deux massifs de béton sur lesquels il repose. Les traitements des surfaces font alterner les grains les plus lisses aux bouchardages, ciselures, hachures, les tailles en grain d'orge, les layures, les aspects bruts, et à des fines entailles plus profondes.

Afficher les données détaillées

  • Dimensionslm / lam / hm
  • Précision dimensions

    socle sud la = 0,85m, l = 4,9m, h = 1,1m ; socle nord : la = 0,85m, l = 3,15 m, h = 1,1m; distance entre les deux socles = 0,8m; œuvre : l en haut = 2,06m l en bas = 3,05m , la =2,35m ; h= 1,05m

  • Catégoriessculpture / mosaïque
  • Structures
  • Matériauxpierre / blanc / monolithe / béton
  • Inscriptionssignature / sur l'oeuvre / d'origine / en creux / signature / peint / sur l'oeuvre / d'origine / partiellement illisible
  • Précisions sur les inscriptions

    le signature en creux du sculpteur : oudot figure sur la pierre, tandis que celle du mosaïste Bergeret Dominique, Vesoul, 70 , partiellement effacée, est peinte en blanc au milieu d'une partie de sa composition.

  • État de conservationsalissure / altération ponctuelle

Documentation

Documents d’archives

  • 0019880466 - Culture. Délégation arts plastiques, sous-direction de la décentralisation et du soutien à la création, bureau de la commande publique, 1% (1948-1983)
    Lieu de conservation : Archives nationales, Paris  - Cote du document : 0019880466
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)sculpture

Localisation

  • CommuneVesoul
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Vesoul est

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2013

Voir aussi