Patrimoine en Franche-Comté - Lycée agricole de Montmorot, puis lycée Edgar Faure

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Lycée agricole de Montmorot, puis lycée Edgar Faure

614 avenue Edgar Faure
39 - Montmorot
Dossier IA39002030 réalisé en 2012

Illustrations

Historique

Le 28 octobre 1963, la commune de Montmorot cède 7 ha de terrains au département-qui les cède à l'état le 11 janvier 1964- en vue de la création d'un lycée. En 1965, Claude Bach, second grand prix de Rome en 1958, est choisi par l'ingénieur en chef du génie rural du Jura, Michel Colonna, soucieux de qualité architecturale, désireux de rompre avec la "triste conception (des) établissements d'enseignement", pour édifier le lycée : "une réalisation esthétique, où enseignants et élèves se sentiraient bien." Selon l'architecte, le ministre de l'agriculture Edgar Pisani aurait souhaité : " laisser faire à l'architecte une oeuvre architecturale". C'est en Angleterre, notamment à Harlow et dans les villes ceinturant Londres, que l'architecte trouve une part de son inspiration. Il souhaite créer un ensemble "comme un village construit, implanté autour d'un centre socio-culturel où les élèves allaient trouver une salle de sports et ce qui pouvait agrémenter leur vie et les cultiver." "Que leur lycée soit un peu leur club Med,(...) (qu'ils soient) "un peu membres, 24 heures sur 24, d'un hôtel que j'ai voulu pavillonnaire." La construction démarre en mai 1968 et le transfert des élèves du collège masculin agricole du Jura de Mancy faisant fonction de lycée agricole départemental depuis 1968 s'effectue le 3 novembre 1969. Une œuvre décorative en briques évoquant l'ondulation des blés est commandée à M. Gautret, sculpteur, en 1969. L'exploitation agricole débute en 1970 avec 23 ha loués par bail emphytéotique à la commune et la location d'une ferme ; puis elle s'étendra progressivement par acquisition et locations. L'activité viticole commence en 1971 par des acquisitions et des locations dans la zone d'appellation l'étoile qui seront plantés en 1971 et donneront leur première récolte en 1975. Le 15 février 1992, le lycée agricole de Montmorot a reçu le nom d'Edgar Faure de l'Académie française. Une ferme étable entravée de 32 places est construite en 1978, prolongée de 5 nouvelles travées en 1979, et un cfppa (centre de formation professionnelle pour adultes) en 1980. En 1981 sont achevés la cave, le cuvage et les bureaux d'exploitation. L'étable laitière en stabulation libre avec sa salle de traite pour 50 vaches est construite de 1992 à 1995 et remplace l'étable entravée. (cabinet Soder : Girard et Frachon?) Des préfabriqués sont installés en 1993-1995. Le centre de formation des apprentis est bâti en 1996-1997 par l'architecte Catherine Corrado. Le bâtiment dédié à la viande bovine est construit de 1999 à 2000 : il abrite aussi une partie du fourrage. Le bâtiment voué à l'hébergement des adultes est créé en 2004. En 2014, les préfabriqués sont détruits et remplacés par des constructions en dur (béton essentage bois, architecte :Mme Véronique RATEL (agence Beuret-Ratel) - 2 rue des rochettes - Lons le Saunier ).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1968daté par source
  • 1992daté par source
  • 1996daté par source
  • 1999daté par source

Auteurs

Description

Les bâtiments de l'exploitation agricole sont situés au nord de la parcelle, à l'ouest de la route, tous les autres étant à l'est. Tous les bâtiments de la construction initiale sont caractérisés par le parti pris très apparent de l'emploi de la brique (on les estime à 5 millions, qu'une entreprise spécialisée de Toulouse était venue poser parfaitement à la main), parfois associée au béton armé, y compris dans les espaces intérieurs. A l'exception de l'amphithéâtre de 280 places dont le toit en pavillon est couvert de bardeau bitumé, tous les bâtiments de cet ensemble initial sont couverts soit en terrasses à faible pente soit de toits à longs pans, tous en tôle d'acier nervurée, qui, en certains endroits, redescend pour couvrir partiellement les murs. Le lycée proprement dit, centré autour de son foyer "socioculturel", est constitué de trois sous-ensembles parallèles, orientés sud-nord, reliés les uns aux autres par un couloir d'axe est-ouest. L'entrée et l'amphithéâtre font saillie sur la longue façade antérieure de l'externat, bordant la route. La passerelle par laquelle se fait l'accès principal, s'ouvre perpendiculairement à deux murs de brique décorés par l'oeuvre de Gautret, symbolisant la vocation agricole de l'établissement. Les quatre toits à longs pans qui semblent surgir de l'intérieur de ce premier sous-ensemble en s'élevant au dessus du niveau des terrasses, présentent leurs pignons à l'ouest. Ils couvrent des parties de bâtiments entre lesquelles quatre cours intérieures sont ainsi ménagées. Ce premier sous-ensemble en rez-de-chaussée abrite aussi, outre des salles de cours et des laboratoires, l'infirmerie, la restauration, l'administration ainsi que le centre de documentation et d'information dans l'étage de soubassement. Plus à l'est, le second sous-ensemble, comprend au nord, le gymnase, et, au sud, sur un étage de soubassement, le foyer, des salles de cours, des salles d'informatique, la salle des professeurs et la chaufferie. Enfin, le long de la limite orientale de la parcelle, s'étend l'internat dont la façade est animée par des décrochements. Il a 1 étage carré et 1 étage de soubassement. Deux logements et une chaufferie occupent l'extrémité nord. Une ligne de 6 préfabriqués est disposée au sud, selon un axe nord-sud. Au nord, perpendiculairement à cet ensemble, on trouve un bâtiment abritant les ateliers, deux salles de cours, et le transformateur. La toiture de tôle de son unique shed longitudinal est débordante sur sa face antérieure, protégeant l'accès des salles. Sur sa face postérieure, la rangée de fenêtres est orientée au nord. Contre son pignon est, s'appuient les terrains de basket ; derrière, au nord, se trouve le terrain de football. Entre la route, qu'ils bordent, et l'entrée, se trouvent deux logements orientés nord - sud. Tous les logements sont en rez-de-chaussée, couverts d'un toit à longs pans, avec un garage et un jardin, en béton enduit ou en béton et briques, selon le parti d'origine. A l'ouest du pignon sud du lycée, on trouve côte à côte le centre de formation des apprentis et le centre de formation professionnelle et de promotion agricole. En poursuivant vers le sud, on trouve d'autres logements de fonction puis le bâtiment d'hébergement des adultes et son foyer. Au nord-ouest de la parcelle, la partie d'exploitation agricole est composée de trois édifices. Parallèle à la route, sous un toit à longs pans couvert en matériau synthétique, en rez-de-chaussée sur un étage de soubassement, le bâtiment dit d'exploitation est en béton enduit et abrite la boutique, les bureaux, et à l'étage inférieur, les caves, cellier, cuvage, chai, pressoir. Il communique à l'ouest avec le fenil où l'on stocke le foin en vrac et où se trouvent des silos. L'étable à vaches en stabulation libre avec sa laiterie et sa salle de traite, le jouxte au sud. Enfin, en contrebas à l'ouest, se trouve l'étable à boeufs avec son fenil, axée nord-sud. Tous ces bâtiments agricoles sont en béton et essentage de planches, couverts en tôle ondulée. Trois poulaillers ont des murs en bois, des toits à longs pans et en appentis, couverts en tôle ondulée. Deux se trouvent à l'écart au sud, à l'orée du bois, un se trouve en bordure de route, non loin du bâtiment d'exploitation. A ce jour, l'exploitation accueille, pour un quota en 2009 de 312 000 litres de lait à Comté : 45 laitières, et 55 génisses, 45 bœufs, 1500 à 2000 poulets par an.Pour son exploitation agricole, le lycée dispose de 118 ha (en 2009) dont 57 ha appartiennent au conseil régional, le reste étant loué : l'essentiel est en prairies (en 2009 : 95ha et 23ha en céréales) ; 3,65 ha situés en zone AOC L'Etoile)

Afficher les données détaillées

  • Planensemble concerté
  • Mursbéton / brique / essentage de tôle / essentage de planches / enduit / parpaing de béton / béton armé
  • Toittôle nervurée / tôle ondulée / matériau synthétique en couverture
  • Étages1 étage carré / étage de soubassement
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturesterrasse / appentis / toit en pavillon / toit à longs pans
  • Escaliersescalier en vis sans jour / en maçonnerie / escalier droit / en maçonnerie / escalier tournant à retours sans jour / en maçonnerie / escalier tournant à retours avec jour / en charpente / escalier droit / en charpente métallique
  • Autres organes de circulationsmonte-charge

Documentation

Bibliographie

  • Comité régional d'histoire de l'enseignement agricole (éd). L'enseignement agricole a 150 ans, 1848-1998, contributions historiques de la Franche-Comté. Besançon : Direction de l'agriculture et de la forêt, Service régional de la formation et du développement, 1998 et 2001. 2 vol. ISBN 2-11-091138-7 et 2-11-091585-4
  • Lycée agricole de Montmorot, document dactylographié, à l'occasion des 30ans du lycée, 24p et annexes.

Documents d’archives

  • Lycée agricole de Montmorot, Rapport conseiller technique année 1986 (deux photos d'une carte postale du site : au dos figure le nom des maitres d'œuvre : Claude Bach, dplg et Pierre Girard ingénieur conseil ), mises en service, plans, etc.
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Archives, Besançon  - Cote du document : 593 W 5 - 10
  •  

Lien(s) web

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique
  • Précision statut[]

Désignation

  • Dénomination(s)lycée, école d'agriculture
  • Parties constituantes non étudiéespasserelle, étable à vaches, laiterie, ferme, silo, remise agricole, entrepôt agricole, poulailler, cellier, fenil, cuvage, chai, pressoir à vin, escalier indépendant, internat, logement, chaufferie, infirmerie, cantine, stade, gymnase, piste d'athlétisme, amphithéâtre, stationnement, transformateur, garage, bureau

Localisation

  • CommuneMontmorot
  • Adresse 614 avenue Edgar Faure
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Les Toupes
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Lons-le-Saunier nord

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2012

Oeuvres contenues

Voir aussi