Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier de galvanoplastie de Louis Guillet, puis dépôt des Spiraux français

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier de galvanoplastie de Louis Guillet, puis dépôt des Spiraux français

15 rue du Quartier neuf
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001524 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

Le bâtiment est construit en 1872 pour Philippine Chalon (1830-1888), veuve de François Adonis Guillet (1839-1871), puis il est agrandi en 1884 et 1901 (cette dernière date est portée sur un linteau avec les initiales LS). Il appartient depuis la fin du 19e siècle à leur fils, Louis Guillet (1865-1923), marié en 1890 avec Stéphanie Vuillemin (1869-1959) dont trois frères dirigent la fabrique de montres Vuillemin Frères établie à proximité (au 12 rue du Quartier neuf). Louis est à la tête d'un atelier de dorage de pièces pour l'horlogerie, installé à l'étage de soubassement (dans l'angle sud-ouest), où il travaille en famille avec ses enfants (4 garçons et 4 filles). L'un des fils, Roger (1899-1950), exploite à la fin des années 1920 au village un commerce de montres, et vend des chronomètres et montres-bracelets (sous la marque Vilac), des fournitures et de l'outillage d'horlogerie : axes, pierres, levées, ellipses, contre-pivots, "radium préparé en boîte contenant matériel complet pour application", vis, limes, burins, fraises (Carpano), brosses, etc. Il part en 1941 fonder sa propre fabrique de montres à Besançon (9 rue d'Anvers) laquelle, employant peut-être 5 ou 6 ouvriers et exploitant les marques Vilac, Lacvil et Antoine, passera à son gendre Bossy après son décès. A son départ, il laisse à sa soeur Cécile (1896-1986), mariée en 1921 avec Francis Vuillemin (1898-1979), cadre dans la société Marius Anguenot, la gestion d'un dépôt de la société des Spiraux français. Cette SA, fondée en 1919 par Louis Trincano (et établie rue Suard puis rue Gambetta), fabrique jusqu'à sa disparition dans les années 1970 l'un des éléments de l'organe réglant de la montre (le balancier-spiral). La maison, qui n'abrite plus d'activité productive depuis la fermeture de l'atelier de galvanoplastie, est vendue au cours de la décennie 2000.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 19e siècle
  • Principale4e quart 19e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle

Dates

  • 1872daté par source
  • 1901porte la date

Description

La maison, aux murs de moellons calcaires enduits, est coiffée d'un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. Elle comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre. La façade antérieure (orientale) est percée de fenêtres multiples au soubassement et de fenêtres horlogères au rez-de-chaussée et à l'étage carré, baies majoritairement à encadrement en briques et surmontées d'un arc segmentaire.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 628 Cadastre de la commune de Villers-le-Lac, 1817-1973- 3 P 628 : Atlas parcellaire (18 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vial et Girardier, 1817- 3 P 628/1-2 : Registre des états de sections (1817 ?) - 3 P 628/3-4 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties, 1822-1910- 3 P 628/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 628/10-12 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1973
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 628
  • Papier à en-tête de Roger Guillet, 24 novembre 1928
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche

Documents figurés

  • 2421. Villers-le-Lac - Vue générale [vue d'ensemble, depuis le sud-est], carte postale, s.n., [1902 ou 1903], J. Farine éd. au Locle. Porte la date 1904 (tampon) au verso
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 6 - Villers-le-Lac - Vue générale [depuis l'est], carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, avant 1908], Billod-Morel éd. Porte la date 11 septembre 1909 (tampon) au recto et au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 73. Lac-ou-Villers (Doubs). - Le quartier neuf [vu de l'est], carte postale, s.n., s.d. [2e quart 20e siècle, vers 1925-1927]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Villers-le-Lac (Doubs) - Vue aérienne. 22173 - Le Centre du Pays, carte postale (carte photo), par Rancurel, s.d. [1952], Combier (CIM) éd. et impr. à Macon

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Vuillemin Rémi, fils de Francis Vuillemin et Cécile Guillet, neveu des trois frères Vuillemin. Espira-de-l'Agly
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, jardin potager

Localisation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Adresse 15 rue du Quartier neuf
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015