Patrimoine en Franche-Comté - Maison de chanoines dite hôtel du Chambrier ou de Grammont, actuellement Conseil régional

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison de chanoines dite hôtel du Chambrier ou de Grammont, actuellement Conseil régional

11 rue de la Convention
25 - Besançon
Dossier IA25000454 réalisé en 2007

Illustrations

Historique

La maison qui existait avant l'édifice actuel fut vendue en 1721. Elle avait appartenu auparavant au chanoine Jean-Ignace Froissard de Broissia, grand chantre du chapitre métropolitain. L'acquéreur, Antoine-Pierre de Grammont (futur archevêque de Besançon) qui possédait l'office honorifique de chambrier de l'archevêque, rattaché aussi à sa nouvelle demeure, la fit reconstruire en 1722 par les entrepreneurs Claude Baron et Simon Gressot. De l'édifice antérieur subsiste néanmoins les fondations et une tour d'escalier en vis hors-oeuvre située à gauche de la façade, et datable du 16e siècle. Au rez-de-chaussée, les pièces furent revêtues de lambris de hauteur. L'étage de soubassement, tourné du côté du jardin, fut voûté d'arêtes pour recevoir les pièces de service dont la cuisine qui conserve encore une cheminée en pierre et une plaque de foyer datée 1717, provenant vraisemblablement de l'ancienne maison. En 1734, Antoine-Pierre de Grammont revendit l'édifice à un autre chanoine, Pierre-François Hugon. La demeure resta propriété de cette famille jusqu'en 1856. En 1883, elle est acquise par la société civile des écoles libres pour devenir l'école Saint-Joseph, puis l'école Notre-Dame entre 1919 et 1964. C'est probablement au moment de sa transformation en école à la fin du 19e siècle que le logis fut surélevé d'un étage, qu'un escalier dans-oeuvre en maçonnerie fut créé, et qu'une partie du jardin situé le long de l'actuelle rue Rivotte fut vendue pour construire une école primaire. En 1982, l'hôtel est racheté par le Conseil régional qui entreprit des travaux de restauration en 1983 et 1984.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 18e siècle
  • Principale16e siècle
  • Principale4e quart 19e siècle

Auteurs

Description

Cette maison de chanoine est située entre cour et jardin. L'accès à la cour s'effectue par un portail dans clôture encadré de deux bâtiments qui contenaient des remises et des écuries. Construit sur un terrain en forte déclivité, l'étage de soubassement comprenait les pièces de service donnant sur le jardin, tandis que le bel étage se situait au rez-de-chaussée sur cour avec antichambre, chambre et salle décorées de lambris de hauteur.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesmaison en fond de cour antérieure
  • Murscalcaire / enduit / moellon
  • Toittuile plate
  • Étagesétage de soubassement / 2 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte d'arêtes
  • Élévationsélévation à travées
  • Escaliersescalier hors-oeuvre / escalier en vis / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie
  • Techniques de décorsculpture / menuiserie
  • Représentationsarmoiries / couronne / monogramme
  • Précisions sur la représentation

    Au-dessus du portail d'entrée de la cour : armoiries bûchées de la famille de Grammont ainsi qu'au-dessus de la porte d'entrée du logis ; sur la menuiserie de la porte du logis : deux monogrammes surmontés chacun d'une couronne.

Documentation

Documents figurés

  • Photographie ancienne montrant la chambre, transformée en salle de classe, lors de l'occupation des lieux par l'école Notre-Dame. Photographie ancienne, 1e moitié 20e siècle.
    Lieu de conservation : Collection particulière
  • Photographie du grand salon, transformé en réfectoire, lors de l'occupation des lieux par l'école Notre-Dame. Photographie, 1e moitié 20e siècle
    Lieu de conservation : Collection particulière
  • Photographie ancienne montrant l'antichambre transformée en bureau pour la directrice de l'école Notre-Dame. Photographie, 1e moitié 20e siècle
    Lieu de conservation : Collection particulière
  • Photographie montrant la terrasse (disparue) derrière l'édifice. Photographie, 1e moitié 20e siècle
    Lieu de conservation : Collection particulière
  • Photographie ancienne montrant la cuisine. Photographie ancienne, 1e moitié 20e siècle
    Lieu de conservation : Collection particulière
  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AL.
  • Photographie ancienne montrant le grand salon transformé en chapelle, lors de l'occupation des lieux par l'école Notre-Dame. Photographie, 1e moitié 20e siècle
    Lieu de conservation : Collection particulière
  •  

Intérêt, protection et statut

Les éléments les plus remarquables de cette maison de chanoine sont constitués par les lambris conservés du début du 18e siècle qui décorent trois pièces du rez-de-chaussée.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables lambris
  • Statut de la propriétépropriété de la région

Désignation

  • Dénomination(s)maison
  • Parties constituantes non étudiéesécurie, remise, jardin, cour, enclos, portail
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) Conseil régional

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 11 rue de la Convention
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Boitouset îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation