Patrimoine en Franche-Comté - Maison et usine d'horlogerie (usine de montres) de la Sarl Michel-Amadry

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et usine d'horlogerie (usine de montres) de la Sarl Michel-Amadry

43-45 rue Neuve
25 - Morteau
Dossier IA25001789 réalisé en 2018

Illustrations

Historique

La maison est bâtie en 1949 pour Pierre Michel-Amadry, à la tête de la fabrique de montres du même nom créée en 1928 par son père Marc (1883-1957) et son oncle Henri (1884-1957). Etablis à leur compte au 1 place de l'Hôtel de Ville, dans le bâtiment abritant le Café national et l'atelier d'horlogerie de Maurice Taillard, ces derniers ont transporté leur affaire au rez-de-chaussée de la maison qu'Henri a fait construire avant 1930 au 8 rue Charles Brügger, à proximité de la ferme familiale. Leur société, qui fabrique essentiellement des montres-bracelets sous les marques Ama (par la suite Amador pour les montres en or) et Yrda, est passée à l'issue de la deuxième guerre mondiale sous la direction de Pierre (1910-1963), puis de ses deux fils, Robert (1935-2005) et Gilbert (1940-1999). Le premier aurait créé une autre société, les Montres Rodry, exploitant la marque Rogil. Pour développer la Sarl Michel-Amadry, ils font bâtir en 1962-1963 une usine à côté de la maison de Pierre. L'entreprise, qui s'y transporte en mai 1963 (quelques jours après le décès de Pierre), est classée en 1965 dans la catégorie de 50 à 99 salariés. Elle s'associe à cette époque avec les sociétés Montres Thalès et Camille Mercier à Morteau, Léon-Georges Petit et Cie et Abel et Ernest Monnin à Charquemont, pour créer la Cofram (Compagnie française de Montres) qui, de simple centrale d'achat à l'origine, offrira rapidement des services communs de fabrication (réglage automatisé, empierrage, etc.) et deviendra aussi centrale de vente. Un temps établie dans les locaux des Montres Thalès (au 12 rue de la Gare) avant d'en louer rue Fauche (au 3 bis), la Cofram créera une unité de production à Guyans-Vennes. Malgré cette tentative de regroupement, la société Michel-Amadry disparaît le 4 novembre 1968. Les bâtiments passent vers 1970 à la société Emile Cattin et Cie. Ils abritent actuellement un cabinet d'expert-comptable et le logement de son gérant.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Dates

  • 1949daté par source
  • 1962daté par source

Description

La maison a des murs en moellons calcaires enduits (laissés apparents au soubassement) ou en parpaings de béton enduits ; l'atelier fait appel au pan de béton armé avec, certainement, des parpaings de béton enduits. La première comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble ; le deuxième, éclairé par des fenêtres d'atelier, n'a qu'un étage carré. Les dessertes sont assurées par des escaliers dans-oeuvre en béton. Un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques protège l'habitation tandis que l'atelier est couvert d'une terrasse en béton.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie d'atelier
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / terrasse
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 412 Cadastre de la commune de Morteau, 1816-1978- 3 P 412 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Girardier et Mestre, 1816-1817- 3 P 412/1 : Registre des états de sections, 1818- 3 P 412/4-5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1823-1875. Le 1er volume manque.- 3 P 412/2-3 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 412/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 412/7-9 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1911-1965- 3 P 412/10-13 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1978
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 412
  • 50 J 33 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1947-1979
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 33
  • 113 J 56 Faillite de la Sarl Michel Amadry, fabrique d'horlogerie à Morteau (1968-1971)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 113 J 56

Bibliographie

  • Compagnie française des Montres Cofram. Morteau 66. Quinzaine commerciale 30 avril-21 mai, mai 1966, p. 30 : ill. Supplément à la revue Franche-Comté, n° 17, mai 1966.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Bonnet, Fournet-Luisans
  • Les établissements horlogers en France. - S.l. : s.n., mars 1965. 17 p. ronéotypées ; 20 cm.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche
  • Leibundgut, Brice. La lanterne et le microsse. Histoire d'une fabrique d'horlogerie. « Les fils d'Edouard Wetzel ». 1876-1985. - [Paris] : B. Leibundgut, 2010. 185 p. : ill. ; 22 cm. (Station Comté)
  • Leiser, Henri ; Jacquot, Didier. Morteau et environs d'hier à aujourd'hui. - Pontarlier : Presses du Belvédère, 2010. 188 p. : ill. ; 24 cm.
  • Prenot-Guinard, Martine. Michel-Amadry, une famille et une entreprise. - S.d. [vers 1012]. [2 p.] : ill. ; 30 cm.

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Leiser Henri, fils d'André Leiser et historien du val de Morteau. Morteau
  • Vuez Jean-Claude, descendant d'une famille d'horlogers, historien de la société Parrenin, Villers-le-Lac
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, usine d'horlogerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, bureau, logement, garage, cour

Localisation

  • CommuneMorteau
  • Adresse 43-45 rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013