Patrimoine en Franche-Comté - Instrument de mesure de forces électromotrices (galvanomètre Carpentier)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Instrument de mesure de forces électromotrices (galvanomètre Carpentier)

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39002314 réalisé en 2010
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Ce galvanomètre de démonstration a été fabriqué au milieu du 20e siècle par la société Carpentier, établie à Paris au 20 rue Delambre. Celle-ci a été fondée par l'ingénieur Jules Carpentier (1851-1921), qui a repris en 1878 les ateliers créés en 1855 par l'Allemand Heinrich-Daniel Ruhmkorff (1803-1877), inventeur de la bobine d'induction portant son nom. Elle est spécialisée dans la mesure électrique avant de s'ouvrir vers 1890 à l'optique (avec invention d'un appareil photographique et du périscope sous-marin, réalisation des appareils cinématographiques des frères Lumière dès 1895, etc.) puis à la télégraphie et à la T.S.F. De ses ateliers sont notamment sortis les premiers galvanomètres, ampèremètres et voltmètres, le galvanomètre Deprez et d'Arsonval en 1881, l'oscillographe de Blondel pour l'étude des courants alternatifs, etc. Elle fusionne partiellement avec les sociétés Gaiffe et Rochefort durant la première guerre mondiale pour donner naissance à la Compagnie générale de Radiologie (C.G.R.), une autre branche poursuivant dans la mesure électrique au sein de la société Sadir-Carpentier (absorbée ensuite par Thomson-C.S.F.). Le premier galvanomètre a été construit en 1820 par Johann Schweigger, de Nuremberg, puis amélioré par André-Marie Ampère, Leopoldo Nobili et Arsène d'Arsonval, lequel invente un modèle adapté à la mesure de très faibles courants (galvanomètre balistique).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalemilieu 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionIle-de-France, 75, Paris,

Description

Servant à mesurer l'intensité du courant électrique et à en connaître le sens, ce galvanomètre de démonstration se présente sous la forme d'une caisse en chêne avec zone d'affichage en arc de cercle. A l'arrière sont fixés quatre contacts électriques et deux douilles permettant un rétro-éclairage du cadran à l'aide d'ampoules (manquantes).

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) : h = 50, la = 54, pr = 18.

  • Catégoriesenseignement / électricité
  • Structuresinstrument didactique / à électricité
  • Matériauxmétal / chêne / verre
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / inscription concernant le lieu d'exécution / graduations
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription (gravée sur une plaque clouée sur la caisse) : Galvanomètre / de démonstration / J. Carpentier / Paris. Graduations peintes sur le cadran : de 5 à 0 à 5, avec divisions pour les cinquièmes.

Documentation

Bibliographie

  • L'industrie française des instruments de précision. Catalogue 1901-1902. - Paris : Syndicat des Constructeurs en Instruments d'Optique de précision, 1901. XXXIV-271 p : ill.
  • Thooris (Marie-Christine), Courseaux (Yannick), Debreux (Jean-Bernard) et al. Les objets scientifiques : un siècle d'enseignement et de recherche à l'École polytechnique. Promotions 1794 à 1900 : exposition, Palaiseau, École polytechnique, 13 mars-21 septembre 1997. - Palaiseau : École polytechnique, 1997. 156 p. : ill. ; 30 cm.
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)instrument de mesure de forces électromotrices

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez
  • Emplacement dans l'édifice bâtiment de l'enseignement (B), salle Prélat

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Buffa Géraud, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2002

Localisation