Patrimoine en Franche-Comté - Maison

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison

1, 3 rue d' Anvers
25 - Besançon
Dossier IA25000511 réalisé en 2008

Illustrations

Historique

L'élargissement de la rue d'Anvers au débouché de la Grande Rue a été réalisé en 1884. Le plan d'alignement partiel, appelé "projet du nouvel alignement à prendre entièrement sur le n° 42 (de la Grande Rue) ", daté de décembre 1867, prévoyait de détruire complètement la maison située à l'angle des deux rues qui appartenait à l'époque à l'imprimeur Louis de Sainte-Agathe. Mais seule une partie a été retranchée en 1884 obligeant néanmoins le propriétaire à refaire les façades donnant à l'angle de la Grande Rue et de la rue d'Anvers. Ne subsiste cependant de l'édifice antérieur que quelques baies en accolade de la 1ère moitié du 16e siècle situées dans la cour intérieure du nouvel immeuble. Vers 1885, une partie de la maison donnant entièrement sur la rue d'Anvers est vendue à A. Mathiot, marchand en matériaux de construction, qui demande à la ville, en 1887, la permission de reconstruire son morceau de façade. Vers la même époque, la partie située à l'angle est finalement vendue par la famille Saint-Agathe à un certain Jacoulet.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e moitié 19e siècle
  • Principale1ère moitié 16e siècle

Auteurs

Description

L'édifice est composé d'un grand logis d'angle à trois étages carrés marqué par une tour quadrangulaire située au carrefour de la Grande Rue et de la rue d'Anvers, et par un autre logis, à deux étages carrés et un de comble, donnant sur la rue d'Anvers. La façade de ce bâtiment se différencie nettement de celles du logis principal. Construite en pierre calcaire de couleur jaune, alors que les autres sont en pierre de Chailluz de couleur blanche et bleue, elle possède aussi un décor plus chargé, les références au style néo-gothique étant plus accentuées que sur les élévations du logis principal. L'ensemble, bâti sur un sous-sol voûté en berceau, est distribué par un couloir et un escalier à cage ouverte situé dans la cour. Les façades sur rue sont en pierre de taille, celles sur cour sont en moellon enduit.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesmaison avec escalier à cage ouverte et couloir
  • Murscalcaire / enduit / pierre de taille / moellon
  • Toittuile mécanique / ardoise
  • Étagessous-sol / 3 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte en berceau
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier tournant à retours avec jour / cage ouverte / en charpente
  • Techniques de décorsculpture
  • Représentationscrochet / accolade
  • Précisions sur la représentation

    L'élévation antérieure du 3 rue d'Anvers, de style néo-gothique, comprend entre autres des baies en accolade et des crochets disposés sur de fausses nervures de voûtes détournées de leur emplacement habituel.

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AB.
  •  

Intérêt, protection et statut

La façade néo-gothique, située au 3 rue d'Anvers, possède un décor architectural remarquable comme l'emploi de fausses nervures de voûtes, cas unique à Besançon.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables élévation
  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, boutique, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 1, 3 rue d' Anvers
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Emskerque îlot d'
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation