Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie Janin puis Guinard

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie Janin puis Guinard

12 rue du Mont
25 - Maîche
Dossier IA25001412 réalisé en 2015

Illustrations

Historique

Bâtie vers 1899 pour Constant Victorin Vuillement et rapidement dotée d'un atelier, la maison passe dès le milieu de la décennie 1900 à l'horloger Ernest Janin (1868-1964). Ce dernier fabrique des fournitures (vraisemblablement pour échappement à cylindre), qu'il livre en Suisse. Employant quelques ouvrières à domicile, il est à la tête d'un atelier familial réunissant sa femme Aline (née Beaufils, 1868-1953) et ses enfants : Gaston (né en 1892), Léonie (1896), René (1897), Henri (1898), Roger (1903), Irène (1906) et Solange (1908). Il semble actif jusqu'à la deuxième guerre mondiale. Ses enfants ne reprennent pas l'affaire : le seul de ses fils resté dans la branche horlogère, Roger, part après sa formation tenir une bijouterie (il achèvera sa carrière à Bourges). Le bâtiment abrite ensuite quelques années l'atelier de Gilbert Guinard, né en 1927 à Chalon-sur-Saône et marié à une petite-fille d'Ernest. Titulaire en 1950 du diplôme d'horloger rhabilleur obtenu à Pau (Pyrénées-Atlantiques), Guinard travaille dans la fabrique de montres Relliac puis il se met à son compte rue du Mont vers 1951. Il emploie trois ou quatre personnes à la fabrication des montres, en sous-traitance et sous sa propre marque (Giléna), déposée en 1951. Il achète 2 850 ébauches françaises en 1952 (1 500 de la Société européenne de Fabrication d'Ebauches d'Annemasse - Sefea - et 200 de l'Horlogerie de Savoie - HS - à Annemasse, 1 150 Maire et Perrier - MP - à Maîche), 1 100 l'année suivante (600 Sefea et 500 MP). Il arrête vers 1957 et s'établit bijoutier dans le sud de la France. Depuis, la maison n'a plus connu d'activité productive.

Description

La maison a des murs en moellons calcaires enduits et un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. Elle comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre. La plupart de ses fenêtres sont en arc segmentaire avec encadrement en briques ; une fenêtre horlogère est visible au rez-de-chaussée sur sa façade postérieure.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / noue
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • Cadastre de la commune de Maîche [1812-1977]- Registre des états de sections (1812) - Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties : Propriétés foncières [1826-1914] - Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1883-1896 [1882-1910] - Matrice cadastrale des propriétés bâties [1911-1977]
    Lieu de conservation : Archives communales, Maîche
  • 50 J 29 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1947-1971
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 29

Documents figurés

  • Acquisitions, aliénations, échanges d'immeubles communaux [plan-masse et de situation de l'usine Rotschi et des bâtiments proches], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bouvard, Maîche le 19 juillet 1899, 36,5 x 45 cm, échelle 1/500
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 366 O 10

Bibliographie

  • Caboco, Laëtitia. Recensement du patrimoine horloger du Pays horloger, 2009-2010.
    Lieu de conservation : Pays horloger, Le Bélieu
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome II. Autour de Maîche et Belleherbe, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1990. 231 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Janin Yvonne, petite-fille de l'horloger Ernest Janin. Maîche
  • Simonin Michel, ancien horloger, auteur de livres sur Maîche et l'horlogerie du Haut-Doubs. Maîche
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement

Localisation

  • CommuneMaîche
  • Adresse 12 rue du Mont
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015