Patrimoine en Franche-Comté - Usine de tabletterie (usine de tournerie) de la coopérative la Tournerie ouvrière

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine de tabletterie (usine de tournerie) de la coopérative la Tournerie ouvrière

8 rue de la Cueille
39 - Lavans-lès-Saint-Claude
Dossier IA39000364 réalisé en 1993

Illustrations

Historique

Une première usine est bâtie, vraisemblablement entre 1899 et 1903, par Marc Lahu, directeur de la Société électrique de Lavans et Saint-Lupicin et propriétaire d'une centrale sur la Bienne au hameau de Lison. Elle comporte un atelier de fabrication en rez-de-chaussée, où sont louées des places de tour, et un bureau avec logement à l'étage. Par la suite, elle disposera d'une petite centrale hydroélectrique sur le Lison, à l'est de Saint-Lupicin. Fondée en 1903, la Tournerie ouvrière, S.A. coopérative à capital et personnel variables, acquiert l'usine vers 1910. Elle y fabrique des pipes et de la petite tournerie sur bois pour l'industrie électrique. Elle l'augmente d'un hangar vers 1910 puis l'agrandit vers 1918. L'atelier de fabrication est surélevé d'un étage après un incendie en 1929 puis prolongé au nord dans la décennie 1950 pour abriter de nouvelles machines. Fabrication de luminaire essentiellement, de bâtons en frêne et en hêtre, de pagaies et armatures de kayaks (marque Artsium). Une maison est bâtie pour le directeur vers 1955 (elle sera vendue en 1976). A la fermeture, le 30 octobre 1980, la coopérative pratique l'injection plastique. L'usine est achetée en 1982 par la S.A. A. Meynier et Fils, productrice de fournitures pour confectionneurs (boucles et boutons en matière plastique). Elle sert à la transformation du polyester, matière première utilisée dans l'unité principale, bâtie dans les années 1960 au 11 Bourg-Dessus. En 1986, construction de l'atelier de fabrication en appentis contre la façade postérieure. Moteur à gaz pauvre vendu en 1927. Une vingtaine de sociétaires en 1903, 42 personnes en 1925, 50 environ vers 1950 (dont des non-sociétaires) , 15 à 20 en 1980. 8 jours de congés payés et 1er mai payé à partir de 1930, retraite complémentaire des coopératives, redistribution des bénéfices. 1992, 120 personnes dans les 3 unités de la société Meynier (une annexe existant à Meussia).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Description

Première usine : moellon calcaire, étage carré et étage de comble, pignon découvert séparant le bureau de l'atelier de fabrication, tuile mécanique. Extension des années 1950 (au nord) : parpaing de béton, étage de soubassement et étage carré, ciment-amiante en couverture. Autres bâtiments : parpaing de béton, avec pan de fer pour l'entrepôt industriel sur la cour, et couverture métallique. Toit en appentis sur l'extension de 1986 (à l'arrière de la première usine) et sur le stockage des emballages (à l'arrière de l'entrepôt industriel). ; surface du site en m2 : 1789

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / fer / pan de fer / enduit
  • Toittuile mécanique / métal en couverture / ciment amiante en couverture
  • Étages1 étage carré / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / appentis / pignon couvert / pignon découvert
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place / énergie électrique / produite à distance / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • La Tournerie ouvrière (détaillage des bois), Société coopérative à Lavans-les-St-Claude, début des années 1920. Photographie, s.d. [1923]. Dans : " Saint-Claude, son mouvement ouvrier, ses organisations ", Saint-Claude, Oyonnax : Gauthier, s.d. [1923], f. 75.
  • La Tournerie ouvrière, Société coopérative à Lavans-les-St-Claude Tournage des objets, début des années 1920. Photographie, s.d. [1923]. Dans : " Saint-Claude, son mouvement ouvrier, ses organisations ", Saint-Claude, Oyonnax : Gauthier, s.d. [1923], f. 76.
  • La Tournerie ouvrière, Société coopérative de production à Lavans-les-St-Claude, début des années 1920. Photographie, s.d. [1923]. Dans : " Saint-Claude, son mouvement ouvrier, ses organisations ", Saint-Claude, Oyonnax : Gauthier, s.d. [1923], f. 74.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)usine de tabletterie
  • Parties constituantes non étudiéesbureau, chaufferie, atelier de fabrication, entrepôt industriel, vestiaire d'usine, garage, cour
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) usine de matières plastiques

Localisation

  • CommuneLavans-lès-Saint-Claude
  • Adresse 8 rue de la Cueille
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonSaint-Claude périphérie - Saint-Claude

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude1991

Localisation