Patrimoine en Franche-Comté - Maison et usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre) Delphin Burdet, puis atelier de traitement de surface des métaux Robert

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre) Delphin Burdet, puis atelier de traitement de surface des métaux Robert

1 rue du Maréchal Leclerc
25 - Damprichard
Dossier IA25001137 réalisé en 2013

Illustrations

Historique

En 1881 et 1882, Octave Ligier construit une habitation et une forge (cadastrées F 135 et 135 bis), qu'il agrandit deux ans plus tard. Au même moment (1882), Joseph Faivre bâtit lui aussi sa maison (F 136), mitoyenne de celle de Ligier, et l'augmente à trois reprises jusqu'en 1891. Les deux propriétés sont reprises en 1892 par Alphonse Guenot, de Morteau, avant de passer en 1902 à Paul (Paul-Cyrille) Burdet. Ce dernier y transfère la fabrique de boîtes de montre familiale, fondée durant cette même décennie 1880 au lieu-dit les Seignes (commune de Damprichard). Vers 1910, il agrandit considérablement la maison Faivre, qui passe de 28 ouvertures ordinaires à 42. Il fabrique de nombreux types de boîtes, notamment des "boîtes lentilles plates & extra-plates", expédiées à ses clients de Morteau (Mercier, Maillardet, etc.), Villers-le-Lac (Anguenot)... Lui succèdent son fils Delphin (père), formé chez Henri Bourgeois, son petit-fils Georges dans les années 1930 puis, après son décès prématuré, le frère de Georges : Delphin (fils). Les Établissements Delphin Burdet, employant une quarantaine d'ouvriers en 1940, cèdent la place en 1946 à la Société des Boîtes et Bracelets-Montres Burdet Frères et Sœurs, Sarl au capital de 9 600 000 francs dont Delphin (1922-1989) devient gérant (il dirigera aussi la SAG, ou Société d'Applications galvanoplastiques, dont l'atelier se trouve dans l'ancienne usine Nappey, au 5 rue de l'Industrie, et le siège à Villers-le-Lac dans la maison de l'horloger Marcel Dombald). À la fin de la décennie, il transfère l'activité dans une usine qu'il fait construire au lieu-dit les Pesses (actuellement 23 rue de Maréchal Leclerc). Les bâtiments passent alors à sa fille Anne dont le mari, Claude Robert, déclare le 20 septembre 1965 l'installation d'un atelier de polissage de métaux et vernissage au trempé. Employant 8 personnes et comportant 9 tourets à polir, 3 ventilateurs, un tour parallèle et une presse de 15 t, il a comme client la SBBM Burdet. L'atelier ferme à la suite d'incendies puis est remplacé par une entreprise d'électricité. Les locaux abritent actuellement des logements.

Afficher les données détaillées

Dates

  • 1882daté par source

Description

Le corps de bâtiment au plan en L (logement avec la boutique du magasin d'électricité) a des murs en moellons calcaires enduit, les autres corps faisant peut-être appel au béton. Tous ont trois niveaux (deux étages carrés pour le premier, un étage carré et un étage en surcroît pour les autres) et sont couverts de toits à longs pans (avec croupes pour le premier) supportant des tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages2 étages carrés
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 1 G 7 et 7bis Matrice cadastrale des propriétés bâties de la commune de Damprichard (1882-1910)
    Lieu de conservation : Archives communales, Damprichard  - Cote du document : 1 G 7 et 7bis
  • 1 G 10 Matrice cadastrale des propriétés bâties de la commune de Damprichard (1911-1962)
    Lieu de conservation : Archives communales, Damprichard  - Cote du document : 1 G 10
  • 312 W 33 Etablissements classés (1965-1975)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 312 W 33

Documents figurés

  • 37233 - Damprichard (Doubs) - Hôtel de Ville - La Vierge [et l'usine Burdet], carte postale, s.n., s.d. [1ère moitié 20e siècle, entre 1912 et 1935], C. Lardier (CLB) éd. à Besançon. Porte la date 27 septembre 1935 au verso. Publiée dans : Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991, p. 168.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces

Bibliographie

  • Narbey, Bernard (dir.). À l'ombre du clocher de Damprichard : la mémoire des siècles passés / Groupes de travail du GHETE « Au Clos du Doubs » et des associations de Damprichard. - Besançon : Groupement d'Études Hommes et Terroirs du Clos du Doubs, 2005. Non paginé [170] p. : ill. ; 30 cm. (Cahier du Clos du Doubs ; n° 6)
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991. 243 p. : cartes postales ; 31 cm.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • CommuneDamprichard
  • Milieu d'implantationen village
  • Adresse 1 rue du Maréchal Leclerc
  • Dénomination(s)maison, usine d'horlogerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, boutique, logement, garage, cour, stationnement
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) atelier de traitement de surface des métaux

Localisation

  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013

Localisation