Patrimoine en Franche-Comté - Le mobilier de la gare de Saint-Claude

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Le mobilier de la gare de Saint-Claude

place de la Gare
39 - Saint-Claude
Dossier IM39002191 réalisé en 2008
Edifice : Gare de Saint-Claude (voie ferrée Andelot - La Cluse)  (Référence : IA39001168)

Illustrations

Historique

Mis en place pour l'ouverture de la gare en 1889, le mobilier a par la suite été modifié, supprimé ou remplacé en fonction de son usure, des évolutions techniques ou des réorganisations du site, notamment à la suite de l'ouverture de la section Morez - Saint-Claude en 1912. L'une des phases de modifications importante a été l'unification du matériel entreprise par la SNCF dès sa création, en 1938, afin d'harmoniser les équipements des grandes compagnies ferroviaires qu'elle venait de remplacer. Les progrès de l'électromécanique puis de l'électronique ont également entraîné le remplacement d'appareils alors que les politiques de communication de l'entreprise se sont accompagnées de la modernisation du mobilier du bâtiment des voyageurs. Le matériel existant reflète cette diversité de datations et si la gare a perdu son portique roulant, elle a conservé sa grue de 1882, sa plaque tournante et sa serrure à clefs centrale Bouré.

Description

Afficher les données détaillées

  • Précisions sur les inscriptions

    La gare est le lieu où voyageurs et marchandises sont embarqués, débarqués ou transbordés. C'est aussi un endroit où vivent des agents SNCF de manière permanente (chef de gare) ou temporaire (personnel roulant) -, où sont remisées et entretenues certaines machines (Saint-Claude est un temps une annexe du dépôt traction de Lons-le-Saunier puis de Dole), où est entreposé du matériel (le service Equipement y a une brigade Voie), etc. Le mobilier qui s'y trouve se rattache donc à plusieurs fonctions : garantir la circulation des trains en toute sécurité (organes de voies, signalisation, etc.), fournir des services à la clientèle (vente de billets, salle d'attente, restauration, etc.), permettre le stockage, le pesage et la manutention des marchandises (grue, chariot, etc.), assurer la vie courante d'une famille... Ce mobilier est réparti dans l'enceinte de la gare, à l'intérieur des différents bâtiments ou à l'air libre, mais peut aussi se trouver en dehors de son emprise (signaux par exemple) ; il est aussi bien fixe que mobile. A Saint-Claude, où la signalisation est lumineuse, la gare est protégée en amont et en aval par un panneau à plaque D ("disque"), implanté à plus de 1, 5 km, puis par un sémaphore. Ces signaux sont gérés par un poste d'aiguillage à commandes individuelles et une serrure centrale. Le site compte onze voies : quatre de service côté rocher (voies paires), les deux principales (A et B) au centre, cinq voies de service côté ville (voies impaires), une sixième ayant été supprimée dans les années 1970 ou 1980 (voie de débord). La voie A est une voie impaire, c'est-à-dire qu'elle accueille les trains venant de Paris (ici d'Andelot-en-Montagne), la voie B une voie paire. Ces voies sont distribuées par quinze appareils de voies, dont deux doubles, manoeuvrés à pied d'oeuvre. Avec un régime de circulation en voie de gauche (les trains impairs arrivent sur cette voie), les deux aiguilles d'entrée sont talonnables : il n'est pas besoin de les manoeuvrer car elles peuvent être prises à revers par les convois.

Désignation

Localisation

  • CommuneSaint-Claude
  • Adresse place de la Gare
  • Aire d'étude et cantonla voie ferrée Andelot - La Cluse - Saint-Claude

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2004