Patrimoine en Franche-Comté - Viaduc de la Grande Roche et tunnels dit souterrains du Crapaud et du Champ de Bienne (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Viaduc de la Grande Roche et tunnels dit souterrains du Crapaud et du Champ de Bienne (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Illustrations

Historique

Le projet des ingénieurs du PLM (Paris - Lyon - Méditerranée) Roussel puis Peyre, dirigés par l'ingénieur en chef Paul Séjourné, est validé par le ministre des Travaux publics le 4 juin 1903. Il prévoit entre Morez et Saint-Claude le passage de la voie ferrée à mi-pente sur la rive droite de la vallée de la Bienne. Ce tracé nécessite en certains endroits, notamment sur l'ancienne commune de Valfin-lès-Saint-Claude (actuellement commune de Saint-Claude) , un grand nombre d'ouvrages d'art du fait d'un relief tourmenté et abrupt. Ainsi s'enchaînent sur 550 m le tunnel du Crapaud, le viaduc de la Grande Roche et le tunnel du Champ de Bienne, édifiés par les entrepreneurs François Mercier et Lafont, adjudicataires le 21 février 1908 du quatrième lot d'infrastructure de la section Morez - Saint-Claude, dit lot de Valfin. Le premier ouvrage est creusé du 3 juillet 1909 au 15 juillet 1911 (soit sur 742 jours, arrêts défalqués) , le deuxième bâti de juillet 1910 à mai 1911et le troisième du 25 mai 1909 au 28 novembre 1911 (833 jours). Le viaduc est, comme les autres de cette section, érigé suivant le système des rouleaux successifs (deux ici) clavés par tronçon, vulgarisé par Séjourné (1851-1939). Le tunnel du Champ de Bienne est creusé à la dynamite par deux équipes de six hommes, qui se relaient de 6 heures à 18 heures puis de 18 heures à 6 heures. Ouverte à l'exploitation le 10 août 1912, la section est inaugurée le 13 octobre suivant.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Dates

  • 1911daté par source, daté par travaux historiques

Auteurs

  • AuteurPaul Séjourné, ingénieur civil  / attribution par source, attribution par travaux historiques
  • Auteur Roussel, ingénieur civil  / attribution par source, attribution par travaux historiques
  • Auteur Peyre, ingénieur civil  / attribution par source, attribution par travaux historiques
  • AuteurFrançois Mercier, entrepreneur  / attribution par source, attribution par travaux historiques
  • Auteur Lafont, entrepreneur  / attribution par source, attribution par travaux historiques

Description

Les trois ouvrages se succèdent sur un tronçon de voie alignant courbes et contre-courbes, d'un rayon de courbure proche de 250 m, le tout avec une pente (descendante) variant de 13 à 22, 5 mm / m. Le tunnel du Crapaud est long de 246 m (PK 068.065 - 068.311) , celui du Champ de Bienne de 39 m (PK 068.540 - 068.579). Mesurant 6, 60 m de haut depuis la plate-forme (dont 0, 60 m de ballast et voie) pour une largeur maximale de 5 m, ils sont de section ovoïde, voûtés d'un berceau plein-cintre (légèrement surhaussé) et entièrement revêtus de maçonnerie. Leurs extrémités s'inscrivent chacune dans un mur de tête (au sommet en arc de cercle) , dont l'ouverture est soulignée par un bossages rustiques. Pour le premier, la tête côté La Cluse est de plus munie de deux murs en aile talutés et surmontée par un muret de protection. Le second se poursuit côté La Cluse par un mur de soutènement à gauche de la voie, long de 36 m (PK 068.586 - 068.622). Le viaduc (au PK 068.439) a une longueur de 91, 40 m pour une largeur entre parapets de 4, 68 m. D'une hauteur maximale de 11, 45 m, il compte sept arches de 10 m d'ouverture, voûtées en berceau segmentaire. Une grande descente d'eau maçonnée prend place sous sa première arche côté Andelot-en-Montagne et aboutit au fond de la vallée, passant sous la voie communale n° 5 de Saint-Claude à Noire Combe. Les garde-corps métalliques associent motifs ovales barlongs juxtaposés et s'achèvent à chaque extrémité par un potelet octogonal en fonte surmonté d'une pomme de pin ; ceux des culées sont de simples supports verticaux en fer forgé plat, percés pour laisser passage à une barre cylindrique horizontale, une seconde barre du même type servant d'appui. Ces ouvrages sont construits en moellon calcaire, provenant des carrières locales et de celles de Villebois (Ain) , et pierre de taille (de Villebois) , avec appareil à bossages rustiques ou appareil polygonal.

Afficher les données détaillées

  • Typologiespont en arc
  • Murscalcaire / moellon / bossage / calcaire / pierre de taille / métal
  • Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre / voûte en berceau segmentaire

Documentation

Documents figurés

  • Viaduc de la grande Roche à 7 arches de 10,00 m d'ouverture, surbaissées. Plan d'ensemble [et] Elévation aval, [1919]. Dessin imprimé, s.d. [1919], échelle 1:500. Dans : " Ligne de Morez à Saint-Claude. Rapport sur l'exécution des travaux " [...], Bourges : Tardy-Pigelet, 1919, pl. XXII.
    Lieu de conservation : Archives de la SNCF, Saint-Claude
  • Souterrain du Champ-de-Bienne. Tête Morez, [1919]. Photographie, s.d. [1919]. Dans : " Ligne de Morez à Saint-Claude. Rapport sur l'exécution des travaux " [...], Bourges : Tardy-Pigelet, 1919, photogr. 22.
    Lieu de conservation : Archives de la SNCF, Saint-Claude
  • Viaduc de la Grande Roche [... Elévations et coupes], [1919]. Dessin imprimé, s.d. [1919], échelles diverses. Dans : " Ligne de Morez à Saint-Claude. Rapport sur l'exécution des travaux " [...], Bourges : Tardy-Pigelet, 1919, pl. XXIII.
    Lieu de conservation : Archives de la SNCF, Saint-Claude
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat

Désignation

  • Dénomination(s)tunnel, viaduc
  • Parties constituantes non étudiéesaqueduc, mur de soutènement

Localisation

  • CommuneSaint-Claude
  • Milieu d'implantationisolé
  • Lieu-dit Roche sous la
  • Aire d'étude et cantonla voie ferrée Andelot - La Cluse - Saint-Claude

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2004

Localisation