Patrimoine en Franche-Comté - Maison

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison

Illustrations

Historique

L'édifice qui comprend deux logis parallèles a été construit au 17e siècle. En 1789, la veuve Dandré, alors propriétaire, demande à l'architecte Claude-Antoine Colombot d'intervenir sur la façade sur rue du logis principal. Le premier projet de l'architecte (non réalisé) , critiqué par l'architecte-voyer Charles-François Longin, modifiait en réalité très peu l'élévation du 17e siècle : seules deux baies centrales du 1er étage étaient transformées en une unique porte-fenêtre au seuil plus bas que le bandeau d'appui. Le deuxième projet, d'un parti beaucoup plus audacieux, car il transformait entièrement l'ancienne façade, est finalement adopté, malgré le désaccord de Longin qui ne trouvait bon que le rez-de-chaussée à bossages. Dans le même temps, des réaménagements de la façade sur cour sont également effectués par l'architecte ainsi qu'un remodelage de l'espace intérieur de ce même bâtiment : encore en l'état en 1964, il ne reste rien actuellement du salon ovale créé par Colombot au 1er étage, ni de son antichambre qui avait déjà perdu ses lambris à cette date. Au 19e siècle, ce même logis sur rue, qui ne comprenait à l'origine que deux étages carrés, est surélevé d'un étage en retrait avec balcon. L'escalier à cage ouverte sur cour, en charpente et rampe en fonte, a été refait à la même époque.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale17e siècle
  • Principale4e quart 18e siècle

Auteurs

Description

La maison à deux logis parallèles séparés par une cour, avec couloir en position latérale et escalier à cage ouverte sur cour, est bâtie sur une parcelle lanièrée, très étroite sur rue. Le logis principal est construit sur une cave plafonnée, celui sur cour sur une cave voûtée en berceau. La façade sur rue comprend un rez-de-chaussée à bossages occupé par une boutique. Une serlienne se développe sur toute la largeur de la façade au 1er étage, avec un balcon situé devant la baie axiale.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesmaison avec escalier à cage ouverte et couloir
  • Murscalcaire / bossage / pierre de taille
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 3 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte en berceau
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier tournant à retours sans jour / cage ouverte / en charpente
  • Techniques de décorsculpture / décor stuqué
  • Représentationscrochet / balustre / ordre dorique / rinceau / acanthe / fleur / fronton
  • Précisions sur la représentation

    Sur la façade sur rue le bandeau du 1er étage est orné d'une frise à crochets. La baie axiale de la serlienne est encadrée par deux colonnes doriques cannelées au deux tiers ; les garde-corps et le balcon sont à balustres de pierre. Un décor stuqué, constitué de rinceaux d'acanthe terminés par des bouquets de fleurs, orne la plate-bande. La porte d'entrée du 1er étage sur cour est surmontée d'un fronton triangulaire.

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AB.
  •  

Intérêt, protection et statut

Bien que la maison soit représentative des demeures à deux logis parallèles et escalier à cage ouverte, bâties sur un parcellaire en lanière, son logis sur rue ne relève pas, comme les autres de ce groupe, de l'architecture vernaculaire grâce à l'intervention d'un architecte qui a su tirer parti, pour le logis principal, des désavantages offerts par l'étroitesse du fonds.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables élévation
  • Protection Monument historiqueinscrit MH partiellement (10/07/1942)
  • Précisions sur la protection

    la façade et la toiture : inscription par arrêté du 10 juillet 1942

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, boutique, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse Grande Rue 80
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Terrier de Santans îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation