Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie Anode et Dodane 1857

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie Anode et Dodane 1857

2 chemin des Barbizets
25 - Besançon
Dossier IA25001243 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

La maison est construite en 1984 pour Laurent Dodane, par l'entreprise Bâticep Sorecore SA (Société régionale de Construction et Rénovation, établie au 30 boulevard de Champagne à Dijon), sur des plans visés par l'architecte Francis Barrès (aujourd'hui 18 place Gustave Courbet, à Ornans).

En 1980, Laurent Dodane (né en 1947) et son frère Michel (né en 1937) ont succédé à leur père Raymond (1905-1984) à la tête de la fabrique de montres qu'il a fondée en 1929. Le premier s'occupe de la partie administrative de la SA Dodane et le second des questions commerciales. Représentant la troisième génération d'une famille d'horlogers, Raymond est le fils de Gabriel Alphonse (1878-1959), fabricant d'horlogerie venu au tout début du 20e siècle à Morteau (36 rue de l'Helvétie) avec son père Alphonse (1839-1906), ce dernier produisant auparavant des roues de cylindre à Fournet-Blancheroche (à la Rasse puis dans une ferme au Mont du Pré). Installé en 1929 à Besançon, Raymond y a fait construire de 1939 à 1943, aux 5 et 7 avenue de Montrapon, par les frères Auguste et Gustave Perret une usine qui, en 1980, emploie 120 personnes et produit près de 150 000 pièces : montres à mouvement à ancre, montres électroniques à quartz, chronographes, compteurs. 20 % de son activité est alors à destination des armées et compagnies aériennes civiles du monde entier : chronographes de bord pour les avions militaires, chronographes altimétriques ("permettant aux parachutistes le saut de nuit à ouverture retardée"), chronographes au centième de seconde (utilisés pour synchroniser l'ouverture du cockpit et le déclenchement, avec un léger retard, du siège éjectable), etc. Elle est choisie en 1983 pour produire le modèle 211 (hybride quartz-mécanique) intégré au tableau de bord d'hélicoptères (Tigre franco-allemand) et avions de chasse (Mirage 2000, Rafale, etc.). La perte d'un gros marché militaire et les conséquences économiques de la guerre du Golfe (forte baisse de la demande) mettent l'entreprise en difficulté. Placée en liquidation judiciaire en 1994, elle ferme définitivement le 7 avril 1995 et bâtiments et marques sont vendus les années suivantes.

Après avoir travaillé dans différentes entreprises (Camy puis Christian Bernard à Maîche), Laurent Dodane fonde en 2001 avec son fils aîné Cédric (né en 1978), bientôt rejoint par le cadet Florian (né en 1981), la société Anode dont le siège social est établi dans sa maison. En effet, les demandes de service après-vente et de pièces détachées se sont multipliées, notamment pour les chronographes type 21 (considérés comme l'un des 50 modèles les plus recherchés par les collectionneurs) et les chronographes de bord (le renouvellement des avions de combat français étant repoussé d'une dizaine d'années). Ils déposent la marque Dodane 1857 et relancent en 2004 la fabrication des types 21.

En 2014, la Sarl Anode (au capital de 10 000 €), compte cinq personnes : trois horlogers et deux administratifs. C'est une affaire familiale, réunissant les deux fils de Laurent – Cédric et Florian – et la femme de Cédric, dans laquelle Laurent n'intervient qu'à titre de conseil. Elle a fabriqué une vingtaine de chronographes de bord en 2013 et 300 montres, dont un dixième a été soumis aux épreuves de certification de l'observatoire de Besançon (depuis 2006, la société a grandement contribué à relancer cette activité, tombée en désuétude du fait de la généralisation des montres à quartz).

Afficher les données détaillées

Dates

  • 1984daté par tradition orale

Auteurs

Description

La maison a des murs en parpaings de béton enduits et un toit à longs pans et pignons couverts, à couverture de tuiles plates mécaniques. Bâtie suivant un plan en L, elle compte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre tournant à retours. L'atelier de fabrication et le bureau occupent chacun une pièce autrefois à usage de chambre.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / parpaing de béton / enduit
  • Toittuile plate mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / noue
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier isolé / escalier tournant / en maçonnerie
  • Énergiesénergie électrique / achetée
  • Techniques de décor

Documentation

Documents d’archives

  • Archives de la société Dodane, Châtillon-le-Duc
    Lieu de conservation : Archives de la société Dodane, Châtillon-le-Duc

Documents figurés

  • [Portraits de Raymond Dodane et de ses ascendants : François Xavier Joubert, Alphonse et Gabriel Alphonse Dodane], photographies imprimées, s.d. [décennie 1950]
    Lieu de conservation : Archives de la société Dodane, Châtillon-le-Duc
  • [Portrait de Raymond Dodane], photographie, s.n., 1953
    Lieu de conservation : Archives de la société Dodane, Châtillon-le-Duc

Bibliographie

  • Poupard, Laurent. Laurent, Cédric et Florian Dodane. In Viennet, Jean-Pierre. Le pays des horlogers : trois siècles d'histoire franco-suisse. - Villers-le-Lac : Musée de la Montre, 2015, p. 182-183 : ill.

Documents multimédias

  • Prost, André. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org
  • Réjus, Liliane. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne (accès privé) sur le site de : http://www.myheritage.fr/

Témoignages oraux

  • Dodane Cédric, gérant de la société Anode. Châtillon-le-Duc
  • Dodane Laurent, ancien PDG de la société Dodane, directeur administratif et technique de la société Anode. Châtillon-le-Duc
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, logement patronal, garage, escalier indépendant, piscine, jardin

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 2 chemin des Barbizets
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonDoubs - Marchaux

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014