Patrimoine en Franche-Comté - Usine d'horlogerie France-Ebauches, puis Technotime, actuellement usine de maroquinerie SIS

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine d'horlogerie France-Ebauches, puis Technotime, actuellement usine de maroquinerie SIS

2 rue de l' Industrie
25 - Valdahon
Dossier IA25001533 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

L'usine d'horlogerie est construite en 1975 par la société France Ebauches, implantée à Maîche et Villers-le-Lac. Fondée en 1967, l'entreprise horlogère naît de la fusion des sociétés Joseph Jeambrun (IA25001356), et Technic Ebauche (IA25001364) à Maîche, Cupillard à Villers-le-Lac et Fabrique d'Ebauches de Montres du Genevois (Femga) à Annemasse (Haute-Savoie). La conception de l'usine est confiée à la SA Terco (Techniques Etudes et Réalisations de Constructions), implantée à Châtillon-le-Duc, assistée du bureau d'études techniques Jacques Cornet (Besançon). Le projet initial prévoyait une usine de 14 000 m2 de surface couverte, devant employer à terme 850 personnes et effectuant la fabrication d'ébauches, le taillage et les assemblages partiels. De plus modeste dimension, l'usine effectue le décolletage, le taillage, le traitement thermique et le pré-assemblage des mouvements de montres, et assure les approvisionnements, les expéditions et le service après-vente. L'atelier de décolletage, équipé de 146 tours automatiques, fournira 50% des besoins de la société. Un atelier d'une vingtaine de personnes se consacre à la fabrication des cadrans circulaires dateurs. Les pièces sont assemblées en sous-ensembles, puis expédiés dans des ateliers du sud-est asiatique qui assure le montage complet des montres. A partir de 1979, la société se lance dans la fabrication de montres à quartz. En 1980, l'usine compte près de 300 personnes. France Ebauches devient en 1987 la première entreprise horlogère française (770 salariés), alors que l'effectif de l'usine atteint 450 personnes. Après un dépôt de bilan en 1995, la société Nouvelle France Ebauches relance l'activité du site. Rebaptisée France Ebauches Microtechniques en 2000, puis Technotime en 2001, l'usine emploie 70 personnes et s'oriente vers la production de montres à quartz haut de gamme et de montres mécaniques. L'usine de Valdahon assure la fabrication des quelques 300 pièces que compte un mouvement de montre, le montage étant assuré par les grandes marques suisses. L'effectif de l'usine monte à 100 personnes en 2005, mais la société dépose son bilan en 2009. Le site est acquis en 2011 par la société SIS, implantée dans la commune voisine d'Avoudrey, spécialisée dans la fabrication de bracelets de montres et la maroquinerie de luxe. Un nouveau bâtiment a été construit au sud en 2015.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale1er quart 21e siècle

Dates

  • 1975daté par source
  • 2015daté par source

Auteurs

Description

Implanté dans la zone industrielle, le bâtiment originel se présente comme un parallélépipède, construit en parpaing de béton et béton armé et couvert d'un toit terrasse, regroupant les fonctions de production, de stockage et d'administration.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / parpaing de béton / enduit
  • Toitfer en couverture
  • Étages1 étage carré
  • Couvrements
  • Couverturesterrasse
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 336 W 46 Etablissements classés (1974)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 2093 W 11 Aide aux entreprises
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 2093 W 11

Bibliographie

  • Badot André. Le Valdahon : son histoire (1850-2000). Tome 3. - Valdahon : l'auteur, impr. Guéniot, 2007, 253 p.
  • France-Ebauches, deuxième producteur d'Europe. Revue française des bijoutiers-horlogers, n°444, octobre 1978, p. 116-121
  • La France horlogère, journal bi-mensuel.

Témoignages oraux

  • Cornet Jacques, gérant du Cabinet Cornet, bureau d'études techniques. Les Auxons
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée,
  • Précision statut,

Désignation

  • CommuneValdahon
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit
  • Adresse 2 rue de l' Industrie
  • Dénomination(s)usine d'horlogerie, usine de maroquinerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, magasin industriel, garderie d'enfants, cantine, gymnase

Localisation

  • Aire d'étude et cantonVallées, plateaux et montagnes du Doubs - Vercel-Villedieu-le-Camp

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2015

Localisation

Voir aussi

  • -