Patrimoine en Franche-Comté - Maison d'artisan

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison d'artisan

20 rue Charles Nodier
25 - Besançon
Dossier IA25000483 réalisé en 2007

Illustrations

Historique

En 1740, Clément Gaiffe, maître charpentier, construit sa maison le long de la rue Neuve (actuelle rue Charles Nodier) qui venait d'être tracée par les ingénieurs du roi peu auparavant. L'exhaussement de la rue entre cette date et 1750, rend la demeure rapidement impraticable, si bien qu'il demande à la ville une indemnité de 2000 livres pour la reconstruire, mais seulement 500 livres lui seront données. En 1784, Charles Coste et son épouse Marguerite Gaiffe (sans doute la fille de Clément Gaiffe) demandent la permission à la ville de percer deux "baies de boutiques", en rez-de-chaussée sur rue, ce qui est accordé par l'architecte voyer Charles-François Longin. Actuellement, seule celle de droite, qui a été agrandie à une époque indéterminée du 20e siècle, subsiste. Au 18e siècle, Clément Gaiffe devait entreposer ses matériaux et avoir "ses magasins de bois" sur la grande parcelle de terrain qui s'étendait derrière la maison et qui se poursuit jusqu'à la rue de l'actuelle Gare d'Eau. D'autres maîtres-charpentiers avaient également des "magasins de bois" non loin de là, comme le sr Grosjean (voir hôtel Coquelin de Germigney, 12 rue Charles Nodier, étudié). Au 19e siècle, un logis et plusieurs autres bâtiments sont construits sur cet espace pour accueillir des ateliers d'artisans et des logements. On recensait en 1890, un marbrier, un menuisier-ébéniste, un peintre de décor et en bâtiment. C'est d'ailleurs dans un endroit indéterminé du 20 rue Charles Nodier que le poète bisontin Léon Duplain (1860-1931) a exercé son métier d'horloger en chambre.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 18e siècle
  • Principale4e quart 18e siècle
  • Principale19e siècle

Description

L'édifice est situé sur une grande parcelle traversante entre la rue Charles Nodier et celle de la Gare d'Eau. Le logis principal sur la rue Nodier, à deux étages carrés et un de comble, est distribué par un couloir en position centrale et un escalier à cage ouverte sur cour, en maçonnerie pour les deux premières volées et en charpente pour le reste, protégé à partir du premier étage par une cloison en matériau précaire recouverte de tavaillons. Une partie des ateliers situés à gauche ou à droite de la cour sont en pan de bois enduit, le reste est en moellon enduit. Sur la rue de la Gare d'Eau, la cour est fermée par un portail en fer forgé.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesmaison avec escalier à cage ouverte et couloir
  • Murscalcaire / pierre de taille / bois / pan de bois / calcaire / moellon / enduit
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 2 étages carrés / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier tournant à retours sans jour / cage ouverte / en maçonnerie / en charpente / escalier dans-oeuvre

Intérêt, protection et statut

Caractéristique des demeures avec escalier à cage ouverte et couloir, cette maison où beaucoup d'artisans se sont succédés depuis le 18e siècle, est aussi un lieu de mémoire rappelant l'existence du poète bisontin Léon Duplain.

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, remise, resserre, atelier, cour, portail

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 20 rue Charles Nodier
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Préfecture îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation