Patrimoine en Franche-Comté - Maison, boulangerie et magasin de commerce (épicerie) Joriot, atelier d'horlogerie Claude Frères

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison, boulangerie et magasin de commerce (épicerie) Joriot, atelier d'horlogerie Claude Frères

1 place Saint-Jean
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001489 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

La maison cadastrée F 201 sur le plan cadastral napoléonien de 1817 appartient à Claude Joseph Joriot (1761-1842) lorsqu'elle est détruite au cours de l'incendie du village le 22 septembre 1840. Elle est rebâtie en 1848 par Charles Clément Eloi Joriot (1813-1886), neveu de Claude Joseph. Elle accueille ensuite la boulangerie et l'épicerie de son fils Paul (Paul François Stanislas, 1855-1915) : le four occupe le deuxième étage de soubassement et le magasin le premier, les logements sont au-dessus. L'établissement passe de père en fils à ses descendants : Charles (Charles Lucien Hippolyte, 1886-1977), Paul (Paul Emile, 1913-1997) et Charles (Charles Louis Marie). Le bâtiment possède en 1937 une aile en retour au nord, que Paul Emile remplace entre 1951 et 1958 par une vaste construction destinée à développer le magasin d'épicerie (actuelle supérette Lidl). L'ancien magasin (au premier étage de soubassement) accueille alors la société Claude Frères, réputée fondée en 1930, qui réunit Roger (1900-1984) et Etienne (1907-1985), des cousins de Camille Claude (établi au 9 rue Pasteur). Cette entreprise produit des montres sous la marque Rec (acronyme de : régularité, élégance, choix) et se fournit en ébauches françaises auprès des Ets Parrenin : elle leur achète 2 550 ébauches en 1949, 3 200 en 1950, 4 500 en 1951, 5 810 en 1952 (5 400 au calibre 5 1/4 lignes et 410 en 10 1/2 lignes), 1 800 en 1953 (1 300 5 1/4 HP 25 et 500 10 1/2 HP 87) sans compter 1 200 (des 5 1/4 HS 514) de l'Horlogerie de Savoie (Lorsa). Elle semble s'installer au début de l'année 1954 dans les locaux, où elle est en 1965 classée dans la catégorie des établissements employant de 11 à 19 salariés (cinq ou six dans le bâtiment et les autres à domicile ?). Une autre statistique classe en 1969 la société en nom collectif Claude Frères dans la tranche de 0 à 9 salariés. En 1972, André Claude (fils d'Etienne) fabrique toujours des montres sous les marques Rec et Claude (l'adresse de l'atelier est alors le 5 rue de l'Eglise et pas encore le 1 place Saint-Jean). On ne sait à quel moment cette affaire disparaît (avant 1986 ?). Le bâtiment, qui n'abrite plus d'activité productive, a été agrandi d'une travée vers l'ouest au début des années 1970 puis doté d'un corps d'entrée au nord et rehaussé au cours de la même décennie (vers 1978 ?).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 19e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Dates

  • 1848daté par source

Description

La maison, aux murs de moellons calcaires enduits, est coiffée d'un toit à longs pans, demi-croupes et tuiles mécaniques. Les modifications des années 1970 sont en béton enduit, avec terrasse en béton pour l'extension à l'ouest et appentis sur le corps d'entrée (au nord, à l'angle de la supérette). Le bâtiment comporte deux étages de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage en surcroît (desservis par un escalier dans-oeuvre tournant à retours). Le premier étage de soubassement (autrefois boutique puis atelier de fabrication), également accessible au sud-est par un escalier extérieur récent en béton, est éclairé par des fenêtres horlogères perçant ses murs sud et est. Le rez-de-chaussée est partiellement occupé par la supérette voisine.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages2 étages de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 50 J 23 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1962
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 23

Documents figurés

  • Villers-le-Lac (Doubs). 22173 - Vue panoramique aérienne [depuis le sud], carte postale (carte photo), par Rancurel, s.d. [1952], Combier (CIM) éd. et impr. à Macon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Claude Vuez, Villers-le-Lac
  • Villers-le-Lac (Doubs) - Vue aérienne. 22173 - Le Centre du Pays, carte postale (carte photo), par Rancurel, s.d. [1952], Combier (CIM) éd. et impr. à Macon
  • Prises de vues aériennes de l'IGN (20e siècle). Consultables en ligne via le site du Géoportail (www.geoportail.gouv.fr)

Bibliographie

  • Centre d'Etudes économiques régionales de Franche-Comté. Répertoire des établissements industriels de Franche-Comté classés dans la section "précision, horlogerie, optique" de la nomenclature des activités économiques de l'I.N.S.E.E. - S.l. [Besançon] : s.n. [Centre d'Etudes économiques régionales de Franche-Comté], juin 1969. III-65 p. ; 21 x 30 cm.
  • Chambre française de l'Horlogerie. Annuaire 1972/1973. - Paris : CFH, 1972. III-177 p. ; 30 cm.
  • Les établissements horlogers en France. - S.l. : s.n., mars 1965. 17 p. ronéotypées ; 20 cm.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Joriot Charles, propriétaire du bâtiment au 1 place Saint-Jean. Villers-le-Lac
  • Renaud-Bezot Jacques, ancien dirigeant de la société horlogère du même nom. Villers-le-Lac
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Milieu d'implantationen ville
  • Adresse 1 place Saint-Jean
  • Dénomination(s)maison, boulangerie, magasin de commerce, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, fournil, boutique, logement

Localisation

  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015

Localisation