Patrimoine en Franche-Comté - Ferme et atelier de mécanique de précision de Francis Baverel

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Ferme et atelier de mécanique de précision de Francis Baverel

13 rue des Vieux Pargots
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001580 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

La ferme peut dater de la deuxième moitié du 18e siècle ou du premier quart du 19e. Attestée en 1817 sur le plan cadastral napoléonien (D 191), elle appartient alors à Philippe Michel puis passe au début des années 1820 à Alexis Michel dit le Petit (1768-1835), également propriétaire des bâtiments au nord (D 196 et 198, ce dernier correspondant à une "scie à eau") et de l'étang (D 197) entre eux. Elle est ensuite transmise à son fils Philippe Cyprien (1808-1855) puis vers 1880-1882 à Simon Amiot, qui semble l'agrandir vers 1886. Après de nouveaux changements de propriétaire, le bâtiment est acquis au cours des années 1920 par Francis Baverel (1853-1927). A la fois paysan et mécanicien, ce dernier fabrique, seul et à l'aide de tours à pédale, des petites machines (fraiseuses ou autres) destinées aux horlogers. Son atelier disparaît avec lui en 1927, son fils Georges (1902-1970) ne reprenant que l'activité agricole. La ferme est actuellement à usage d'habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalelimite 18e siècle 19e siècle

Description

La ferme associe murs de moellons calcaires enduits et pan de bois essenté de planches ; ce dernier est notamment présent dans la lambrichure et le rang pendu du pignon nord, surmontant un balcon continu. Elle comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage en surcroît et un comble, desservis par un escalier dans-oeuvre. Elle est coiffée par un toit à longs pans, pignons couverts et couverture de tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / bois / pan de bois / essentage de planches
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / étage en surcroît / étage de comble
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 628 Cadastre de la commune de Villers-le-Lac, 1817-1973- 3 P 628 : Atlas parcellaire (18 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vial et Girardier, 1817- 3 P 628/1-2 : Registre des états de sections (1817 ?) - 3 P 628/3-4 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties, 1822-1910- 3 P 628/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 628/10-12 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1973
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 628

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Marguier Arthur, propriétaire des bâtiments, à Villers-le-Lac
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)ferme, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, fenil

Localisation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Adresse 13 rue des Vieux Pargots
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Pargots les
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016