Patrimoine en Franche-Comté - Immeuble et atelier de pierres pour l'horlogerie d'Antoine Taillard

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Immeuble et atelier de pierres pour l'horlogerie d'Antoine Taillard

5 Grande Rue
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001499 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

L'immeuble est construit vers 1915 pour Léon Clerc, dont le nom apparaît dans la cage d'escalier (au sol, dans une mosaïque ornée d'une étoile), en remplacement d'une maison détruite par un incendie. Il passe vers 1925 à Antoine Taillard (1898-1981), tailleur de pierres pour l'horlogerie, frère de Paul (autre "pierriste" au 57 route des Fins) et gendre de l'horloger Joseph Vermot-Desroches (établi au 5 rue des Côtes). Taillard y installe son atelier au premier étage de soubassement ; c'est peut-être à l'occasion de cette installation que quatre fenêtres de ce niveau de la façade postérieure sont agrandies pour donner trois larges baies. Antoine Taillard était au début des années 1920 associé avec son cousin Henri Mérel (1889-1933) au sein d'une "fabrique de pierres fines pour l'horlogerie en rubis, saphir, grenat", dont tous deux mettaient en avant deux caractéristiques : "Force et lumière électrique" et "Outillage moderne". Taillard et Mérel semblent se séparer à la fin de la décennie 1920. Le bâtiment abrite aussi un magasin des Docks franc-comtois (de 1940 à 1968 environ) puis une agence bancaire (de 1968 à 1973-1974 environ), dans sa partie gauche côté rue, et, au début des années 1950, l'atelier d'un beau-frère de Taillard Camille Vermot-Desroches (1907-1983), gendre du "doreur" Jules Rüfer (6 rue de la Perrière) et fabricant de montres (marque CVD). Dans les années 1960, Antoine Taillard travaille avec ses deux fils, Maurice et André, et une dizaine de personnes (dont deux femmes à domicile). L'entreprise rachète au début des années 1970 le petit atelier de galvanoplastie de Roger Rüfer, le fils de Jules, qu'elle installe dans ses locaux. André est embauché en Suisse en 1980 et l'activité de pierriste cesse définitivement en 1984-1985. Une autre activité est attestée : Luce, l'épouse de Maurice, avait fondé vers 1975, avec sa soeur, un atelier de réglage de balanciers-spiraux. Comptant parmi ses clients l'entreprise Renaud-Bezot, cette affaire occupait côté rue l'atelier de gauche au rez-de-chaussée et sur la façade arrière à l'étage les pièces éclairées par les trois fenêtres de gauche. Elle y employait une vingtaine de personnes, jusqu'à la fermeture vers 1985. Le bâtiment, doté d'un garage dans les années 1950 semble-t-il (après 1952) et dont la toiture a été reprise entre 1965 et 1969 lors de l'aménagement d'un vaste étage en surcroît, n'accueille plus d'activité productive. Il a récemment été rénové.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Description

La maison a des murs en moellons calcaires enduits et un toit à longs pans, croupes et couverture de tuiles mécaniques. Elle comporte deux étages de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre tournant en bois (à l'ouest, un escalier extérieur droit en béton donne accès au premier étage de soubassement). Sa façade antérieure présente une fenêtre multiple à trois baies dans l'angle nord-est (atelier de réglage) ; trois grandes fenêtres signalent l'emplacement de l'atelier de pierriste au premier étage de soubassement, dans l'angle sud-ouest de la façade postérieure. Le garage est en béton, couvert d'une terrasse également en béton.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / enduit
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étages2 étages de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe / terrasse
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en charpente / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 628 Cadastre de la commune de Villers-le-Lac, 1817-1973- 3 P 628 : Atlas parcellaire (18 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vial et Girardier, 1817- 3 P 628/1-2 : Registre des états de sections (1817 ?) - 3 P 628/3-4 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties, 1822-1910- 3 P 628/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 628/10-12 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1973
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 628

Documents figurés

  • Villers-le-Lac. - L'Eglise, carte postale, s.n., entre 1900 et 1902, Robert Frères éd. au Locle. Porte la date 22 février 1902 au recto. Publiée dans : Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900. - 1978, p. 112.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 2419. Villers-le-Lac - Vue générale [vue d'ensemble du village depuis le sud-ouest], carte postale, s.n., s.d. [entre 1898 et 1903], J. Farina éd. au Locle (Suisse)
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Claude Vuez, Villers-le-Lac
  • 651 - Frontière franco-suisse - Lac-ou-Villers - Vue panoramique [depuis la montagne au sud-est], carte postale, par Francis Grux, s.d. [1er quart 20e siècle, avant 1908], Francis Grux peintre-éditeur à Maîche
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Prises de vues aériennes de l'IGN (20e siècle). Consultables en ligne via le site du Géoportail (www.geoportail.gouv.fr)
  • 3 - Lac ou Villers - Vue générale prise de la gare, carte postale, par Louis Lévy, [décennie 1930, avant 1938], Lévy et Neurdein réunis impr. à Paris. Porte la date 1938 (tampon) au verso. Cliché aussi exploité par la CAP pour : "Ed. H. Guillaume, Saut du Doubs - Villers-le-Lac (Doubs)".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Frontière franco-suisse. 105 - Vue générale de Villers-le-Lac [depuis le sud], carte postale, par Janin, s.d. [entre 1948 et 1952], Editions Photo Janin à Maîche
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Villers-le-Lac (Doubs). 22173 - Vue panoramique aérienne [depuis le sud], carte postale (carte photo), par Rancurel, s.d. [1952], Combier (CIM) éd. et impr. à Macon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Claude Vuez, Villers-le-Lac
  • Villers-le-Lac (Doubs) - Vue aérienne. 22173 - Le Centre du Pays, carte postale (carte photo), par Rancurel, s.d. [1952], Combier (CIM) éd. et impr. à Macon
  • [Façade antérieure vue de face, avec l'agence bancaire et son escalier extérieur], photographie, s.n., s.d. [fin des années 1960 ou début des années 1970]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Luc Taillard, Villers-le-Lac

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Bibliographie

  • Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1978. 294 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Renaud-Bezot Jacques, ancien dirigeant de la société horlogère du même nom. Villers-le-Lac
  • Taillard André, ancien dirigeant de la fabrique de pierres pour l'horlogerie Taillard. Villers-le-Lac
  • Taillard Jean-Luc, fils de Maurice et Luce Taillard, et son épouse Maryse. Villers-le-Lac
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)immeuble, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, cour

Localisation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Adresse 5 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015