Patrimoine en Franche-Comté - Lycée technique des Mesnils Pasteur, actuellement lycée Jacques Duhamel

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Lycée technique des Mesnils Pasteur, actuellement lycée Jacques Duhamel

rue Charles Laurent-Thouverey
39 - Dole
Dossier IA39002011 réalisé en 2011

Illustrations

Historique

Créée dans les faubourgs de Dole en 1962, face à la pression démographique et à la crise du logement, la zone à urbaniser en priorité (ZUP) est aménagée à compter de 1966 à 1978 sur des terrains agricoles par les architectes Novarina et Clément. Les dolois la nomment rapidement "quartier des Mesnils-Pasteur". Le nom du grand savant né à Dole se colle au mot mesnil qui vient du latin "mansionile" et qui signifie "maison". Afin d'accueillir les élèves correspondant à ce vaste ensemble de 1850 logements ainsi que ceux des villages alentours, l'Etat à compter de 1961 envisage la création d'un nouvel établissement, se substituant au collège d'enseignement technique. Il passe commande aux architectes Jean Papet et Pierre Cencelme d'un lycée technique. La première pierre est posée en 1965 et l'inauguration officielle interviendra par Edgar Faure, alors ministre de l'Education nationale, en 1967. L'externat, l'internat, la restauration, le GRETA, l'atelier et le bâtiment des logements datent de cette première campagne de construction. L'établissement connaît une nouvelle série de travaux au début des années 1990. L'architecte Christian Schouvey transforme la toiture des ateliers et dirige la construction du nouvel externat qui s'impose, dans la rue Charles Laurent-Thouverey (ouverture 1995). Le lycée prend en 1990, le nom de Jacques Duhamel, député du Jura puis ministre de la République au cours des décennies 1960 et 1970. Il accueille un millier d'élèves suivant des filières générales et tertiaires, des formations en sciences et technologies de l'industrie et du développement durable, des séries professionnelles en électrotechnique, maintenance et procédés chimiques, une section d'excellence sportive pour des athlètes de haut niveau. A partir des années 2010, des travaux d'économie d'énergie mais aussi des restructurations pour mettre aux normes les chambres de l'internat sont entreprises. Ils seront inaugurés à la rentrée scolaire 2012. Une restructuration des lieux de restauration est programmée.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e moitié 20e siècle

Dates

  • 1965daté par source
  • 1995daté par source

Auteurs

Description

Sur une parcelle de 5ha, les bâtiments, conçus par Jean Papet, sont marqués par les tendances architecturales des années 60 pour la réalisation d'établissements scolaires. Le rythme des façades ordonnancées ainsi que le procédé de construction utilisé rappellent les bâtiments du lycée Louis Pergaud de Besançon. Ces constructions élevées en béton enduit reposent sur un niveau bas recouvert de moellon calcaire, elles varient selon leur fonction entre un et quatre niveaux, tenant compte également de la déclivité du terrain : orientées au nord pour les salles destinées au dessin industriel, a contrario au sud pour les salles d'externat, en toit terrasse pour la plupart d'entre elles, les sheds étant réservés aux bâtiments d'ateliers. La partie sud de la parcelle est occupée par les installations sportives de plein air et le gymnase, couvert d'un toit en tôle nervurée. Le nouvel externat, de facture post moderne, contraste avec cet ensemble. L'architecte Christian Schouvey lui a donné l'allure d'un paquebot. Des séries de fenêtres courent sur toute la longueur de l'édifice et alternent en élévation avec des niveaux couverts d'un essentage de matériau synthétique. Une rampe d'accès barre la façade postérieure à la base de laquelle s'ouvrent, tels les hublots d'un paquebot, neuf fenêtres rondes. A partir de 2010, les façades du bâtiment des logements ainsi que celles de l'internat ont été couvertes d'un essentage de matériau synthétique isolant favorisant les économies d'énergie. Le pignon sud de l'internat accueille désormais 78 panneaux photovoltaïques. Une restructuration d'ampleur des espaces de vie au niveau de l'internat et de ses capacités d'accueil a été effectuée de pair, et livrée à la rentrée 2012. Le bâtiment des ateliers se compose de trois nefs au toit bombé constitué transversalement de l'alternance de voûtes de béton en berceau renversé et de verrières voûtées en berceau sur toute la longueur du bâtiment. Deux sculptures ont été réalisées dans le cadre de la commande 1 %, un grand signal métallique extérieur et un bas relief en marbre.

Afficher les données détaillées

  • Planplan régulier
  • Mursbéton / calcaire / enduit / essentage de matériau synthétique / moellon
  • Toitcalcaire en couverture / béton en couverture / verre en couverture / tôle nervurée
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 4 étages carrés
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Couverturesterrasse / verrière / toit bombé / noue / pignon découvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier de distribution / escalier en vis / en maçonnerie
  • Autres organes de circulationsascenseur / rampe d'accès

Documentation

Documents d’archives

  • 0019880466 - Culture. Délégation arts plastiques, sous-direction de la décentralisation et du soutien à la création, bureau de la commande publique, 1% (1948-1983)
    Lieu de conservation : Archives nationales, Paris  - Cote du document : 0019880466
  • 2 W 525 Education - Lycées de Franche-Comté (1960-1991) : dossier lycée jacques Duhamel, Dole. Acquisition de terrains, plans et descriptifs liés à la construction (1963). 2 w 526 : devis et lots (1963-1966), construction d'un bâtiment d'administration (1978), travaux toitures et aménagements (1982-1985). 2w 527-528 : plans établis par les architectes Papet et Cencelme (1964), plans du nouvel externat par C.Schouvet, réunions conseil d'administration (1985-1991) et pièces financières (1985-1991).
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Archives, Besançon  - Cote du document : 2 W 525-526-527-528
  • 1242 w 124 Lycées techniques Jacques Duhamel et Jacques Prévert, Dole . Correspondances Rectorat, inspection académique, syndicats et parents d'élèves .
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 1242 W 124

Bibliographie

  • Gay Annie, Theurot Jacky, Dole pas à pas, Editions Horvath, 1985.
  • Piton Jean, Dole, Jura (39), Editions SAEP Colmar-Ingersheim, 1971.
  • Architectures du XXe siècle, Villes d'art et d'histoire de Franche-Comté, journées du patrimoine, 16 et 17 septembre 2000.
  •  

Lien(s) web

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété de la région
  • Précision statut[]

Désignation

  • Dénomination(s)lycée
  • Parties constituantes non étudiéescour, internat, cantine, gymnase, amphithéâtre, logement, atelier, stade, piste d'athlétisme, chaufferie

Localisation

  • CommuneDole
  • Adresse rue Charles Laurent-Thouverey
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Dole sud-ouest

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Pégeot Séverine, Pastwa Elizabeth
  • Date de l'étude2011