Patrimoine en Franche-Comté - Clôtures, portes et garde-corps métalliques

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Clôtures, portes et garde-corps métalliques

1 rue Labbé
25 - Besançon
Dossier IM25005186 réalisé en 2011
Edifice : école professionnelle dite École nationale d'Horlogerie puis lycée polyvalent Jules Haag  (Référence : IA25000690)

Illustrations

Historique

Le 10 décembre 1928, l'architecte Paul Guadet donne les dessins de la clôture entourant le site. Celle-ci, les portes fermant le passage couvert et les garde-corps des escaliers, également de sa main, sont réalisés par l'entreprise de serrurerie et constructions métalliques V. Verdon, dont les bureaux sont au 24 rue Saint-Ferdinand à Paris et l'usine aux 130-132 rue Martre et 13-17 rue Bardin à Clichy (Hauts-de-Seine). Adjudicataire d'un marché châssis métalliques et serrurerie le 4 novembre 1927, cette société aura fourni, outre un nombre conséquent de châssis pour les fenêtres, la coupole astronomique (67 900 F), six rampes d'escaliers (estimées 235 000 F) dont celle de l'escalier principal, " 1 grille d'entrée à deux vantaux et 2 grilles d'entrée à 1 vantail " (91 000 F), les " grilles de clôture avec pilastres et [la] porte à 2 vantaux de la clôture " (265 000 F). Ces ouvrages sont reçus provisoirement le 26 juillet 1932, définitivement le 19 juillet 1933.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionIle-de-France, 92, Clichy,

Description

Les grilles entourant le site sont formées de barres de section carrée ou ronde, soudées entre elles et peintes. Organisées en modules répétitifs, elles suivent un dessin jouant sur les lignes et associant des motifs géométriques simples : cercles ou ondes inscrits dans un carré. Le motif des ondes est repris pour la porte et les deux portillons fermant l'accès à l'escalier central depuis le porche d'entrée : chaque vantail est structuré en travées verticales étroites (une quinzaine pour la porte centrale) dans lesquelles s'insèrent des carrés contenant trois barres ondulées disposées verticalement. Courbe, le garde-corps de l'escalier principal fait appel à de plus gros fers, assemblés par rivetage, pour un dessin à base de lignes droites uniquement.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions non prises

  • Catégoriesferronnerie
  • Matériauxfer / peint

Documentation

Documents d’archives

  • Fonds Paul Guadet, 079 IFA : Ecole nationale d'Horlogerie de Besançon (1925-1931), liasses, boîtes de rouleaux et plans à plat
    Lieu de conservation : Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle  - Cote du document : 079 IFA 105 à 115, 200

Documents figurés

  • Ecole nationale d'Horlogerie à Besançon, dessin sur calque (plume), par Paul Guadet, 10 décembre 1928- 47. Plan général de la clôture, échelle 1:200, 69 x 79 cm - 46. Clôture, échelle 1:100, 50 x 96 cm- 45. Clôture [détails], échelle 1:20, 62 x 96 cm
    Lieu de conservation : Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle  - Cote du document : 079 IFA tiroir 7
  • [L'escalier d'honneur, depuis le hall d'entrée], photographie, s.d. [vers 1932], par Manias, Jules (?, photographe), plaque de verre 13 x 18 cm. Inscriptions au verso : " 396 be " en bas, " 767 Besançon " à gauche
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Inventaire du Patrimoine, Besançon  - Cote du document : Fonds Manias
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)clôture, porte, garde-corps

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 1 rue Labbé
  • Aire d'étude et cantonBesançon faubourg
  • Emplacement dans l'édifice autour du site, dans le corps d'entrée

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2009

Localisation