Patrimoine en Franche-Comté - Pont routier (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Pont routier (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Illustrations

Historique

Mentionné par la décision ministérielle du 25 avril 1881 comme " passage sur rails de 4 m 20 de largeur entre les têtes ", le pont est construit entre le 9 juin 1881 et septembre 1885 pour garantir la continuité d'un chemin rural. La première date est celle de l'adjudication à l'entrepreneur Joseph Girard (domicilié à Arbois puis Saint-Rambert-en-Bugey) des travaux du premier lot de la section Champagnole - Morez. Ce lot, qui concerne le secteur de Champagnole à La Billaude (commune du Vaudioux) , a été élaboré par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). A la seconde date, les travaux de Girard sont dits à peu près terminés (mais il avait achevé les plus importants dès la fin 1884). La réception définitive du lot a lieu le 30 juillet 1888 et la voie est mise en exploitation le 10 juillet 1890.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1885daté par source, daté par travaux historiques

Auteurs

  • AuteurJoseph Girard, entrepreneur  / attribution par source, attribution par travaux historiques
  • Auteur Toussaint

Description

Ce pont (au PK 021.507) enjambe l'extrémité d'une tranchée, qui se développe sur 200 m du côté d'Andelot-en-Montagne et s'inscrit dans une courbe à droite (avec un rayon de 300 m) et en pente ascendante (23, 14 mm / m). En pierre de taille calcaire, il comporte une travée large de 10, 20 m, couverte d'une voûte en berceau segmentaire déterminant une hauteur libre de 8, 95 m. Il est à culées perdues : les murs de revêtements formant culée sont directement plaqués sur le rocher. Il présente la particularité d'être accompagné, à gauche de la voie du côté Andelot, d'un mur en quart de cône pointe en bas, disposition assez rare. Les garde-corps métalliques d'origine sont partiellement conservés : ils se composent de travées formées de neuf motifs ovales barlongs juxtaposés, s'achevant à chaque extrémité du pont par un potelet octogonal en fonte, surmonté d'une pomme de pin.

Afficher les données détaillées

  • Typologiespont en arc
  • Murscalcaire / pierre de taille / métal
  • Couvrementsvoûte en berceau segmentaire

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat

Désignation

  • Dénomination(s)pont

Localisation

  • CommuneLe Vaudioux
  • Milieu d'implantationisolé
  • Lieu-dit Liège la
  • Aire d'étude et cantonla voie ferrée Andelot - La Cluse - Champagnole

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2004