Patrimoine en Franche-Comté - Cité ouvrière de la Compagnie des Forges d'Audincourt dite cité Humann

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Cité ouvrière de la Compagnie des Forges d'Audincourt dite cité Humann

rue des Cités Humann
00 - Audincourt
Dossier IA00014944 réalisé en 2011

Illustrations

Historique

Un premier ensemble de trois habitations collectives est construit entre 1910 et 1913 par la société anonyme à capital variable des Habitations à Bon Marché, société immobilière contrôlée par la Cie des Forges d'Audincourt. Ce lotissement porte le nom de Jean-Georges Humann, homme d'affaires alsacien, co-repreneur de l'usine métallurgique en 1809. Il est complété dans l'entre-deux-guerres par trois autres habitations à l'ouest, et sept à l'est. Ces dernières, situées impasse et rue du Montanot, sont parfois dénommées cités Gast, du nom de Michel Gast, associé de Jean-Georges Humann. Ces habitations ont été vendues à des particuliers dans la seconde moitié du 20e siècle.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle

Description

Construites en moellon de calcaire enduit, les habitations de la cité Humann sont pourvues d'un sous-sol, d'un étage carré et d'un étage en surcroît. Les trois plus anciennes abritent quatre logements, chacun étant composé de quatre pièces : deux au rez-de-chaussée et deux à l'étage. Leurs ouvertures sont à encadrement et arc segmentaire en brique. Les logements construits dans l'entre-deux-guerres - vraisemblablement dans la décennie 1920 - sont en parpaing de mâchefer enduit, à un étage carré, couverts de toits à longs pans en tuile mécanique. Bien que fortement modifiés, ils devaient abriter entre deux et trois appartements.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / résidu industriel en gros oeuvre / enduit / moellon
  • Toittuile mécanique
  • Étagessous-sol / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / appentis

Documentation

Bibliographie

  • Droz-Vincent, Colette. L'extension urbaine d'Audincourt, deuxième ville du Pays de Montbéliard, depuis l'occupation française. - Besançon : Faculté des Lettres, 1964.
  • Vieille, Daniel. Audincourt : un riche passé industriel. – S.l. [Audincourt] : D. Vieille, 2007.
  • Carillon, Josiane. La Compagnie des forges d'Audincourt : dépendances et personnel. - Besançon : Faculté des Lettres et Sciences humaines, 1973, mémoire de maîtrise, 3 vol., 519 f.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée
  • Précision statut[]

Désignation

  • Dénomination(s)cité ouvrière
  • Parties constituantes non étudiéesjardin, garage

Localisation

  • CommuneAudincourt
  • Adresse rue des Cités Humann
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays de Montbéliard (le) - Audincourt

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2010

Localisation