Patrimoine en Franche-Comté - Lycée Georges Colomb

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Lycée Georges Colomb

1 rue Georges Colomb
70 - Lure
Dossier IA70000460 réalisé en 2012

Illustrations

Historique

Décidé en 1959, succédant à l'ancien collège rue Albert Mathiez, le collège mixte de Lure, devenu "lycée classique et moderne mixte municipal" rue Georges Colomb ouvre ses portes en septembre 1962, sur les plans de Guy Mélicourt, architecte des bâtiments civils et palais nationaux (béton, poteau poutre, murs rideaux) Sur un terrain mis à disposition par la ville, il prévoit un édifice pour 558 élèves, dont 192 internes garçons et 96 internes filles. Face à l'accroissement des effectifs, en 1965 une annexe est créée rue Pasteur (ancien collège d'enseignement général) pour les petites classes et des préfabriqués sont installés dans la cour en 1967. Le lycée, devenu "lycée nationalisé classique et moderne mixte " en 1963, prend le nom Georges Colomb le 31 janvier 1977. La même année, la séparation du lycée et du collège s'effectue, avec la création du collège du Mortard (devenu Albert Jacquard le 27 mai 2010) en septembre. L'extension de l'établissement est confiée aux architectes Petitcolin et Drezet : en 1991, le bâtiment d'externat au nord-ouest est livré. En janvier 1996 est achevé le bâtiment d'accueil en arc de cercle, avec sa tour, qui modifie la vie et les circulations dans les murs, et confère à l'établissement une image rajeunie, confortée par les travaux de restructuration et rénovation qui se poursuivent : transformation de l'ancien internat de filles (bâtiment au sud-est) en logement de fonction et infirmerie en 2000-2001 ; création d'un nouvel internat et amphithéâtre en 2004-2005, (bâtiment au nord de l'accueil) ; restructuration et extension au nord -en voie d'achèvement en 2012- du bâtiment de la restauration par l'architecte Philippe Henry, (successeur de Petitcolin) et des façades du bâtiment d'externat au nord-ouest. Le nombre d'internes baissant, les espaces qui leur étaient dévolus sont peu à peu transformés en salles de classe. En novembre 2010 ont été détruits le préau au nord-ouest et les allées couvertes, à l'exception de celle jouxtant encore la cantine à l'ouest.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1962daté par source
  • 1991daté par source
  • 1996daté par source

Auteurs

Description

Dominant une place-parvis, les bâtiments s'organisent à l'arrière d'une ample façade blanche de forme convexe, à laquelle on accède par quelques marches. Cette façade cintrée est presque entièrement vitrée, sous un bandeau de béton. En son centre, une tour blanche, couverte pour partie par des verrières, pour partie maçonnée et percée de fenêtres carrées, constitue un évident signal et un visible hall d'accueil, distribuant les autres bâtiments. Tous, à l'exception des deux préfabriqués qui subsistent à l'est, sont en béton et couverts par des toits en terrasse. Hormis celui de la restauration et des préfabriqués, tous sont contigüs les uns aux autres. Ils sont desservis par des escaliers dans-oeuvre, tournant à retours sans jour, en maçonnerie. Les vides sanitaires sur lesquels ils sont construits sont équipés de pompes, le terrain, autrefois occupé par un étang derrière la restauration, étant marécageux. L'externat au nord compte 3 étages carrés. Il comporte une partie débordante de forme convexe en porte-à-faux sur sa façade occidentale, au niveau des trois étages, et une cage d'escalier hors-oeuvre dont l'arrondi fait saillie sur le pignon nord. Un essentage de tôles d'aluminium de deux nuances de gris couvre la totalité des murs extérieurs. Au sud, trois oculi superposés percent chacun des trois niveaux des façades est et ouest. La parcelle AE 248 sur laquelle ce bâtiment est construit, comme la parcelle AE 249 contigüe à l'ouest, sont propriété municipale. Relié au précédent par un passage étroit au format des circulations intérieures, le bâtiment d'externat de même hauteur et de même trame, abrite la chaufferie dans son côté nord. Son essentage métallique blanc et gris couvre toutes les façades, à l'exception de quelques pans latéraux couverts de carrelage mural bleu pétrole, comme le sont les pignons. L'aile d'entrée accueille l'administration, une cage d'ascenseur et, logée dans la tour, desservie par un escalier en vis en maçonnerie, la médiathèque (centre de documentation et d'information). A l'arrière, à l'est, on trouve le logement du concierge avec son escalier également en saillie sur la façade nord-est. Derrière le bâtiment d'accueil et perpendiculairement au précédent, une aile orientée grossièrement sud-ouest - nord-est, de 3 étages carrés, abrite un amphithéâtre de 130 places et la salle du conseil dans son rez-de-chaussée, et, dans ses étages, une partie de la médiathèque, l'internat et des salles de classe. Perpendiculairement à ce dernier, grossièrement orienté nord-ouest sud-est, une construction de 3 étages carrés, avec son ascenseur, son essentage de tôle grise et ses balcons, abrite les logements de fonction et l'infirmerie. A l'équerre au sud-est, en rez-de-chaussée, s'étendent les resserres des logements, le long de la rue Georges Colomb. Le bâtiment de restauration, en cours de rénovation et d'extension en 2012, (bâtiment basse consommation) est en rez-de-chaussée, en béton bardé de matériau synthétique. Ses murs latéraux sont décorés de briques émaillées sur champ dont les alternances de noir, de bleus et d'orange rythment les murs. Sa façade d'entrée, orientée au sud, est vitrée et surmontée d'un large bandeau de béton brut ceinturant le bâtiment, percé de six ouvertures vitrées. La nouvelle partie sèche est en ossature bois, couvert d'un bardage de bois. Une des allées couvertes qui originellement reliaient entre eux les bâtiments, subsiste sur la face ouest de la cantine. Dans l'extrémité orientale de la parcelle, on trouve encore deux préfabriqués de bois aux toits à longs pans couverts en tuiles mécaniques, orientés nord-sud. Une aire de stationnement occupe l'extrémité nord-est de la parcelle. Un stade occupe la partie ouest.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / bois / brique émaillée / enduit / essentage de tôle
  • Toittuile / ciment en couverture
  • Étages3 étages carrés / étage de soubassement
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturesterrasse / toit à longs pans
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours sans jour / en maçonnerie
  • Autres organes de circulationsascenseur / rampe d'accès

Documentation

Bibliographie

  • La Haute-Saône : nouveau dictionnaire des communes. Tome III, [Fahy-les-Autrey - Lure]. - Vesoul : Société d'agriculture, lettres, sciences et arts de la Haute-Saône, 1971. 386 p. - [1] carte dépl.

Documents d’archives

  • 2 W 5 ? - Lycées de Franche-Comté
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Archives, Besançon  - Cote du document : 2 W 5 ? - Lycées de Franche-Comté
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique

Désignation

  • Dénomination(s)lycée
  • Parties constituantes non étudiéesinternat, logement, chaufferie, infirmerie, cantine, escalier indépendant, stationnement, cour, stade, tour, parc, transformateur, bureau, place-parvis

Localisation

  • CommuneLure
  • Adresse 1 rue Georges Colomb
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2012

Oeuvres contenues

Voir aussi