Patrimoine en Franche-Comté - Montre-bracelet mécanique Roch

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Montre-bracelet mécanique Roch

Illustrations

Historique

Cette montre pour femme a été fabriquée dans les années 1970 sous sa propre marque par la société Roch, créée au début des années 1940 par les frères Pierre et Emile Roch. Occupant tout d'abord l'ancien atelier Receveur (au 24 rue du Mont), ils construisent en 1951 leur propre usine (au 14 rue de Goule), où la SA Roch Frères disparaît vers 1979 (elle y est remplacée jusqu'en 1994 par la société Codhor, créée en 1964 et auparavant établie au 4 rue de la Batheuse). La montre associe à un boîtier non signé de fabrication française un mouvement mécanique FE 68 de la SA France Ebauches, doté d'antichocs Epsilon 102. Ce mouvement est le successeur du Femga 68, signalé dès 1955. En effet, France Ebauches est née de la fusion, le 2 avril 1967, de quatre sociétés horlogères : à Maîche les Ets Joseph Jeambrun et Cie (au 26 rue de Saint-Hippolyte) et la société Technic Ebauche (anciennement Maire et Perrier), présente sur deux sites (au 1 avenue du Maréchal Leclerc et au 4 rue de la Gare), à Villers-le-Lac la société Ebauches Cupillard et à Annemasse (Haute-Savoie) la Fabrique d'Ebauches de Montres du Genevois (Femga), fermée dès 1968. A l'issue de cette fusion, France Ebauches a maintenu à son catalogue certains des calibres existants, les référençant à son nom et les faisant évoluer (le FE 68 devenant FE 68-A par exemple).

Afficher les données détaillées

Stade de création

  • oeuvre de série

Périodes

  • Principale2e moitié 20e siècle

Auteurs

  • Auteur Roch Frères, horloger  / attribution par tradition orale

Origine

  • lieu d'exécutionusine d'horlogerie (usine de montres) Roch Frères puis Codhor, Maîche

Description

Cette montre pour femme est composée d'un boîtier en laiton argenté, muni d'un fond en acier, d'une glace en plastique et d'un bracelet (à ardillon) en cuir. Elle utilise un mouvement mécanique FE 68 : calibre 5 1/2 x 6 3/4 lignes (13 x 15,55 mm), battant avec une fréquence de 21 600 alternances/heure (3 Hz), échappement à ancre, amortisseurs de chocs Antichoc 102, 17 rubis synthétiques, remontage manuel, réserve de marche de 39 heures. Le cadran barlong bleuté ne porte que deux aiguilles argentées ; il est orné d'un motif blanc : un ovale barlong, avec à l'intérieur deux petits traits marquant les 6 et les 12 h, et qui se poursuit à l'extérieur par deux grands traits rejoignant le boîtier, l'un à 3 h et l'autre à 6 h.

Afficher les données détaillées

  • Dimensions
  • Précision dimensions

    Dimensions hors tout (en mm) avec le bracelet : L = 203. Dimensions hors tout de la boîte (avec couronne et glace) : L = 46, la = 32,4, h = 10.

  • Catégorieshorlogerie
  • Matériauxlaiton / acier / alliage spécial / matériau de synthèse / cuir
  • Inscriptionsmarque déposée / sur l'oeuvre / peint / inscription concernant le fabricant / sur l'oeuvre / peint / graduations / sur l'oeuvre / peint
  • Précisions sur les inscriptions

    Le cadran porte 4 traits matérialisant les 3, 6, 9 et 12 h, et, près du centre, le nom et marque du fabricant : ROCH.

Documentation

Documents d’archives

  • Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd. - Paris : Centre d'Information de la Montre française, 1973. 2 classeurs, non paginés : ill. ; 32 cm.1ère éd. en 1968, mises à jour en octobre 1970, mai 1971, juin 1972 et juillet 1973. Fiches techniques donnant pour chaque calibre (mouvement), et ses variantes, ses caractéristiques techniques et la liste des fournitures le composant.

Documents figurés

  • [Dessin du mouvement FE 68], dessin imprimé, s.n., s.d. [1973]. Publié dans : Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd., 1973, fiche technique correspondante, p. 1.
  • Calibre 5 1/2''' 68 - 17 rubis [éclaté des fournitures du FE 68], dessin imprimé, s.n., s.d. [1973]. Publié dans : Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd., 1973, fiche technique correspondante, p. 2.

Documents multimédias

  • Ranfft, Roland. [Notice technique sur le calibre] Fe 68 (=Femga 68). - S.d. [1er quart 21e siècle]. Document accessible sur internet sur le site de Roland Ranfft (Ranfft Watches), à l'adresse http://www.ranfft.de/cgi-bin/bidfun-db.cgi?10&ranfft&&2uswk&FE_68 (consultation : 2 décembre 2015)
  • Ranfft, Roland. [Notice technique sur le calibre] Femga 68 (=Fe 68). - S.d. [1er quart 21e siècle]. Document accessible sur internet sur le site de Roland Ranfft (Ranfft Watches), à l'adresse http://www.ranfft.de/cgi-bin/bidfun-db.cgi?10&ranfft&&2uswk&Femga_68 (consultation : 2 décembre 2015)

Témoignages oraux

  • Simonin Michel, ancien horloger, auteur de livres sur Maîche et l'horlogerie du Haut-Doubs. Maîche
  •  

Annexe(s)

  • Fiche technique du calibre FE 68 [+]
  • Fiche technique du calibre FE 68-A (mise à jour de 1980) [+]

Désignation

  • Dénomination(s)montre

Localisation

  • CommuneMaîche
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015