Patrimoine en Franche-Comté - Instrument de mesure des longueurs (télémètre stéréoscopique Nedinsco)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Instrument de mesure des longueurs (télémètre stéréoscopique Nedinsco)

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39002282 réalisé en 2010
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Ce télémètre, modèle Em 1,25 m (soit Entfernungmesser [télémètre] de 1,25 m de large), a été fabriqué au cours de la deuxième guerre mondiale. Durant cette période, afin de les protéger des bombardements, l'armée allemande dispersa ses fournisseurs de matériel optique sur son territoire national et dans les territoires conquis. Elle les désigna par des codes de trois lettres : le trigramme Jux fait ainsi référence à l'entreprise Nedinsco (Nederlandse Instrumenten Compagnie), de Venlo (province du Limbourg, Pays-Bas), filiale créée en 1921 par la société Carl Zeiss, d'Iena (Allemagne), à la suite du traité de Versailles. L'instrument fait partie d'un lot acquis au milieu des années 1970 par les lycées Bérard, de Morez, et Fresnel, de Paris, afin de fournir par démontage des composants optiques et mécaniques. A Morez, ces éléments ont été utilisés pour réaliser des appareils de contrôle, équipant la section Optique instrumentale, et des instruments de travaux pratiques pour les sections du baccalauréat technologique F 10 Optique (actuellement Sciences et Techniques industrielles option Optique) et de techniciens supérieurs en Instruments d'Optique et de Précision (BTS IOP).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionPays-Bas, Venlo,

Description

L'instrument est en acier et métal non ferreux, peints. A l'aide de son oculaire stéréoscopique, protégé par une visière en caoutchouc, les objets sont positionnés par rapport aux graduations observées, vues elles aussi en relief, chacune correspondant à une distance d'observation donnée. Deux poignées verticales permettaient de le tenir à la main ou de le fixer sur un harnais ou un autre support, généralement un berceau porté par un trépied.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) : h = 22, l = 140, la = 30.

  • Catégoriesenseignement / topographie
  • Structures
  • Matériauxacier / peint / métal / peint / caoutchouc / verre
  • Inscriptionsinscription technique
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription côté gauche : Em 1, 25 m / R 42. Inscription côté droit : JUX / 239267.

Documentation

Documents multimédias

  • Gubas, Larry. Une histoire de Zeiss. - 2003. Document accessible en ligne sur le site du photographe Mario Groleau : http://mgroleau.com/photo/allemagne/zeiss_ikon/une_histoire_de_zeiss.html
  • German 3-letter codes for manufacturers of military binoculars, telescopic sights, cameras and optical instruments of all types during World War Two. - Selsey : Optrep, 2014. Document accessible sur internet : http://www.opticalrepairs.com/german_military_binoculars.htm

Témoignages oraux

  • Romanet Stéphane, professeur de Génie Optique au lycée Victor Bérard, à Morez
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)instrument de mesure des longueurs

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez
  • Emplacement dans l'édifice bâtiment de l'enseignement (B), salle Prélat

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Buffa Géraud, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2002

Localisation