Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'outillage de Numa Garnache-Barthod

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'outillage de Numa Garnache-Barthod

7 rue de l' Helvétie
25 - Les Gras
Dossier IA25001619 réalisé en 2017

Illustrations

Historique

La maison est bâtie en 1930 ou 1931, juste avant sa mort, pour Charles Garnache-Barthod (1858-1931). Tourneur sur métaux originaire des Seignes et du Grand Mont, ce dernier fait remonter l'origine de son entreprise à 1820 (date de sa fondation à Besançon par Lucien Garnache) et s'inscrit dans la succession d'Edmond Garnache. Au tout début du 20e siècle, il est spécialisé dans la fabrication des tours à pivoter (avec brevets) et se dit fournisseur de l'école d'horlogerie de Besançon. Le bâtiment passe ensuite à son fils Numa (1895-1955), dit négociant et fabricant d'horlogerie (il est lui aussi fournisseur de l' "Horlo"), qui l'agrandit vers 1944. Numa travaille à l'étage en surcroît avec une ou deux personnes (dont René Epenoy) et fabrique également jusque vers 1936-1938 des tours à pivoter. Il part s'installer à Franois au début des années 1950 et la maison ne connaît plus d'activité productive après lui. Elle est acquise vers 1956 par Joseph Chopard-Lallier (1893-1963), tourneur sur métaux marié à Marie-Louise Feuvrier, l'une des filles d'Abel Feuvrier (fondeur et fabricant de machines à arrondir, aux 20 et 22 Grande Rue). Chopard-Lallier était fabricant d'outillage : il avait travaillé au 3 Grande Rue avec son associé Ernest Ruffion de 1914 à la fin des années 1940 puis avait fait construire en 1950 un atelier à côté de son habitation du 7 Grande Rue (il laissera par la suite cet ensemble immobilier à son fils Michel). Après son décès en 1963, le bâtiment passe à son gendre Camille Baron (1923-2010), également fabricant d'outillage, établi avec son frère Georges au 8 rue de l'Helvétie. Il est ensuite transformé en immeuble, doté de garages après 2001.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1931daté par source

Description

La maison a des murs en moellons calcaires enduits et un toit à longs pans, demi-croupes et tuiles mécaniques. Elle compte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre. Le mur pignon ouest est percé de fenêtres multiples (5 baies) à l'étage en surcroît, dominant un bow-window sur deux niveaux accessible par un escalier extérieur droit en métal. Les garages récents à l'est sont en préfabriqué béton avec toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie multiple
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298
  • Prix courant de la société Charles Garnache Frères, s.d. [limite 19e siècle 20e siècle]. Porte au verso (inscrite au crayon de papier) la procédure à suivre "pour faire les plats des broches aux coches".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Edouard Garnache-Barthod, Besançon

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Bibliographie

  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Garnache-Barthod Edouard, fils du fabricant d'outillage Laurent Garnache-Barthod. Besançon
  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, jardin, cour

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 7 rue de l' Helvétie
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016