Patrimoine en Franche-Comté - Machine à emboutir et à estamper (presse à friction Batifoulier)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Machine à emboutir et à estamper (presse à friction Batifoulier)

23 Grande Rue
25 - Charmauvillers
Dossier IM25005251 réalisé en 2013
Edifice : Usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre Berthet Frères puis usine de fournitures pour l'horlogerie Berthet)  (Référence : IA25001144)

Illustrations

Historique

Placée en décoration devant l'usine, cette presse à friction date apparemment de la deuxième moitié du 19e siècle. Elle a été achetée en 1928 par la société Berthet Frères pour frapper les décors "haut-relief" des couvercles et fonds de boîtiers de montre de gousset (sa spécialité) à l'aide d'étampes réalisées par la société elle-même. Elle a été désaffectée en 1976, ce type de machines assurant une frappe de 300 t étant remplacé par des presses hydrauliques de 200 t, au fonctionnement plus progressif.

La presse est l'œuvre de la société alors dirigée par Étienne Batifoulier, industriel demeurant au 21 rue Gustave Courbet à Besançon, où il exploite deux usines : la fonderie de fer et de cuivre (succédant à celle de Charles Degoumois ?) établie dans le quartier de la Butte, à l'angle des rues de Dole et Pergaud, et une deuxième unité au 27 quai de Strasbourg. Employant 110 personnes à la fin du 19e siècle, cette société est depuis le milieu du siècle connue pour ses pompes à incendie et autres appareils hydrauliques. Le 15 décembre 1900, Adolphe-Claude-Eugène Batifoulier l'a transformée en Société anonyme des Usines de la Butte (anciens Établissements Batifoulier), au capital de 150 000 F. Elle est devenue le 12 février 1929 Société anonyme des Fonderies et Ateliers de la Butte (F.A.B.), au capital de 300 000 F et avec siège social au 56 rue de Dole, puis le 18 décembre 1931 Société anonyme de Constructions et Réparations Électro-mécaniques de la Butte (anciens Ets E. Perriolat, Soudure électrique franc-comtoise et Ateliers de la Butte réunis), au capital de 1 700 000 F. Elle semble avoir disparu avant la deuxième guerre mondiale.

Afficher les données détaillées

Stade de création

  • oeuvre de série

Périodes

  • Principale2e moitié 19e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionBesançon

Description

La presse est boulonnée sur un support composé de deux pieds massifs évidés portant un plateau creux, le tout en fonte comme le bâti et les deux bras supportant l'axe moteur. Les deux disques fixés sur cet axe permettent d'actionner, dans un sens ou l'autre, le coulisseau par friction sur un volant horizontal solidaire d'une vis (d'où le nom de balancier à friction ou presse à friction donné à la machine).

Afficher les données détaillées

  • Dimensions
  • Précision dimensions

    Dimensions totales en cm : h=230, la=165, pr=65

  • Catégoriesindustrie de construction mécanique et de petite métallurgie
  • Structuresproduit élaboré d'origine minérale / solide en masse / produit semi-fini / fonctions combinées
  • Matériauxfonte de fer / en plusieurs éléments / structure / acier
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / sur l'oeuvre / fondu / en relief / inscription concernant le lieu d'exécution / sur l'oeuvre / fondu / en relief
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription sur le bâti en fonte : Batifoulier / Besançon

Documentation

Documents d’archives

  • Archives départementales du Doubs, Besançon, M 1643 Etablissements classés (1924)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : M 1643
  • 4 U 5/226 Justice de paix de Besançon Nord. Actes de société (1901-1931)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 4 U 5/226

Bibliographie

  • Fohlen, Claude (dir.). Histoire de Besançon. - Paris : Nouvelle Librairie française, 1964-1965. 2 t., 673-754 p. : ill. ; 24 cm.

Documents multimédias

  • Grande Dépression à Besançon. Article publié sur Wikipédia (consultation le 15 octobre 2013 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_D%C3%A9pression_%C3%A0_Besan%C3%A7on#cite_ref-La_crise_des_ann.C3.A9es_30_.C3.A0_Besan.C3.A7on_-_p13_1-0)

Témoignages oraux

  • Berthet Pierre, gérant de la Sarl Berthet, à Villers-le-Lac et Charmauvillers
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)machine à emboutir, machine à estamper

Localisation

  • CommuneCharmauvillers
  • Adresse 23 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche
  • Emplacement dans l'édifice devant l'usine

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013

Localisation