Patrimoine en Franche-Comté - Usine d'horlogerie (usine de montres) Jean-Louis Frésard

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine d'horlogerie (usine de montres) Jean-Louis Frésard

13 rue Jean Moulin
25 - Charquemont
Dossier IA25001183 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

Arrière-arrière-petits-fils de Clément Frésard, arrière-petit-fils d'Aster, petit-fils de Victorin et fils de Fernand, Jean-Louis Frésard représente la cinquième génération d'horlogers de cette famille. Domicilié 4 rue Mermoz, il débute sa carrière comme horloger-remonteur pour la société France Montres, réunissant les établissements Herbelin et Georges Monnin de Charquemont, Parent et Marguet de Villers-le-Lac. Cette société est installée au 8 rue de l'Eglise, chez Monnin. En 1975, il s'établit rhabilleur dans l'atelier Briot-Amstutz (30 Grande Rue, montres Fedex), où il est rejoint en 1977 par son fils Fabrice. Il transfère ensuite, pendant un ou deux ans, son entreprise au 21 rue Victor Hugo, dans la maison familiale alors occupée par son frère Jacques (à la tête de l'entreprise Sarlux), juste à côté de l'habitation qu'il s'est fait construire en 1973-1974 au 12 rue Jean Moulin.

En 1982, il fait bâtir par l'entreprise de maçonnerie Salvi (de Damprichard), de l'autre côté de la rue Jean Moulin, une usine dont il a dressé les plans, prévoyant de pouvoir éventuellement la transformer un jour en habitation. Il la fait agrandir par le même entrepreneur en 1990 : un nouvel atelier de fabrication est construit au nord-ouest, l'ancien étant transformé en bureaux. La société fabrique des montres sous la marque Jean-Louis Frésard et exploite un important stock de pièces détachées et fournitures pour réparer ou réaliser des montres mécaniques et automatiques. En 2013, la Sarl Jean-Louis Frésard, fondée le 1er novembre 1986 et disposant d'un capital de 31 000 €, est dirigée par son fils Fabrice et compte quatre personnes (après en avoir employé une vingtaine dans les années 1990).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1982daté par tradition orale
  • 1990daté par tradition orale

Auteurs

  • AuteurJean-Louis Frésard, auteur commanditaire  / attribution par tradition orale
  • Auteur Salvi, entrepreneur  / attribution par tradition orale

Description

Les deux corps de bâtiments ont des murs en parpaings de béton enduit, avec essentage de matériau synthétique sur le pignon nord-ouest. Ils sont en rez-de-chaussée avec étage de comble sur celui d'origine et comble à surcroît sur l'autre (desservis par un escalier droit en béton). Ils sont coiffés chacun d'un toit à longs pans et pignons couverts, à couverture de tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / parpaing de béton / enduit / essentage de matériau synthétique
  • Toittuile mécanique
  • Étagesen rez-de-chaussée / comble à surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents multimédias

  • Annuaire des Entreprises de France, le fichier national des chambres de commerce et d'industrie

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  • Frésard Jean-Louis, fondateur de la société éponyme. Charquemont
  • Frésard Fabrice, dirigeant de la société Jean-Louis Frésard. Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)usine d'horlogerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, magasin industriel, entrepôt industriel, stationnement, jardin

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 13 rue Jean Moulin
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013