Patrimoine en Franche-Comté - Instrument de mesure des angles de polarisation (saccharimètre à pénombre Pellin)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Instrument de mesure des angles de polarisation (saccharimètre à pénombre Pellin)

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39001863 réalisé en 2002
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Ce saccharimètre à pénombre est dû au fabricant d'instruments scientifiques Philippe Pellin (ou François-Philibert Pellin). C'est une adaptation pratique du polarimètre, destinée à mesurer le taux de sucre d'une solution. Le polarimètre employé par les physiciens Mascart et Bénard pour déterminer la valeur saccharimétrique des saccharimètres français a d'ailleurs été construit par Pellin en 1898. La société Pellin est née en 1819 avec la création, au 21 rue de l'Odéon à Paris, de la maison Jean-Baptiste Soleil (1798-1849) qui, à la mort de Soleil, sera partagée entre son fils Henri et son gendre Jules Duboscq (1817-1885), auquel Pellin succèdera en 1886 (la société aura en 1901 ses ateliers au 30 rue Monsieur-le-Prince). L'instrument dit saccharimètre Laurent a été inventé par le neveu et successeur (en 1872) de Henri Soleil, Léon Laurent, qui cèdera sa société à Amédée Jobin en 1892. Laurent a aussi donné son nom à un autre appareil : un polarimètre à pénombre, présenté à l'Académie des Sciences en 1874, dont découle le saccharimètre, présenté par Cornu en 1882. Le saccharimètre du lycée a été fourni par Jules Peter, marchand installé à Lyon avant 1940 (au 11 rue de la République puis au 24 Rue Neuve).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1ère moitié 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu de provenanceRhône-Alpes, 69, Lyon,
  • lieu d'exécutionIle-de-France, 75, Paris,

Description

Un cercle en acier, muni d'un objectif en laiton en son centre, est fixé par un pied en laiton sur un trépied en fonte. Certaines de ces pièces sont peintes en noir. Une molette (commande de l'analyseur) placée au bord du cercle denté par un bras solidaire de l'objectif permet de faire tourner ce dernier autour de l'axe du cercle. Un autre bras solidaire du premier et muni d'une loupe de lecture permet de lire la mesure à l'aide de deux verniers sur le cercle gradué. Celui-ci est gradué, sur deux demi cercles, en grade et en degré saccharimétrique : de 100 à 0 et de 0 à 100 sur celui à l'extérieur, de 200 à 0 et de 0 à 400 sur celui à l'intérieur. Les correspondances sont 200 (intérieur) pour 58,5 (extérieur), 0 pour 5 et 400 pour 72. Les deux verniers permettent de lire soit sur le cercle extérieur pour celui muni de divisions de 15 à 0 et de 0 à 15, soit le cercle intérieur pour celui muni de divisions de 10 à 0 et de 0 à 10.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions totales (en cm) : h = 52, la = 47, diamètre du cercle gradué = 20.

  • Catégoriesenseignement / optique
  • Structuresinstrument spécialisé
  • Matériauxlaiton / acier / fonte de fer
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / inscription concernant le lieu d'exécution / numéro de série / inscription technique / graduations
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription gravée sur le support : saccharimètre à pénombres / Ph. Pellin / Paris / 2127. Inscription (étiquette collée sur le cercle gradué) : Jules Peter / 11 rue de la République / Lyon. Graduations et inscription technique gravées sur le cercle : sur le cercle intérieur après le 200 : sucre incristalisable, après le 400 : sucre cristalisable. Graduations gravées sur les deux verniers.

  • État de conservationmanque
  • Précision sur l'état de conservation

    Manque le tube en verre contenant la solution à analyser.

Documentation

Documents figurés

  • Saccharimètre de Laurent, dessin (gravure), par Perot, s.d. [1895]. Publié dans : Leduc, A. Manipulations de physique. - Paris : J.-B. Baillière et Fils, 1895, fig. 83 à 85.

Bibliographie

  • L'industrie française des instruments de précision. Catalogue 1901-1902. - Paris : Syndicat des Constructeurs en Instruments d'Optique de précision, 1901. XXXIV-271 p : ill.
  • Le nouveau saccharimètre ou polarimètre-Laurent. In La Nature, 1878, 6e année, 1er semestre, p. 219-222 : ill. Document accessible sur internet : http://cnum.cnam.fr/CGI/sresrech.cgi?4KY28.10/0223
  • Pellin, Ph. Polarimètres et saccharimètres. In Journal de Physique théorique et appliquée, vol. 2, n° 1, 1903, p. 436-442 : ill. Document accessible sur internet : http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/24/07/73/PDF/ajp-jphystap_1903_2_436_1.pdf
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)instrument de mesure des angles de polarisation

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez
  • Emplacement dans l'édifice bâtiment de l'enseignement (B), salle Prélat

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Buffa Géraud, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2002

Localisation