Patrimoine en Franche-Comté - Tissage de coton Cordonnier, puis usine de traitement de surface des métaux Cordonnier, puis usine d'agglomérés, actuellement logement

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tissage de coton Cordonnier, puis usine de traitement de surface des métaux Cordonnier, puis usine d'agglomérés, actuellement logement

5 à 9 rue sur les écluses
70 - Les Aynans
Dossier IA70000288 réalisé en 2007

Illustrations

Historique

Le tissage de coton est construit au début du 20e siècle, à l'emplacement d'un moulin vraisemblablement construit vers 1796 par Charles Paris. Ce moulin est ensuite acquis et agrandi par Nicolas Petitgnief, puis cédé par vente publique au sieur Garret en 1817 pour la somme de 18 350 F. Dénommé moulin du Dessus, il est "nouvellement rétabli" en 1824 par Garret, et réglementé par une ordonnance royale du 10 août 1825, puis par un décret, autorisant son maintien, le 11 juin 1850. Le tissage est vraisemblablement établi par Louis Dumont, lequel fait édifier diverses maisons (conciergerie et logements) , le tissage, une menuiserie, et un magasin entre 1900 et 1908. La petite usine textile est exploitée dans les années 1920 par Paul Cordonnier. Son activité cesse à la fin des années 1940, remplacée par une activité de traitement électrolytique des métaux (galvanoplastie) , lancée par Roger Cordonnier, fils de Paul. L'affaire est transférée vers 1955 dans une nouvelle usine, à l'ouest du village. Le site a ensuite accueilli une fabrication d'éléments en béton aggloméré jusqu'au milieu des années 1970, puis est resté désaffecté. La présence de poteaux en béton armé, soutenant les travées de sheds, laisse penser à la reconstruction d'une partie des ateliers dans le troisième quart du 20e siècle. L'usine a été achetée vers 1990 par un particulier, et converti en logement et atelier d'artiste. L'atelier de fabrication est aujourd'hui désaffecté. Le moulin renferme 5 tournants en 1813, et 2 en 1824. Le tissage emploie 33 personnes en 1931.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle

Description

Les ateliers de fabrication sont construits en rez-de-chaussée, en moellon de grès enduit, et couverts de sheds à structure porteuse en béton armé. Le bâtiment situé parallèlement au bief de dérivation (ancien moulin ?) comporte un atelier en rez-de-chaussée, à colonnes de fonte, et un logement à l'étage. Il est couvert d'un toit à longs pans, demi-croupes et tuile mécanique. Le logement patronal comprend un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, couvert d'un toit à longs pans.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / moellon / enduit / béton / béton armé
  • Toittuile mécanique / verre en couverture
  • Étagesrez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / shed / demi-croupe
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)tissage, usine d'agglomérés
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement patronal, bâtiment d'eau, logement, conciergerie, bief de dérivation
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) usine de traitement de surface des métaux, logement

Localisation

  • CommuneLes Aynans
  • Adresse 5 à 9 rue sur les écluses
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Ecluses les
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Lure sud
  • Hydrographiedérivation de l' Ognon

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2007

Localisation